Interview - Faites Équipe Avec Le Notaire Pour Vendre Ou Acheter - Immonot.com
Immonot, l'immobilier des notaires
Le notaire et l'immobilier - 27 Février 2020

Interview
Faites équipe avec le notaire pour vendre ou acheter


Interview - Faites équipe avec le notaire pour vendre ou acheter

Avec des hausses de prix mieux maîtrisées sur la côte, des augmentations de tarifs plus contenues dans les avenues bordelaises, l'immobilier nous réserve un climat idéal pour acheter. À condition de ne pas s'aventurer seul sur le marché, mais accompagné de son notaire. Stéphanie Demagny, animatrice du groupement de négociation notariale, nous guide sur la bonne voie.

Comment peut-on trouver les études négociatrices en Gironde ?

Stéphanie DEMAGNY : En consultant très simplement l'annuaire des Notaires négociateurs qui figure dans chaque magazine Immo Notaires. Via nos pages Facebook "Immobilier des notaires du Sud-Ouest" ou Instagram "immonotaires_sudouest", vous pouvez également nous demander le listing complet. Nous nous ferons un plaisir de vous les communiquer. Il y a 30 négociateurs, formés et dédiés à l'évaluation des biens et à leur commercialisation au sein des offices notariaux. Les profils sont variés mais ils ont ce point commun d'être ultra-compétents sur leur secteur, et dynamiques ! C'est la raison de leur succès auprès de la clientèle.

Quelle est la grande force du groupement notarial de négociation ?

Stéphanie DEMAGNY :  Les notaires du Sud-Ouest se sont regroupés il y a plus de 30 ans en association pour exercer au mieux leur activité de négociation immobilière. Grâce à cette coopération, ils offrent à tous leurs clients la possibilité d'insérer leur bien à vendre dans un fichier commun, ce qui démultiplie les chances de vendre. Vous qui avez une maison à négocier sur le Bassin d'Arcachon, vous donnez un mandat de vente à votre notaire qui le diffusera automatiquement par un logiciel commun interne auprès de ses Confrères. Ce sera peut-être un notaire de Libourne, de Bordeaux ou de l'Entre-Deux-Mers qui vous présentera l'acquéreur final, un de ses clients, investisseurs ou particuliers.

Quelle est la force de ce groupement pour les clients ?

Stéphanie DEMAGNY : Le Groupement se déploie sur tout le territoire, que vous soyez dans le Médoc, en périphérie de Bordeaux, au sud ou au nord de la Gironde, vous aurez un notaire correspondant. Il entretient également des relations extrêmement fortes avec toutes les autres régions : de nombreux clients bordelais font appel à leur notaire ici présent pour vendre un bien à Paris, Nantes, Nice ou Montpellier… Ce qui s'appelle, dans notre jargon, une délégation de mandat. Vous donnez mandat à votre notaire de vendre un bien à l'autre bout de la France et ce dernier contactera un de ses confrères négociateurs sur place, afin que l'estimation du bien soit effectuée par un notaire expert local qui connaîtra particulièrement bien le marché immobilier où le bien est situé. C'est lui qui effectuera les publicités en fonction des meilleurs supports de communication locaux. Selon les secteurs, tels ou tels sites internet sont plus ou moins efficaces. Il effectuera les visites et transmettra les offres d'achat à votre notaire. Ce service entre notaires négociateurs se pratique couramment et fonctionne très bien depuis des années. Il n'y a aucun coût supplémentaire, les notaires se partageront simplement les honoraires prévus au mandat. Et nos clients sont tellement contents de pouvoir vendre à distance sans avoir à se déplacer !

Pouvez-vous nous faire part d'une anecdote ?

Stéphanie DEMAGNY : il en existe des milliers… ! Nos notaires négociateurs sont amenés à rentrer au cœur des foyers quand ils doivent estimer des biens immobiliers, suite à un décès, un divorce, une succession vacante… Il y a bien évidemment les cas plus joyeux et heureusement fréquents de nos clients qui veulent juste revendre et qui nous associent à leurs nouveaux projets. C'est toujours une source de plaisir.
Les situations les plus étranges sont ces maisons laissées à l'abandon pendant des années qu'il faut ré-ouvrir pour les évaluer et les mettre à la vente. Outre les abords qui peuvent ressembler à des paysages de jungle, on y découvre des intérieurs d'un autre temps qui ont pu faire l'objet de squats, on y fait souvent des rencontres animales peu avenantes : bottes, gants ou bâton sont quelquefois très recommandés !

Propos recueillis le 11/02/20


La rédaction vous recommande :