Crédit D'impôt Ou MaPrimeRénov' - Quelles Aides Pour Vos Travaux ? - Immonot.com
Immonot, l'immobilier des notaires
Je finance mon projet - 17 Janvier 2020

Crédit d'impôt ou MaPrimeRénov'
Quelles aides pour vos travaux ?


Crédit d'impôt ou MaPrimeRénov' - Quelles aides pour vos travaux ?

Les travaux de rénovation énergétique améliorent votre confort et favorisent les économies. Pour les financer, 2020 s'annonce comme une année charnière avec la fusion du crédit d'impôt transition énergétique (CITE) et du dispositif "Habiter mieux agilité" pour créer MaPrimeRénov'.

MaPrimeRénov'
Une aide qui se veut juste et simple

Cette prime forfaitaire, distribuée par l'Anah, va progressivement remplacer le CITE. Versée à la fin des travaux (réalisés par un artisan labellisé RGE), elle ne concerne pour l'instant que les ménages modestes et très modestes qui vont entreprendre un certain type de rénovation dans leur résidence principale (maison individuelle ou logement collectif dont la construction date d'au moins 2 ans).
L'attribution et le montant de la prime sont estimés en fonction de plafonds de ressources établis selon la composition du foyer et le lieu d'habitation.
 

Plafonds de ressources en euros  des propriétaires occupants pour bénéficier de MaPrimeRénov' en 2020
Nombre de personnes composant le ménage Région Île-de-France Autres régions
  Ménages aux ressources très modestes Ménages aux ressources modestes Ménages aux ressources très modestes
Ménages aux ressources modestes
1 20 593 25 068 14 879 19 074
2 30 225 36 792 21 760 27 896
3 36 297 44 188 26 170 33 547
4 42 381 51 597 30 572 39 192
5 48 488 59 026 34 993 44 860
par personne supplémentaire + 6 096 + 7 422 + 4 412 + 5 651

Pour avoir un ordre d'idée concernant le montant du forfait pour une maison individuelle, voici quelques exemples :
  • installation d'une chaudière à granulés = 10 000 euros pour les ménages très modestes - 8 000 euros pour les ménages modestes
  • pose d'une ventilation double flux = 4 000 euros pour les ménages très modestes - 3 000 euros pour les ménages modestes
  • dépose de cuve au fioul = 1 200 euros pour les ménages très modestes - 800 euros pour les ménages modestes
  • isolation des murs par l'extérieur = 100 euros/m2 pour les ménages très modestes - 75 euros/m2 pour les ménages modestes
  • installation d'une pompe à chaleur air/eau = 4 000 euros pour les ménages très modestes - 3 000 euros pour les ménages modestes.

Bon à savoir MaPrimeRénov' est cumulable avec d'autres aides à la rénovation comme par exemple l'Éco-PTZ, les aides des collectivités locales, le chèque énergie… mais pas avec l'aide de l'Anah "Habiter Mieux Sérénité".
Pour plus d'informations sur le fonctionnement de ce nouveau dispositif, rendez-vous sur le site maprimerenov.gouv.fr

Le crédit d'impôt transition énergétique
Toujours d'actualité mais modifié

Que les ménages non éligibles à MaPrimRénov' se rassurent. Ils pourront encore pendant 1 an profiter du crédit d'impôt transition énergétique (CITE). Celui-ci ne disparaîtra définitivement qu'en 2021 et, à cette échéance, MaPrimeRénov' sera applicable à tous les propriétaires ainsi qu'aux syndics de copropriété. Mais le CITE 2020 connaît quelques changements importants :

  • le CITE ne sera plus égal à 30 % des dépenses effectuées mais à un montant forfaitaire variable selon l'équipement. Le plafond total du CITE est fixé à 2 400 euros pour un célibataire et 4 800 euros pour un couple
  • les équipements éligibles au CITE sont modifiés. 8 types de dépenses ne sont plus éligibles en 2020 : les chaudières gaz (y compris à très haute performance énergétique), les appareils de régulation de chauffage, le système de fourniture d'électricité avec l'énergie hydraulique ou d'un biomasse, la réalisation du DPE, les chaudières micro-cogénération gaz, les compteurs individuels, les équipements de ventilation naturelle (DOM), les inserts ou foyers fermés. Par contre en 2020, 7 nouveaux types de dépenses font leur apparition, essentiellement des frais de pose (pose d'isolation des parois vitrées, d'équipements de raccordement à un réseau de chaleur ou de froid…) mais aussi l'acquisition et la pose d'un équipement de ventilation mécanique contrôlée (VMC) à double flux ou la réalisation d'un bouquet de travaux (sous conditions)
  • l'apparition de conditions de ressources (sauf pour l'installation d'une borne de charge pour voiture électrique). Le CITE n'est accordé qu'aux foyers dont le revenu est supérieur aux plafonds de l'Anah (sinon c'est MaPrimRéno' qui s'applique) et inférieur à 27 706 euros pour la 1re part du quotien familial + 8 209 euros pour les 2 demi-parts suivantes + 6 157 euros pour les demi-parts supplémentaires.

