Par Christophe Raffaillac, le 25 Octobre 2017 dans INTERVIEW DE NOTAIRES - Le notaire et l'immobilier

Pour accompagner vendeurs et acquéreurs dans leurs projets immobiliers, les études du Sud-Ouest se sont organisées en réseau avec un fichier de biens commun. Ainsi, elles assurent de belles transactions, comme le confient deux membres du réseau.

Fort de ses 120 notaires, le Groupement notarial de négociation du Sud-Ouest se positionne comme un interlocuteur incontournable pour tous les acquéreurs et vendeurs d'un bien immobilier. Grâce au fichier commun qui regroupe des centaines d'appartements, maisons, terrains à bâtir, propriétés, immeubles à vendre ou à louer en Gironde, en Dordogne, dans les Landes et même partout ailleurs, les transactions se concrétisent en toute sécurité et efficacité, au plus grand bonheur des clients des études notariales. Échange avec Séverine Yaigre et Géraldine Godin, négociatrices à Bordeaux, qui nous expliquent tous les avantages, tant au niveau de la prise de mandat que de la signature de la vente !

Pourquoi faut-il confier la vente de son bien au notaire ?

Séverine Yaigre : le notaire a une parfaite connaissance du marché immobilier. Il peut assister le vendeur immobilier dès la mise en vente de son bien. Il offre une vraie sécurité juridique en intervenant à toutes les étapes de la vente d'un bien immobilier. De plus, il réalise une expertise immobilière du bien mis en vente, ce qui permet de le proposer au prix du marché, et par conséquent de le négocier dans les meilleurs délais.



Faut-il opter pour un mandat simple ou exclusif ?

" Vendeurs, acquéreurs, réalisez de belles affaires immobilières grâce aux notaires du Sud-Ouest "

Sèverine Yaigre : chacun adopte son propre fonctionnement en la matière. Pratiquement presque tous les mandats sont sans exclusivité, ce qui permet au client de vendre son bien par d'autres moyens. Tandis qu'avec le mandat exclusif, seule l'étude choisie se chargera de la transaction. Et pour les ventes interactives, principe d'enchères sur internet comme «36h immo», l'étude utilise le mandat exclusif pour rechercher un acquéreur.

Peut-on s'adresser au notaire même si le bien se trouve éloigné de son étude ?

Sèverine Yaigre : bien sûr ! Les services "transactions" des notaires fonctionnent en réseau tant au niveau local que national. Ce qui permet, dans le cas d'un vendeur possédant un bien éloigné de son domicile, de profiter de la délégation de mandat entre notaires. Vous pouvez donc vendre un appartement à Nantes ou à Paris grâce à votre notaire bordelais. Dans ce cas, le négociateur qui se trouve sur le secteur du bien va prendre en charge la transaction.

Comment se déroule le suivi du client ?

Sèverine Yaigre : le notaire organise la publicité du bien avec une annonce presse dans le magazine "Notaires Sud-Ouest" et sur le site immonot. De plus, il réalise des comptes rendus de visite et établit un récapitulatif des offres des différents acquéreurs. Précisons que le vendeur peut intervenir à tout moment pour modifier l'annonce qui fait la promotion de son bien au niveau du descriptif, voire du prix de mise en vente.

Quels sont les avantages pour le vendeur ?

Sèverine Yaigre : le notaire offre une vraie sécurité au plan juridique au vendeur mais aussi à l'acquéreur. Il intervient à toutes les étapes de la transaction immobilière, depuis la prise de mandat jusqu'à la signature de l'avant-contrat de vente. Il se positionne en un interlocuteur compétent dans le processus de vente immobilière, ce qui apparaît vraiment rassurant dans un environnement  juridique de plus en plus complexe.
Il peut, en outre, apporter des réponses à toutes les problématiques juridiques et réglementaires qui pourraient se poser. N'oublions pas les frais de négociation des notaires, qui restent parmi les moins chers du marché, même s'ils ne sont plus encadrés par la loi.

Secrets d'une acquisition réussie !
Comment le notaire accompagne les acheteurs dans leur achat ?

Géraldine Godin : le notaire est le partenaire privilégié pour mener à bien une transaction en toute objectivité, neutralité et impartialité.Parfaitement informé de la législation, il est le mieux placé pour conseiller sur l'opportunité d'acheter un bien et d'apprécier les incidences tant juridiques que financières. En effet, il va pouvoir conseiller l'acquéreur sur les conditions d'acquisition en fonction de la situation matrimoniale de ce dernier (mariage, pacs, union libre…) et informer sur les incidences patrimoniales et fiscales découlant de l'achat en question, tout cela dans le respect des règles d'éthique. Le notaire va également accompagner les acquéreurs dans leur projet immobilier en les sensibilisant sur l'étude stricte de leur budget en amont, afin de bien calculer tous les frais liés à leur acquisition.



Quelle palette de services propose-t-il ?

Géraldine Godin : avec sa bonne connaissance du marché immobilier local, le notaire connaît l'évolution des prix  et  peut donc  proposer un service d'estimation des biens immobiliers au juste prix. Il pourra s'occuper aussi de la négociation immobilière avec des honoraires qui restent parmi les plus avantageux sur le marché de la transaction immobilière. Il propose  également un service de conseil en matière juridique et fiscale utile pour toutes opérations immobilières. Le notaire peut proposer également un service d'enchères en ligne pour la vente d'un bien immobilier  : c'est la vente  notariale interactive  immobilière.

Quand faut-il contacter son notaire et quels sont les avantages pour l'acquéreur ?

Géraldine Godin : il faut contacter son notaire dans le cas où on souhaite faire estimer son bien immobilier, le vendre ou alors acheter un bien immobilier. L'acquéreur qui passe par un notaire ayant un service négociation lui permet de ne pas acheter à un prix supérieur à celui du marché ; à cet égard, le notaire a la primeur de toutes les informations pour conseiller le client. De plus, le notaire pourra déceler certains éléments en amont comme une servitude privée grevant le bien, un problème d'urbanisme, un souci dans la rédaction du règlement de copropriété, les incidences financières des dernières assemblées générales, l'existence ou non de garanties sur le bien vendu (quant à la construction ou quant à la surface). En passant par son notaire, l'acquéreur est assuré d'obtenir une information complète et objective des qualités et des défauts du bien.
  •  Imprimer