Immonot, l'immobilier des notaires

Acheteurs
Privilégiez la voie notariale pour accéder à votre bien


Acheteurs - Privilégiez la voie notariale pour accéder à votre bien

Tous les chemins ne mènent pas à la bonne destination immobilière. Pour se mettre sur la piste d'un bien de qualité acquis en toute sécurité, il vaut mieux se laisser guider par le notaire, comme nous l'expliquent Corinne Couvelard et Valérie Drouart, notaires à Dunkerque.

Quelles sont les bonnes questions à se poser avant d'acheter ?

Me COUVELARD : Avant même le prix, il faut s'intéresser en priorité au choix de l'emplacement. Selon son mode de vie, son âge… il vaut mieux s'installer à proximité des écoles, des commerces, des services de santé, des réseaux de transport… Autant de critères à privilégier qui participent à la valorisation du bien s'il faut le négocier. Ensuite, il convient de s'assurer que la maison ou l'appartement se vend au prix du marché. D'où l'intérêt d'acheter par l'intermédiaire du notaire car les biens qu'il propose font l'objet d'une expertise immobilière avant d'être commercialisés. Si votre préférence va à l'appartement, il importe d'étudier le règlement de copropriété, les travaux votés… Quant à la maison, vous avez tout intérêt à la visiter avec des artisans pour estimer les travaux à envisager. Sans oublier l'examen des diagnostics qui donne de précieuses informations sur la qualité du bâti et les performances énergétiques.

En quoi le notaire est-il un précieux allié ?

Me DROUART : le notaire sécurise la transaction à plusieurs niveaux. Il vérifie que le propriétaire se trouve bien en capacité de vendre et qu'il ne doit pas obtenir l'accord d'un tiers par exemple. Par ailleurs, le notaire effectue une visite détaillée du bien pour en déterminer le prix de vente. S'il faut prévoir des travaux importants au niveau de la toiture ou de l'installation électrique par exemple, le notaire peut estimer le bien à sa juste valeur sur le marché. Pas de risque d'acheter un produit que le vendeur aurait volontairement  surcoté, ce qui occasionnerait de ne pas retrouver sa mise de fonds en cas de revente à court terme.

Quelles précautions faut-il prendre dans les choix d'un bien ?

Me COUVELARD : il faut aussi s'intéresser aux règles d'urbanisme pour savoir si l'ensemble de la propriété peut être constructible par exemple. Quand des travaux ont été réalisés, assurez-vous que des professionnels s'en sont chargés et que les factures vous seront communiquées. À l'inverse de réparations qui auraient été effectuées par le vendeur, cela permet de bénéficier d'une garantie décennale en cas de malfaçons dans la mesure où le délai n'est pas échu.

Pourquoi faut-il apporter une grande attention au compromis de vente ?

Me DROUART : c'est un document très important car le compromis vaut vente. Il reflète parfaitement l'acte qui va en découler. La signature de ce compromis vous permet néanmoins de bénéficier d'un délai de rétractation de 10 jours. J'attire l'attention sur le fait qu'il comporte plusieurs conditions suspensives liées à l'obtention du financement, à la levée des hypothèques, au droit de préemption urbain… Il est souhaitable d'en confier la rédaction au notaire qui prévoit toutes les clauses indispensables et annexe tous les documents obligatoires. Le notaire effectue de nombreuses vérifications comme l'obtention du permis de construire qui a permis de réaliser une extension par exemple. En cas de manquement, si le bien subit un incendie, il ne pourra être reconstruit. Par conséquent, il est préférable de s'adresser à un professionnel comme le notaire pour acheter. L'acquéreur assumera les frais de négociation mis à sa charge en connaissance de cause, afin d'avoir une information juridique complète et neutre sur le bien qu'il envisage d'acquérir.

Propos recueillis par C. Raffaillac - 04/22

Que pensez-vous de cet article ?


La rédaction vous recommande :

Lire la suite