Par Christophe Raffaillac, le 10 Octobre 2017 dans JE M'INFORME SUR L'IMMOBILIER - L'indicateur immonot des prix

Des produits intéressants, des prix attractifs, de petites ristournes… autant de bonnes affaires que l'on peut encore faire dans l'immobilier ! Mais pour combien de temps ? Réponse avec immonot qui vous dévoile ses astuces pour saisir les opportunités du moment…

Maisons : Gironde et Dordogne victimes de leur succès !

Voilà deux départements qui ne jouent pas nécessairement dans la même cour, puisque le prix médian des maisons présente un léger écart. D'un côté la Gironde affiche un tarif à 228 000 €, tandis que la Dordogne plafonne à 150 000 €. Mais les deux secteurs se rejoignent au niveau de l'évolution des prix, puisqu'on enregistre des hausses de plus de 2 % au 2e trimestre 2017.
Dans le camp girondin, la périphérie bordelaise et le bassin d'Arcachon constituent des secteurs très prisés. Une maison à Mérignac atteint le prix médian de 300 000 €, tandis qu'Arcachon culmine à 528 000 € ! Bien sûr, l'activité économique de la métropole et l'attractivité touristique du bassin contribuent à alimenter ces marchés immobiliers.
Dans le Périgord, aux alentours de Périgueux et le long de l'axe autoroutier en direction de Saint-Astier, les acquéreurs en profitent pour faire l'acquisition de maisons pour un budget médian de 150 000 €. Ce qui participe à la bonne dynamique immobilière.

PRIX MEDIANS MAISONS

Appartements : un marché bordelais très prisé

Bordeaux caracole en tête des classements immobiliers depuis quelque temps ! Les derniers chiffres placent, en effet, la ville en 4e position des grandes villes les plus chères de France, derrière Paris, Lyon, Aix-en-Provence, alors qu'elle occupait la 11e position en 2006.
Un marché plutôt « tendu », où le prix médian des appartements atteint 3 360 €/m² et enregistre une progression de 9,3 % en 9 mois ! Une belle performance pour la capitale de la Nouvelle-Aquitaine.
À l'échelle de la Gironde, Bordeaux se fait néanmoins voler la vedette par le marché arcachonais. Les appartements affichent des tarifs plutôt élitistes atteignant les 4 700 €/m². Bien sûr, la situation de la ville en fait un micro-marché spécifiques aux villes balnéaires de la côte Atlantique.
Pour des tarifs plus abordables en Gironde, il faut acheter au sein de Bordeaux Métropole, comme à Mérignac, où les appartements se négocient 2 350 €/m², ou encore Bègles à 2 360 €/m². Et sur la Côte, il faut mettre le cap en direction de Lacanau à  3 350 €/m².

PRIX MEDIANS APPARTEMENTS

Votre pouvoir d'achat immobilier à Bordeaux et dans le Sud-Ouest




  •  Imprimer