À savoir Si vous ne remplissez pas les conditions du nouveau CITE, que vous avez déjà entrepris des démarches pour améliorer les performances énergétiques de votre logement, mais que les travaux n'ont pas encore commencé, vous pouvez encore profiter du CITE. Ils pourront être réalisés en 2020, à condition d'être en mesure de justifier de la signature du devis et du versement de l'acompte avant le 31 décembre 2019.

MaPrimeRénov'
Une aide qui se veut juste et simple

Cette prime forfaitaire, distribuée par l'Anah, va progressivement remplacer le CITE. Versée à la fin des travaux (réalisés par un artisan labellisé RGE), elle ne concerne pour l'instant que les ménages modestes et très modestes qui vont entreprendre un certain type de rénovation dans leur résidence principale (maison individuelle ou logement collectif dont la construction date d'au moins 2 ans).
L'attribution et le montant de la prime sont estimés en fonction de plafonds de ressources établis selon la composition du foyer et le lieu d'habitation.
 

Plafonds de ressources en euros  des propriétaires occupants pour bénéficier de MaPrimeRénov' en 2020
Nombre de personnes composant le ménage Autres régions hors Île-de-France
  Ménages aux ressources très modestes Ménages aux ressources modestes
1 14 879 19 074
2 21 760 27 896
3 26 170 33 547
4 30 572 39 192
5 34 993 44 860
par personne supplémentaire + 4 412 + 5 651

Pour avoir un ordre d'idée concernant le montant du forfait pour une maison individuelle, voici quelques exemples :
  • installation d'une chaudière à granulés = 10 000 euros pour les ménages très modestes - 8 000 euros pour les ménages modestes
  • pose d'une ventilation double flux = 4 000 euros pour les ménages très modestes - 3 000 euros pour les ménages modestes
  • dépose de cuve au fioul = 1 200 euros pour les ménages très modestes - 800 euros pour les ménages modestes
  • isolation des murs par l'extérieur = 100 euros/m2 pour les ménages très modestes - 75 euros/m2 pour les ménages modestes
  • installation d'une pompe à chaleur air/eau = 4 000 euros pour les ménages très modestes - 3 000 euros pour les ménages modestes.

Bon à savoir MaPrimeRénov' est cumulable avec d'autres aides à la rénovation comme par exemple l'Éco-PTZ, les aides des collectivités locales, le chèque énergie… mais pas avec l'aide de l'Anah "Habiter Mieux Sérénité".
Pour plus d'informations sur le fonctionnement de ce nouveau dispositif, rendez-vous sur le site maprimerenov.gouv.fr

Le crédit d'impôt transition énergétique
Toujours d'actualité mais modifié

Que les ménages non éligibles à MaPrimRénov' se rassurent. Ils pourront encore pendant 1 an profiter du crédit d'impôt transition énergétique (CITE). Celui-ci ne disparaîtra définitivement qu'en 2021 et, à cette échéance, MaPrimeRénov' sera applicable à tous les propriétaires ainsi qu'aux syndics de copropriété. Mais le CITE 2020 connaît quelques changements importants :

  • le CITE ne sera plus égal à 30 % des dépenses effectuées mais à un montant forfaitaire variable selon l'équipement. Le plafond total du CITE est fixé à 2 400 euros pour un célibataire et 4 800 euros pour un couple
  • les équipements éligibles au CITE sont modifiés. 8 types de dépenses ne sont plus éligibles en 2020 : les chaudières gaz (y compris à très haute performance énergétique), les appareils de régulation de chauffage, le système de fourniture d'électricité avec l'énergie hydraulique ou d'un biomasse, la réalisation du DPE, les chaudières micro-cogénération gaz, les compteurs individuels, les équipements de ventilation naturelle (DOM), les inserts ou foyers fermés. Par contre en 2020, 7 nouveaux types de dépenses font leur apparition, essentiellement des frais de pose (pose d'isolation des parois vitrées, d'équipements de raccordement à un réseau de chaleur ou de froid…) mais aussi l'acquisition et la pose d'un équipement de ventilation mécanique contrôlée (VMC) à double flux ou la réalisation d'un bouquet de travaux (sous conditions)
  • l'apparition de conditions de ressources (sauf pour l'installation d'une borne de charge pour voiture électrique). Le CITE n'est accordé qu'aux foyers dont le revenu est supérieur aux plafonds de l'Anah (sinon c'est MaPrimRéno' qui s'applique) et inférieur à 27 706 euros pour la 1re part du quotien familial + 8 209 euros pour les 2 demi-parts suivantes + 6 157 euros pour les demi-parts supplémentaires.

À savoir Si vous ne remplissez pas les conditions du nouveau CITE, que vous avez déjà entrepris des démarches pour améliorer les performances énergétiques de votre logement, mais que les travaux n'ont pas encore commencé, vous pouvez encore profiter du CITE. Ils pourront être réalisés en 2020, à condition d'être en mesure de justifier de la signature du devis et du versement de l'acompte avant le 31 décembre 2019.


La rédaction vous recommande :