Par Christophe Raffaillac, le 15 Mars 2017 dans JE M'INFORME SUR L'IMMOBILIER - L'indicateur immonot des prix

Des transactions en hausse et des prix en progression, après une phase de stabilisation, font de 2016 une bonne cuvée pour l'immobilier. Ardennes, Aube et Marne comptent parmi les terroirs où il fait bon investir dans la pierre.

La chambre interdépartementale des notaires des Ardennes, de l'Aube et de la Marne a profité du salon régional de l'immobilier, qui s'est déroulé à Reims du 11 au 13 mars, pour dévoiler les chiffres de l'immobilier. Résultant des ventes enregistrées en 2016, ces  informations sont très attendues quand on sait que la pierre représente 2/3 du patrimoine des Français. Qu'il s'agisse de détenteurs de biens, de futurs acquéreurs ou de professionnels, l'immobilier figure aussi parmi les valeurs sûres dans les départements champenois. Dans la Marne, les volumes de vente de maisons anciennes sont repartis à la hausse après 4 années consécutives de baisse. À tel point qu'au 3e trimestre 2016, la progression atteint 15 % pour les maisons et 20 % pour les appartements. Maître François Gauthier, notaire à Reims, a donc profité d'un public tout acquis pour dévoiler les chiffres concernant les maisons, les appartements et les terrains. Des informations qui font valeur de référence, puisqu'elles émanent des 192 notaires qui exercent dans les 3 départements, et proviennent des ventes réalisées dans leurs études.

Appartements anciens convoités dans la Marne

Dans la Marne, le prix médian des appartements atteint 1 820 €/m2, soit une progression de 1,5 % en 2016. La ville de Reims culmine à 1 980 €/m2 (+ 3 %), ce qui la situe au 13e rang des villes françaises. À noter que les quartiers du centre-ville culminent à 2 500 €/m2 (+ 7 %), tandis que Sainte-Anne ne réclame que 1 570 €/m2. Troyes se montre plus abordable avec un prix de 1 210 €/m2 (- 0,8 %).



Les maisons stables, mais prisées !

En valeurs sûres, les maisons conservent leur cote auprès des acquéreurs. Pour preuve, les prix sont plutôt stables, avec + 1,8 % dans l'Aube, + 0,4 % dans la Marne  et - 0,8 % dans les Ardennes. Reims se détache dans le trio des départements avec des maisons qui atteignent 193 800 € (+ 0,9 %), avec une maximale de 213 000 € pour la Ceinture reimoise. Ce sont les secteurs du Sud-Ouest et Sud-Est Marnais qui s'avèrent les plus abordables avec des tarifs de 110 000 €. Dans le département, les maisons exigent un budget de 162 600 € plutôt stable (+ 0,4 %). À 134 000 €, Troyes voit  aussi ses prix progresser (+ 3,1 %). Logiquement prisée pour vivre en maison, la périphérie troyenne nécessite de faire un effort en réclamant un budget médian de 151 900 €. Au niveau du département, il faut compter 127 000 €. Dans les Ardennes, les prix restent plus modérés, 104 200 € pour les maisons, tandis que Charleville-Mézières réclame 119 900 € seulement.



Appartements neufs toujours plus hauts !

Les appartements neufs se détachent nettement des biens anciens en termes de prix. Le prix médian atteint 3 180 €/m2 dans la Marne. Ce qui reste un peu plus abordable qu'à l'échelle de la province où le neuf s'affiche à un prix médian de  3 640 €/m2. L'écart significatif avec l'ancien, vendu 1 820 €/m2 dans la Marne, prouve que nous sommes en présence d'un marché sain et non spéculatif pour les appartements.

Terrains propices à la construction

Dans les 3 départements, Ardennes, Aube, Marne, les terrains à bâtir voient leurs prix décoller, respectivement + 3,2 %, + 2 % et + 1,3 %. C'est la Marne qui nécessite le plus gros budget, puisque les parcelles se chiffrent à 68 900 € en prix médian. Mais on constate des écarts importants entre l'agglomération et le reste du département. Sachant que  les parcelles les plus vendues font de 600 à 900 m2, leur prix a augmenté de 50 % par rapport à 2006. Il en est de même pour la périphérie troyenne, où les petites surfaces occupent le haut du pavé. Le prix médian a également connu une très forte hausse entre 2006 et 2008, passant de 66 à 80 €/m2. Ce qui situe aujourd'hui le prix médian dans le secteur à 83 000 €.



  •  Imprimer