Maisons, Appartements, Terrains - Quels Prix Dans Le Finistère ? - Immonot.com
Immonot, l'immobilier des notaires
L'indicateur immonot des prix - 24 Septembre 2020

Maisons, appartements, terrains
Quels prix dans le Finistère ?


Maisons, appartements, terrains - Quels prix dans le Finistère ?

Malgré la crise sanitaire, les acquéreurs jouent habilement des coudes pour acheter ! Dans ce marché plutôt convoité, découvrons le prix du ticket d'entrée pour disposer d'une maison, d'un terrain ou d'un appartement dans le Finistère.

Comment les biens immobiliers ont-ils évolué dans un marché largement chahuté cette année. Les villes vont-elles continuer d'affirmer leur suprématie au niveau de leurs prix ? Les biens ruraux peuvent-ils regagner de l'intérêt compte tenu de l'attrait pour la résidence secondaire ? Le moment semble tout indiqué pour se poser et assister à la remise des prix dans le Finistère après un semestre mouvementé !

PRIX DU BIEN COUP DE CŒUR
LA MAISON AVEC TERRAIN

Pour bien comprendre tout l'intérêt de la maison, il convient de faire un rapide tour du propriétaire pour constater ses nombreux avantages. À commencer par l'espace qu'elle offre par rapport à un appartement avec, généralement, sa vaste pièce à vivre et ses 3 chambres. Son autre atout repose aussi sur son potentiel en termes d'évolution. Une extension lui permet de gagner en espace de vie et en caractère. Enfin, son jardin ouvre plein de perspectives pour disposer d'un cadre superbement végétalisé et agréablement aménagé pour se baigner par exemple. Les terrasses, pergolas, piscines ou spa en témoignent.
Le budget à consacrer ? Dans le Finistère, les maisons affichent un prix médian de 150 000 €. Des disparités importantes se ressentent selon le secteur où l'on se trouve. Par exemple, une maison dans le bassin Centre Finistère se négocie 77 000 €, tandis qu'il faut plus que doubler le budget dès lors que l'on souhaite acheter dans l'agglomération de Brest (167 400 €).
Deux secteurs se détachent avec des prix médians en dessous de 150 000 € : il s'agit du bassin de Morlaix à 114 500 € et du bassin de Quimperlé à 139 000 €. Des tarifs qui s'expliquent pour partie en raison de la distance avec la zone côtière.
En s'approchant du littoral, les prix augmentent, à l'instar du secteur de Penmarch - Clohars-Carnoët qui s'affiche à 183 000 € ou encore de Quimper à 158 000 €. Plus au nord, le secteur Locmaria - Plouzané - Locquirec évolue dans les « mêmes eaux » à 153 000 €.

PRIX MÉDIAN DE LA MAISON Finistère => 150 000 €

PRIX DU PLACEMENT IDÉAL
LA RÉSIDENCE SECONDAIRE

Les amateurs de résidences secondaires souhaitent avant tout disposer d'un pied-à-terre au bord de la mer. Face à la faible rémunération des placements financiers, la pierre constitue une valeur refuge. Pour le vérifier, il suffit de se référer au prix médian des maisons sur le littoral de Landevennec à Plomeur (149 000 €) qui enregistre une progression de 11,6 % sur 12 mois à fin mars. À cela s'ajoutent de nouveaux usages post-confinement visant à faire de cette maison de vacances un lieu privilégié pour s'échapper des grandes villes et, pourquoi pas, envisager du télétravail…
Le budget à consacrer ? Sur le littoral, le prix des maisons atteint 273 300 € à Bénodet qui arrive en tête des villes côtières les plus chères. À 260 000 €, La Forêt-Fouesnan arrive en deuxième place, suivie de Fouesnant à 242 000 €.
Plus au nord, dans le bassin de Landerneau, c'est la ville de Plougastel-Daoulas qui fait figure de porte drapeau parmi toutes les villes balnéaires, puisque le prix médian des maisons se situe à 232 600 €.

PROX MÉDIAN RÉSIDENCE SECONDAIRE Secteur Landevennec à Plomeur => 149 000 €

PRIX DU BON INVESTISSEMENT
L'APPARTEMENT

Largement concentré dans les plus grandes villes du littoral, le marché des appartements dans le Finistère connaît pas la crise. Ce type de logement permet d'accéder aux plus beaux emplacements, avec vue mer, tout en offrant un bel agrément, sans nécessiter autant d'entretien qu'une maison individuelle.
Le budget à consacrer ? À 1 420 €/m2, le prix médian des appartements progresse puisqu'ils viennent d'enregistrer une hausse de 5,9 % sur 12 mois. Le littoral n'échappe pas à la règle avec 10,4 % de hausse sur le secteur de Penmarch à Clohars-Carnoët pour un prix médian de 2 180 €/m2. Le marché brestois connaît la même embellie avec des appartements à 1 330 €/m2, en hausse de 8,3 %.

PRIX MÉDIAN D'UN APPARTEMENT Dans le Finistère => 1 420 €/m2

PRIX DE LA CRÉATIVITÉ
LE TERRAIN

Avec des parcelles loties, des emplacements près des commerces, bon nombre de terrains à bâtir ont la préférence des acheteurs. Les primo-accédants bénéficient du prêt à taux zéro (PTZ). De plus, les maisons neuves respectent des normes de construction (RT 2012 et bientôt RE 2020) qui les rendent énergétiquement performantes.
Le budget à consacrer ? Dans le Finistère, le prix médian des terrains atteint 44 100 €. Avec de tels prix, priorité aux petites parcelles puisque la superficie moyenne en Bretagne s'élève à 510 m2.

PRIX MÉDIAN D'UN TERRAIN Dans le Finistère => 44 100 €

PRIX DE L'INNOVATION
LE NEUF

Dans le département du Finistère, le marché des appartements neufs se concentre dans les villes de Brest et Quimper.
Le budget à consacrer ? Quimper affiche le prix le plus élevé puisque les logements neufs atteignent 4 180 €/m2.

PRIX MÉDIAN D'un APPARTEMENT Neuf dans le Finistère => 3 520 €/m2


La rédaction vous recommande :

Newsletter immonot