Par Christophe Raffaillac, le 2 Janvier 2019 dans INTERVIEW DE NOTAIRES - Le notaire et l'immobilier

Un achat immobilier fait sûrement partie de vos bonnes résolutions de l'année. Un projet qui doit se réaliser avec l'aide de votre notaire. Son service transaction vous permet d'acheter en profitant de nombreux avantages, comme en témoigne Laurent Teyssandier, clerc négociateur à l'Office notarial d'Ambarès-et-Lagrave.

Quels sont les avantages du réseau des notaires pour acheter ?

Laurent TEYSSANDIER : le principal avantage repose sur le nombre de biens proposés à la vente. À cela s'ajoute notre connaissance du marché local, même pour un bien situé sur un autre secteur géographique que le mien. En effet, à l'occasion d'une visite, j'accompagne le négociateur qui a pris le mandat pour avoir une parfaite connaissance du produit. Ce qui nous permet de mieux cerner l'environnement au niveau des services, des commerces… Enfin, les négociateurs assistent régulièrement à des formations. Tout cela contribue à faire du "conseil personnalisé" notre marque de fabrique.

Comment peut-on retrouver tous les biens à vendre ?

Laurent TEYSSANDIER : sur les sites immobilier.notaires.fr et immonot.com, dans le magazine Immo Notaires en plus de la boutique en ligne de l'étude dont nous bénéficions sur le site Leboncoin. Et si le client a repéré un bien proposé par une autre étude du réseau, nous sommes également en mesure de le renseigner puisque nous disposons de toutes les informations. S'il souhaite le visiter, c'est le confrère qui détient le mandat qui prend le relais. La force des notaires négociateurs, c'est que nous avons accès à toutes les fiches descriptives des produits proposés à la vente dans les études du Sud-Ouest. Cela concerne 33 offices notariaux adhérents en Dordogne, Landes et Gironde, un véritable maillage territorial.

Comment se déroulent les visites et la signature du compromis ?

Laurent TEYSSANDIER : après avoir présenté le bien à l'acheteur, nous lui proposons un rendez-vous qui débouche généralement sur une visite du bien pour le lui faire découvrir. Nous travaillons sans mandat exclusif pour que le client conserve sa liberté. Trop de clients signent des mandats exclusifs sans en maîtriser toute la portée et se privent de vendre par un autre vecteur.

Quels points vérifiez-vous avant la signature ?

Laurent TEYSSANDIER : me concernant, je prévois une visite une heure avant la signature de l'acte authentique pour relever les compteurs. Mais pas seulement, je m'assure que l'état de la maison s'avère conforme à celui qui a été constaté lors de la visite. C'est aussi l'occasion de transmettre à l'acquéreur le mode d'emploi de la maison.

Faites-nous partager une expérience intéressante ?

Laurent TEYSSANDIER : la vente interactive d'un appartement donnant sur le Pont de Pierre à Bordeaux s'est soldée par une grosse opération médiatique. Pour la visite groupée de ce bien, une vingtaine de personnes se trouvaient sur les lieux une heure avant. Ce qui n'a pas manqué d'entraîner de nombreuses allées et venues dans la copropriété compte tenu des demi-niveaux de l'immeuble. Et quelle stupéfaction de surprendre un acheteur qui retirait du carrelage de la salle de bains pour vérifier l'état du plancher en dessous. Ce fut une opération portes-ouvertes un peu compliquée à gérer vu l'attractivité du produit. Mais au final, nous avons réalisé une belle vente puisque cet appartement mis à prix 150 000 € est parti à 279 000 € !
  •  Imprimer