Déconfinement - 5 Conseils Pour Préparer Votre Achat Immobilier - Immonot.com
Immonot, l'immobilier des notaires

Déconfinement
5 conseils pour préparer votre achat immobilier


Déconfinement - 5 conseils pour préparer votre achat immobilier

Si la perspective du 11 mai nous laisse entrevoir une sortie de confinement, la crise sanitaire nous rappelle combien il faut rester prudent. Les projets pourront avancer mais progressivement ! L'achat d'un bien immobilier se déroulera d'autant mieux que nous respecterons aussi quelques "gestes barrières" dans sa préparation.

Si les professionnels de l'immobilier comme les notaires pourront à nouveau ouvrir leur service de négociation immobilière à partir du 11 mai, les mesures de distanciation sociale devraient quelque peu freiner le déroulement des activités. Ce qui suppose de bien anticiper son projet pour que la transaction puisse se concrétiser en toute sécurité et sérénité.

1er conseil
Fixez vos priorités

L'expérience du télétravail ou la garde prolongée des enfants à la maison nous conduit à vivre de nouvelles expériences. Des situations qui nous amènent sans doute à reconsidérer les critères de choix d'un bien immobilier. Peut-être le recours à la voiture pourra être plus limité dans l'avenir… Sans doute faudra-t-il réserver une pièce au "home office" pour travailler confortablement à la maison. Sûrement la surface du terrain sera perçue sous un regard neuf ! Autant de situation à prendre en compte et que cette période de confinement doit nous amener à bien mûrir.

Avantage

Gain de temps dans la concrétisation de son projet immobilier
 

2e conseil
Définissez votre budget

Encore plus d'actualité, le poste budgétaire mérite un examen particulier. De l'enveloppe financière dont nous disposons va dépendre la nature du bien immobilier. Actuellement, les banques continuent d'étudier les propositions de crédit au regard de la situation des clients emprunteurs. Pour rassurer face au risque de chômage que peut représenter la crise sanitaire, les courtiers se mobilisent. Ils proposent un service gratuit sous la forme de "visa" (pour Meilleurtaux) ou de "passeport" (pour VousFinancer) afin de prouver la capacité d'emprunt et le sérieux du projet auprès d'une banque. Une démarche d'autant plus intéressante à engager rapidement que les taux d'intérêt remontent actuellement (de 1,05 % en mars à 1,20 % fin avril pour un crédit sur 20 ans selon Meilleurtaux).

Avantage Valorisation de la solvabilité de l'emprunteur

3e conseil
Pré-visitez sur internet

Une fois l'enveloppe déterminée, la phase de prospection peut démarrer. Dans le contexte actuel, rien ne vaut les sites immobiliers comme immonot mener sa recherche. Les annonces comportent de nombreuses photos permettant de se faire une idée assez précise du bien. Il faut mettre à profit les alternatives numériques pour éviter de se déplacer et ne pas s'exposer. En présélectionnant la maison ou l'appartement répondant à ses critères de choix, le négociateur peut concentrer ses efforts pour le faire visiter en priorité. Un moyen efficace de prospecter plutôt que d'enchaîner des visites difficiles à organiser compte tenu des règles sanitaires actuelles.

Avantage Efficacité accrue au moment de la prospection

4e conseil
Profitez des opportunités

Le marché immobilier ne semble pas trop souffrir des effets de la crise du coronavirus. Conforté par le côté sécuritaire de la pierre, les acquéreurs confirment plutôt leur intention d'acheter.
À compter du 11 mai, s'il est difficile de se prononcer quant à la dynamique des transactions, il ne faut pas s'attendre à de fortes baisses de prix au moment des négociations. Comme viennent de le rappeler les Notaires dans leur dernière note de conjoncture : "le marché immobilier subira vraisemblablement un effet de correction à court terme puis pourrait rebondir car il demeure sain et non spéculatif notamment face à la déroute des marchés financiers".
Il ne faut donc pas donc pas différer son projet pour espérer acheter moins cher.

Avantage Stabilité du marché immobilier

5e conseil
Privilégiez la visioconférence

Si les déplacements pourront être plus ou moins compliqués selon son département de résidence, classé vert ou rouge, les signatures ne seront pas pour autant compromises.
Grâce aux outils numériques à la disposition des études de notaires, les promesses de vente peuvent se signer au moyen de procuration électronique après une présentation de l'acte par visioconférence. Ce qui permet à l'acquéreur de confirmer sa volonté d'acheter dès lors que le bien lui convient.
Une réactivité appréciable dans l'acquisition immobilière qui s'ajoute à une sécurité maximale au niveau de la protection sanitaire.

Avantage Sécurité juridique numérique


La rédaction vous recommande :