Immonot, l'immobilier des notaires

Marché immobilier girondin
Belle démonstration de force !


Marché immobilier girondin - Belle démonstration de force !

Sur la carte de France, la Gironde ne fait pas partie des départements en situation de vigilance pour sa situation immobilière. Elle affiche des valeurs qui la positionnent parmi les bons élèves.

Avec + 8,8 % de hausse, les maisons girondines témoignent d'une meilleure santé qu'à l'échelle du pays où la progression se limite à 6,1 %. Les terrains ne déméritent pas puisqu'ils s'octroient une envolée de 4,4 % contre 1,7 % pour la province. Seuls les appartements anciens performent un peu moins qu'au plan national (+ 6,8 %) mais ils enregistrent une hausse (+ 4,5 %). Face à cette avalanche de chiffres, à laquelle nous sommes désormais bien habitués, il importe surtout de savoir combien il faut débourser pour acheter en Gironde. Forcément, le département fait payer assez cher ses prestations avec une métropole pétillante, une côte littorale séduisante et une campagne tout aussi attirante. Ainsi, le prix médian des maisons s'élève à 279 900 € et celui des appartements anciens à 3 590 €/m2. Dans le cadre d'un projet immobilier neuf, les terrains à bâtir se négocient 96 600 €, et les appartements se vendent 4 310 €/m2.

Mathieu MASSIE
Président de la Chambre des Notaires de la Gironde

Quel bilan peut-on faire du millésime 2020 en Gironde ?
C'est un bon bilan en termes d'évolution des prix pour tous les types de biens immobiliers. Nous avions une crainte par rapport au volume de vente qui a bien reculé en raison du confinement. En 2020, nous avons connu deux mois de rupture où les études se sont retrouvées quasiment arrêtées. Ensuite, nous avons redémarré avec des difficultés pour obtenir toutes les pièces administratives nécessaires à la signature des actes. Mais les résultats ont montré que nous avons bien rattrapé le retard.

En quoi Bordeaux est-elle toujours une locomotive au plan national ?
Bordeaux est une ville magnifique qui est très recherchée. L'augmentation des prix s'est un peu calmée, avec une stagnation dans le centre de Bordeaux, le quartier des Quinconces. C'est une bonne chose car il est compliqué de revendre lorsque l'on a payé le bien au prix fort !

Pourquoi faut-il faire confiance à l'immobilier pour investir ?
Parce que la pierre est une valeur sûre. Pour nous, notaires, elle fait partie de notre cœur de métier et nous lui accordons une large importance au plan patrimonial. Elle ne nous a jamais déçus mais nous risquons de l'être si nous achetons à des prix faramineux. Gardons en tête qu'il faut savoir payer un peu cher un bien idéalement situé plutôt que d'économiser sur un bien éloigné des commodités.

Comment voyez-vous l'avenir dans le secteur immobilier ?
Je ne suis pas très inquiet. Cyclique, l'économie nous a toujours réservé des périodes haussières suivies de phases de ralentissement comme actuellement. Est-ce que cela va baisser, je ne sais pas. Par prudence, il vaut mieux provisionner pour assurer le bon fonctionnement de nos études et pérenniser les emplois... Il faut que les prix s'arrêtent de grimper car cela devient déraisonnable.


La rédaction vous recommande :