Par Stéphanie Swiklinski, le 14 Février 2019 dans JE RÉNOVE - J'aménage mon logement

Réchauffement climatique et climatisation ne font pas bon ménage. Existe-t-il des alternatives écologiques pour rafraîchir notre habitat ?

La pompe à chaleur réversible

Rafraîchir son habitation consiste à abaisser la température pour avoir un confort optimal. Contrairement aux idées reçues, cela ne nécessite pas forcément l'installation d'équipements très énergivores. Le but du jeu ? Que ce soit le plus écologique possible ! Il peut s'agir tout simplement d'une option de votre système de chauffage. Installer une pompe à chaleur réversible peut être une solution.Toute pompe à chaleur, qu'elle soit géothermique ou aérothermique, peut exister en mode réversible et se transformer en pompe à chaleur réversible. Elle pourra ainsi réguler votre plancher chauffant, qui pourra alors se transformer en plancher refroidissant. Toutefois, sachez que selon le mode de diffusion, sa fonctionnalité première est de produire de la chaleur. Elle ne sera donc pas aussi efficace qu'un climatiseur. Pour cette raison, on parle plutôt de rafraîchissement et non de climatisation. Comparé aux climatisations classiques, tous les systèmes de rafraîchissement ne font baisser la température que de 3 à 4 degrés. Autre bémol, ils ne tiennent pas non plus compte de l'humidité ou de la qualité de l'air. Avec une climatisation dite classique, vous régulez la qualité de l'air ambiant en filtrant les poussières et il se produit également un effet déshumidifiant. 
 

Renseignez-vous

Vous pouvez peut-être bénéficier d'une aide financière pour améliorer les performances énergétiques de votre logement.

La bio-climatisation ou RAE

La bio-climatisation est aussi connue sous le nom de rafraîchisseur d'air évaporatif (RAE). Cela fait partie des solutions écologiques peu chères et moins énergivores pour rafraîchir votre maison. Le principe est simple. C'est un peu comme mettre une serviette humide devant un ventilateur. Le rafraîchisseur d'air humidifie l'air de la pièce pour faire baisser la température. Concrètement, cet appareil utilise l'évaporation de l'eau pour rafraîchir l'air à travers un filtre humidifié. On peut ainsi faire baisser la température de 2 à 4 degrés. Un appareil de ce type coûte entre 70 et 200 euros et ne nécessite pas de travaux. C'est écologique : cela ne consomme pas d'électricité pour faire fonctionner le moteur et le compresseur. Sa consommation équivaut à celle d'une grosse ampoule ! Contrairement à un climatiseur, cela fait très peu de bruit et vous n'aurez pas besoin de créer une sortie d'air extérieur pour faire passer votre gaine. N'oubliez pas d'aérer en fin de journée votre pièce à cause du trop-plein d'humidité qui pourrait faire apparaître des moisissures sur les murs.

Les panneaux solaires pour une énergie verte

Se servir du soleil pour produire du froid ? L'énergie solaire est non seulement efficace en matière de chauffage, mais aussi pour amener de la fraîcheur dans une habitation. Pour arriver à ce résultat, il vous faudra une pompe à chaleur et des panneaux solaires. Installer des panneaux photovoltaïques vous permettra de produire dans un premier temps de l'électricité. Dans un second temps, vous utiliserez cette énergie pour faire fonctionner votre pompe à chaleur réversible. Dans ce cas, les calories récupérées par l'appareil ne sont pas restituées à l'intérieur mais à l'extérieur. Vous arrivez ainsi à faire baisser la température de 3 à 4 degrés en moyenne. Il est aussi possible de transformer l'énergie thermique du soleil en énergie mécanique, servant au fonctionnement du climatiseur. Vous donnez alors naissance à une climatisation solaire. Plusieurs types d'appareil existent :
  • Le climatiseur solaire air-eau : pour produire de la chaleur, cet appareil prend des calories dans l'air ambiant et les restitue via un réseau d'eau. Principalement utilisé pour l'alimentation des radiateurs, du plancher chauffant et la production d'eau chaude sanitaire, ce système peut aussi servir de climatisation d'appoint.
  • Le climatiseur solaire air-air : la pompe à chaleur puise les calories de l'air et les renvoie directement dans l'habitation. La fonction de climatisation consiste à récupérer ces calories et à les renvoyer hors du domicile.
  • Le climatiseur solaire eau-eau (géothermique) : c'est l'eau des nappes phréatiques qui permet de réchauffer ou de refroidir l'intérieur de la résidence (source : QuelleEnergie.fr).
Soyez rassuré, contrairement aux climatiseurs classiques, ces systèmes ne polluent pas car ils fonctionnent avec des fluides frigorigènes (ce qui permet la mise en œuvre d'un cycle frigorifique) ne nuisant pas à l'environnement.
 

Des solutions innovantes venant du sous-sol

Le puits canadien, également appelé puits climatique, est une des formes de géothermie qui apporte une économie importante en termes de besoins de chauffage, de rafraîchissement et de ventilation, une réelle qualité de l'air dans l'habitation et se révèle très économique à l'utilisation. Il s'agit d'un conduit enterré au travers duquel de l'air, provenant de l'extérieur, circule pour être ensuite insufflé dans l'habitat. Au cours de cette circulation, l'air échange ses calories ou frigories avec celles de la terre. C'est une solution imbattable en matière de consommation d'électricité pour rafraîchir votre habitat et le procédé est écologique.

Bilan énergétique

N'hésitez pas à faire réaliser un bilan énergétique de votre maison si vous souhaitez réaliser des travaux d'économie d'énergie, afin d'améliorer ses performances énergétiques.
  •  Imprimer