Publié le 25 June 2019  par Marie-christine Ménoire dans Actualités

Avis de coup de chaleur ! Une cinquantaine de départements sont en vigilance canicule. Quand les températures flirtent avec les 40 degrés, difficile de garder son logement frais ! Quelques trucs et astuces peuvent cependant vous aider à y parvenir.

1 - Laissez la chaleur à l'extérieur

La façon la plus simple de garder votre logement au frais est de laisser la chaleur dehors. C'est une Lapalissade me direz-vous… Mais encore faut-il adopter les bons gestes. Pour cela, l'ombre sera votre meilleure alliée. Alors utilisez tous les moyens à votre disposition pour faire le maximum d'ombre dès que la température grimpe : volets, stores, rideaux… et fermez les fenêtres. Petite astuce : pour les stores et les volets, choisissez plutôt des couleurs claires qui réfléchissent lumière et chaleur (blanc…).

D'où vient le mot canicule ?

Apparu vers 1500, le mot canicule vient de l'italien canicula, qui signifie petite chienne (du latin canis, chien). Ce nom a été donné à Sirius, l'étoile la plus brillante de la constellation du Grand Chien. Sirius se lève et se couche avec le soleil du 22 juillet au 22 août, période où les fortes chaleurs sont fréquentes. Une canicule est un épisode de températures élevées, de jour comme de nuit, sur une période prolongée. À ne pas confondre avec une vague de chaleur durant laquelle on observe des températures anormalement élevées pendant plusieurs jours consécutifs.

2 - Aérez la nuit et brassez l'air

La nuit, ouvrez les fenêtres pour favoriser les courants d'air et faire rentrer un peu de fraîcheur. Utiliser un ventilateur qui, en créant une circulation d'air, améliorera votre confort. Le ventilateur de plafond favorise un brassage lent et régulier de l'air. Privilégiez un modèle équipé d'un régulateur de vitesse. Si cela ne suffit pas, reste la solution climatisation. Au moment de la choisir, fiez-vous à l'étiquette énergie pour repérer les équipements les plus appropriés et les plus économes en énergie. Si vous voulez être soucieux de l'environnement et de votre consommation énergétique, privilégiez la pompe à chaleur réversible, la bio-climatisation aussi connue sous le nom de rafraîchisseur d'air évaporatif (RAE) ou encore le puits canadien.

3 - Évitez d'utiliser des appareils qui diffusent de la chaleur

En premier, on va penser au four bien sûr. Mais ce n'est pas le seul vecteur de chaleur. On n'y pense pas toujours mais c'est également vrai pour les ordinateurs, les consoles de jeux… Alors allumez-les à bon escient (peut-être un moyen de faire une pause ou au moins de lever un peu le nez des écrans…) ! .

4 - Limitez les activités physiques

Ce n'est pas le moment de vous entraîner pour le marathon ou le tour de France ! Évitez les efforts physiques et de sortir aux heures les plus chaudes. Si possible, privilégiez les lieux frais (cinéma, bibliothèque municipale, supermarché, musée...).

5 - Soyez prévoyant

Ce n'est pas la première fois que la France connaît un épisode de canicule. Et ce ne sera peut-être pas la dernière non plus. Pour anticiper les éventuels nouveaux pics de chaleur, prévoyez d'isoler votre logement si ce n'est pas déjà fait. Qu'elle soit intérieure, extérieure ou au niveau du toit et des combles, l'isolation sera efficace en été… mais aussi en hiver. Changez aussi vos fenêtres si elles datent un peu. Certes, cela a un coût mais les pouvoirs publics en sont conscients et de nombreuses aides contribuent au financement des travaux d'isolation thermique (Éco-PTZ, crédit d'impôt transition énergétique, chèque énergie…). Sans oublier les aides locales et celles de l'Anah.

6 - Si vous devez faire un long trajet

Vous avez un déplacement professionnel ou personnel que vous ne pouvez pas décaler. Si vous devez prendre la route :
  • Pensez à emporter de l'eau et un brumisateur  ;
  • Arrêtez-vous régulièrement pour vous reposer et vous rafraîchir ;
  • Sur certaines aires d'autoroute, des fontaines à eau ou des zones de brumisation sont mises à votre disposition ;
  • Si possible, décalez votre trajet aux heures les moins chaudes.

7 - N'oubliez pas non plus

  • de boire de l'eau régulièrement sans attendre d'avoir soif
  • de prendre des nouvelles de vos proches (ou voisins) âgés et à la santé fragile
  • de contacter la plateforme téléphonique "Canicule info service", mis en place par le ministère des Solidarités et de la Santé, accessible au 0 800 06 66 66 (appel gratuit depuis un poste fixe) du lundi au samedi de 9 h à 19 h afin de vous informer sur les recommandations sanitaires à suivre en période de fortes chaleurs.
  •  Imprimer