"La Météo Devient-elle Folle ?" - Chloé Nabédian Donne Ses Prévisions - Immonot.com
Immonot, l'immobilier des notaires
People - 6 Décembre 2019

"La météo devient-elle folle ?"
Chloé Nabédian donne ses prévisions


La météo devient-elle folle ? - Chloé Nabédian donne ses prévisions

Journaliste météo sur France 2, Chloé Nabédian nous réserve un bulletin bien plus complet dans son livre "La météo devient-elle folle ?". Pour répondre à cette question, météorologistes et scientifiques ont confié leurs prévisions. Histoire de vérifier que le temps nous réserve toujours des surprises… Un documentaire découvert à la Foire du livre de Brive-la-Gaillarde (19), que nous vous conseillons de mettre au pied du sapin.

Quel est le thème de votre ouvrage ?

Chloé NABÉDIAN : J'ai écrit ce livre pour répondre à une question que tout le monde me pose : "la météo devient-elle folle ?" J'ai voulu ainsi comprendre l'impact du changement climatique sur les phénomènes météo. Y a-t-il une incidence ? De quel ordre ? J'ai donc entrepris des recherches. Après une quarantaine de rencontres, des interviews de chercheurs du CNES (centre national d'études spatiales), les témoignages d'explorateurs comme Jean-Louis Etienne, des échanges avec les spécialistes de Météo France… j'ai pu vérifier combien notre mémoire collective est trompeuse. Contrairement à ce que l'on pense, les tempêtes sont moins fréquentes et moins intenses qu'avant. Des pilotes comme Garrett Black, appelés "chasseurs d'ouragan", sont allés au cœur de la "bête" pour essayer de comprendre comment tout ces phénomènes fonctionnent.

L'immobilier doit-il s'adapter ?

Chloé NABÉDIAN : Oui, cela fait partie d'un chapitre de mon livre. Il faut s'intéresser à l'évolution des villes. J'ai d'ailleurs interviewé Anne Hidalgo en tant que représentante du C40, qui rassemble les maires du monde entier qui agissent pour transformer les villes dites "trop minérales". Le but consiste à remettre de la végétation dans les agglomérations. J'ai également interviewé un architecte qui a créé un immeuble du futur à Taïwan. Il s'agit d'une construction en forme de spirale avec 25 000 arbres à l'intérieur, des terrasses arborées. Il existe aussi actuellement un projet pour introduire plus de plantes dans Paris. Pour toutes ces raisons, je pense que l'immobilier a une transition incroyable à faire !

Comment le parc de logement peut-il s'adapter ?

Chloé NABÉDIAN : Dans mon livre, j'ai en effet mis l'accent sur la nécessaire adaptation de l'habitat. Tout reste à faire aujourd'hui, car le climat de demain n'est pas encore créé. Il faut donc trouver les solutions pour adapter l'architecture et l'urbanisme. Il faut construire des maisons en respectant les normes et protéger la population. Par exemple, nous pouvons imaginer une conception différente des maisons dans le sud de la France, où les pièces à vivre seraient au premier étage et le rez-de-chaussée craindrait moins les inondations.

Dans quel lieu vous sentez-vous bien ?

Chloé NABÉDIAN : J'adore Paris ! Je rêvais d' y vivre depuis toute petite. Ce rêve, je l'ai réalisé dès que j'ai eu mon bac. Cela fait déjà 15 ans que je suis parisienne. C'est une ville qui est encore plus belle quand il fait gris et qu'il y a du brouillard. Elle a encore plus de charme et de mystère, tout comme Londres. Le temps qu'il peut faire dans certaines villes est souvent le reflet de son art de vivre !

Avez-vous déjà acheté un bien immobilier ?

Chloé NABÉDIAN : Oui, mais pas à Paris car l'immobilier reste trop cher ! J'ai donc acheté un pied-à-terre en Norman­die avec mon mari. Il s'agit d'un premier investissement. Nous connais­sions bien le notaire qui s'est occupé de la vente... un ami.

Quels sont vos projets ?

 Chloé NABÉDIAN : Je travaille sur des projets autour de l'environnement, des projets vidéo et audio.


La rédaction vous recommande :