Par Christophe Raffaillac, le 26 Mars 2019 dans INTERVIEW DE NOTAIRES - Le notaire et l'immobilier

Dans le Médoc et le Nord Gironde, le climat immobilier s'accompagne d'une douceur appréciable. Largement recherchées par les acquéreurs, les maisons se situent dans une fourchette de prix allant de 150 000 à 200 000 €. Ce qui permet se loger à moindre frais par rapport à la métropole bordelaise, comme en témoigne Didier NICOLAS, notaire à Pauillac.

Apprécié pour sa qualité de vie, le Médoc voit ses maisons largement recherchées par les acquéreurs. Pas étonnant si le prix médian atteint 190 700 € dans un contexte haussier de + 4,6 %. Les appartements ne semblent pas avoir les mêmes faveurs des acquéreurs car leur prix recule de - 8,1 % pour s'établir à 2 490 €/m2. Sur le marché foncier, les parcelles se sont vendues 45 €/m² dans le Médoc-Nord contre 115 €/m² dans le Médoc-Sud. Écart qui s'explique en partie par la surface des terrains vendus.

Comment se porte le marché immobilier dans le Médoc ?

Didier NICOLAS : Le marché des appartements souffre d'un parc vieillissant et du recul du trait de côte à Lacanau et Soulac-sur-Mer notamment. Ce qui explique une baisse des prix de 8,1 %. À l'inverse, les maisons en profitent pour s'octroyer une petite hausse de 4,6 % en 2018. Elle s'explique par le fait que les acquéreurs n'hésitent pas à s'éloigner de la métropole bordelaise pour profiter de prix réduits - 190 700 € pour une maison - et d'une vraie qualité de vie.

Pourquoi faut-il aussi s'intéresser aux terrains à bâtir ?

Didier NICOLAS : L'attractivité du Médoc se retrouve également au niveau des terrains à bâtir où des villes du nord Médoc tirent bien leur épingle du jeu. Des lotissements avec de petits lots ont largement contribué à l'augmentation des ventes de terrains.

Que peut-on dire des prix dans le Nord-Gironde ?

Didier NICOLAS : Le secteur Nord-Gironde suit la même voie que Libourne qui attire les habitants de la métropole. Les prix progressent régulièrement (+ 1 % pour un prix de 155 000 € dans le secteur) comme les grands crus se bonifient au fil du temps.
  •  Imprimer