"La Cantine Du Troquet" Au Menu - À Base D'authenticité Et De Convivialité - Immonot.com
Immonot, l'immobilier des notaires
People - 16 Décembre 2019

"La Cantine du Troquet" au menu
À base d'authenticité et de convivialité


La Cantine du Troquet au menu - À base d'authenticité et de convivialité

Une bonne dose de sourire, des saveurs du Sud-Ouest, des produits du terroir, voici les ingrédients qui composent la cuisine du chef Christian Etchebest. Une recette qui nourrit de succès ses six « Cantines du Troquet » parisiennes.

Qu'est-ce qui fait le succès de votre cuisine ?

Christian Etchebest : une bonne cuisine traditionnelle revisitée dans l'air du temps, ajoutez la gentillesse et la convivialité et vous obtenez les ingrédients clés du succès de mes restaurants.

Quel menu nous proposez-vous pour les fêtes ?

Christian Etchebest : nous sommes fermés les 24 et 25 décembre ainsi que le 31 et 1er janvier. Tout au long du mois de décembre, en revanche, je propose de la truffe et du gibier à la carte. Grâce à mon partenariat avec le Caviar d'Aquitaine, que j'apprécie tout particulièrement, je réserve quelques spécialités… Et bien sûr, la carte quotidienne avec de nombreuses recettes.

Qu'est-ce qui participe à la bonne ambiance que l'on trouve dans vos restaurants ?

Christian Etchebest : la gentillesse et la convivialité, tout naturellement, et je n'oublie pas la diversité de notre clientèle avec des gens venant de tous les continents. Ajoutons des clients issus de différents milieux, et cela donne toute son âme au restaurant.

Avez-vous des projets d'ouverture ?

Christian Etchebest : nous n'avons pas de projet d'ouverture en 2020. Nous sommes plutôt sur une belle consolidation de nos restaurants actuels, mais nous restons bien sûr à l'affût d'une brasserie ou d'un restaurant à acheter.

Quel est votre plat favori lorsque vous recevez des amis ?

Christian Etchebest : en toute simplicité, mon plat préféré c'est le poulet rôti, pains aillés, haricots verts et pommes de terre du jardin dans un plat en pyrex : le plat de mon enfance.

Quelles sont vos passions après la cuisine ?

Christian Etchebest : après la cuisine, je me passionne pour le rugby et l'art contemporain. En ce moment, c'est Anna Kara - artiste peintre / sculptrice - à la vraie personnalité, que j'admire particulièrement. J'apprécie vraiment son univers, notamment ses sculptures qui représentent des têtes de mort. Je suis fan !

Quel style de déco vous plaît le plus ?

Christian Etchebest : chic, sobre, épuré, voilà mes tendances préférées depuis quelques années.

Pourquoi faut-il penser à investir dans l'immobilier ?

Christian Etchebest : pour moi, l'investissement immobilier reste une valeur sûre. Depuis ces 20 dernières années, le marché parisien a vu ses prix exploser. Personnellement, je préfère investir dans « la pierre » que réaliser un placement bancaire.

Que pensez-vous des notaires qui vous ont accompagné dans vos acquisitions ?

Christian Etchebest : je n'en pense que du bien parce que mon notaire est béarnais, comme moi. Je considère qu'il est toujours bon de s'entourer de professionnels pour sécuriser ses projets et bénéficier d'une réelle expertise.

Quels sont vos projets immédiats ?

Christian Etchebest : si pour le moment je me consacre à la gestion de mes restaurants, je reste néanmoins à l'affût de belles opportunités !

Que peut-on vous souhaiter pour 2020 ?

Christian Etchebest : la santé pour moi et mes proches.

Propos recueillis par C. Raffaillac le 09/12/19

Les recettes du chef


La rédaction vous recommande :