Immonot, l'immobilier des notaires
Je finance mon projet - 9 Janvier 2023

Plan d'épargne logement
Le bon plan pour devenir propriétaire


Plan d'épargne logement - Le bon plan pour devenir propriétaire

Le Plan Épargne Logement (PEL) est un produit d'épargne qui permet de se constituer un pécule en vue de financer un projet immobilier. En 2023, il va connaître un regain d'intérêt avec une rémunération à 2 % pour ceux qui prendront la bonne résolution d'en ouvrir un.
 

Si vous avez un projet immobilier (achat de votre résidence principale, construction, travaux d'extension, de réparation ou d'amélioration de la résidence principale…), le plan épargne logement sera un coup de pouce appréciable pour boucler votre budget.

Des petites économies qui rapportent gros

Bloquée pendant 4 ans minimum, l'épargne accumulée donne droit à un prêt qualifié de " bonifié " à des conditions plus qu'intéressantes. Plus précisément, le PEL se décompose en deux phases :

  • une phase d'épargne : le PEL est alimenté par des versements périodiques et réguliers fixés par le contrat. L'épargne ainsi constituée est ensuite rémunérée par un taux fixe
Taux brut de rémunération du PEL
Date d'ouverture Taux
Entre juillet 1999 et mai 2000 2,61 %
Entre juin 2000 et juillet 2003 3,27 %
Entre août 2003 et janvier 2015 2,50 %
Entre février 2015 et janvier 2016 2 %
Entre février 2016 et juillet 2016 1,50 %
Depuis le 1er août 2016 1 %
À compter du 1er janvier 2023 2 %
  • une phase de prêt : à l'issue de la phase d'épargne, il vous est possible de faire une demande de prêt. Le montant du prêt est proportionnel au total des intérêts perçus au cours de la phase d'épargne. Le montant maximum du prêt est de 92 000 €.

Le PEL en chiffres • 225 € : versement initial pour ouvrir un PEL
• 61 200 € : plafond des versements
• 540 € : montant du versement minimum par an
• 4 ans : durée minimum du PEL
• 10 ans : durée maximum du PEL Au-delà de 10 ans, un PEL non clôturé ne peut plus recevoir de versement mais continue de générer des intérêts
• 1 525 € : montant de la prime d'État versée, sous conditions, aux PEL souscrits avant le 1er janvier 2018
• 30 % : montant du prélèvement forfaitaire sur les intérêts du PEL ouverts depuis 2018 (12,80 % d'impôt sur le revenu + 17,20 % de prélèvements sociaux).

Une nouvelle attractivité

Les PEL ouverts à compter du 1er janvier 2023 voient leur rémunération doublée. Avec un taux à 2 % brut, gageons qu'ils vont retrouver tout leur attrait dans un contexte où les taux des prêts immobiliers connaissent une certaine hausse. Côté crédit, les nouveaux PEL, mieux rémunérés, permettent de générer plus de droits à prêt puisque ces derniers sont indexés sur le montant des intérêts capitalisés dans le temps.

Taux d'intérêt  du prêt
Date d'ouverture du PEL Taux d'intérêt du prêt
Entre mars 2011 et janvier 2015 4,20 %
Entre février 2015 et janvier 2016 3,20 %
Entre février 2016 et juillet 2016 2,70 %
Depuis août 2016 2,20 %

Avoir un PEL est un bon argument

Pour avoir la chance d'obtenir un prêt immobilier, l'apport personnel est déterminant. Il doit représenter au minimum 10 % du financement. Celui-ci peut être composé de divers éléments, dont un PEL. Les versements périodiques, les versements exceptionnels ainsi que les intérêts, calculés et ajoutés au 31 décembre, vous permettent de constituer un capital qui pourra s'avérer très utile pour négocier auprès de l'établissement prêteur.

Que pensez-vous de cet article ?


La rédaction vous recommande :

Lire la suite