Immobilier Du Médoc - Un Bon Cru 2019 ! - Immonot.com
Immonot, l'immobilier des notaires

Immobilier du Médoc
Un bon cru 2019 !


Immobilier du Médoc - Un bon cru 2019 !

Dans le Médoc, tous les biens - maisons appartements, terrains - ont produit une belle plus-value en 2019 ! Découvrons comment la hausse des prix s'est distillée dans les terres et en bord de mer.

À commencer par les maisons qui progressent de 6,2 % pour se situer à un prix médian de 204 100 €. Preuve de cette belle vitalité, les communes d'Arsac (à 320 200 €) et Castelnau-de-Médoc (à 211 000 €) qui s'autorisent des évolutions de prix significatives pour ce secteur de Gironde, de respectivement + 15,3 % et +11,7 % !
Quant au marché des appartements, il s'octroie également une belle hausse - de 8,6 % - pour se situer à 2 700 €/m2. Soulignons la belle performance de Lacanau qui, à 3 530 €/m2, surfe  sur la bonne vague avec + 9,2 % de hausse. Sur le terrain du foncier, les parcelles de terrain à bâtir se sont vendues en moyenne à 79 600 €, totalisant également une hausse importante de + 9,8 %. Les acquéreurs apprécient le cadre de vie.

Interview de Florian Noto
Notaire à Lacanau

  • Que peut-on dire de ce millésime 2019 pour l'immobilier dans le Médoc ?
    Nous enregistrons une augmentation globale des prix pour tous les types de biens anciens,  maisons + 6,2 %, appartements + 8,6 % et pour les  terrains à bâtir + 9,8 %. Cette hausse résulte de l'envolée des prix bordelais. Soulignons la raréfaction des terrains à bâtir.  Quant à l'immobilier neuf, il s'agit d'un marché plutôt atone compte tenu  du faible volume de ventes.
     
  • Quel est le prix médian d'une maison dans les terres ?
    Dans les terres, le prix médian se situe entre 200 000 et 240 000 €, avec de fortes disparités à mesure que l'on remonte l'estuaire de la Gironde pour rejoindre la pointe de Grave. Plus on s'éloigne de la métropole bordelaise et plus les prix diminuent. Dans le classement des villes du Médoc, Pauillac et Lesparre-Médoc ferment la marche avec un prix des maisons allant de 120 000 à 140 000 €. À l'opposé, les communes d'Arsac et de Ludon-Médoc affichent un prix médian supérieur à 300 000 euros. Ce qui  s'explique par leur proximité avec Bordeaux Métropole, et notamment l'accès au Tram C au départ de Blanquefort.
     
  • Comment se porte le marché sur la côte ?
    L'activité immobilière se caractérise par son dynamisme. Des villes principalement balnéaires auparavant attirent aujourd'hui des résidents permanents. Je pense notamment aux communes du Porge, Lacanau, Carcans ou encore Hourtin qui conjuguent une belle qualité de vie (lacs, océan…) et la proximité avec les sièges de grandes sociétés. En effet, elles ont élu domicile sur toute la bande Ouest de la métropole, Mérignac, Pessac, Le Haillan, Saint-Médard-en-Jalles ! Dans ce contexte, les prix moyens avoisinent les 300 000 €  lorsque l'on souhaite acheter au Porge ou Lacanau. Villes qui profitent en outre de leur proximité avec le nord du Bassin d'Arcachon.
     
  • Pensez-vous que 2020 va se traduire par une hausse des prix ?
    Le marché devrait rester dynamique et les prix, a minima, se maintenir. Cette perspective de stabilisation au cours de l'année dépendra aussi du résultat des prochaines élections municipales et des éventuelles libérations de foncier. Des évolutions à suivre…


La rédaction vous recommande :