Par Stéphanie Swiklinski, le 2 Mai 2017 dans J'INVESTIS - Je réalise un placement

Corinne et Eric ne sont pas tentés par l'investissement dans l'immobilier classique, car entre les lourdeurs de gestion et les risques de loyers impayés... En revanche, ils ont entendu parler des SCPI (sociétés civiles de placements immobiliers), bon compromis entre les produits financiers et l'immobilier en direct. Ils se disent que cela pourrait être une solution pour investir ; d'autant plus que la mise de départ serait moins importante. Ils se posent cependant quelques questions avant de se lancer.

Comment fonctionne une SCPI ?
Allons-nous devenir associés de la société ?

Les sociétés civiles de placement immobilier (SCPI) sont également appelées placements en "pierre papier" (pierre pour l'immobilier et papier pour la monnaie). Ce sont des sociétés financières qui gèrent des portefeuilles immobiliers pour le compte de leurs clients. Il en existe plusieurs types : les SCPI de rendement, fiscales (Malraux, Pinel...) ou de plus-value. Pratiquement, elles détiennent un patrimoine immobilier composé de bureaux, logements ou commerces, qui est mis en location. En achetant des parts de SCPI, vous devenez associé de la société. Vous investissez donc des capitaux qui seront ensuite investis dans des actifs immobiliers divers. En contrepartie, la société vous versera une quote-part des loyers (en fonction de votre quote-part dans le capital), après déduction des travaux éventuels et des frais de gestion.

Est-ce un support fiable en période de crise ?

Les SCPI restent, à ce jour, un support offrant le meilleur couple rendement/ risques du marché, avec un taux de distribution de 4,85 % en moyenne. Ce rendement élevé est rendu possible par le fait que les SCPI de rendement, par exemple, investissent dans le secteur de l'immobilier professionnel ; secteur très rentable. Ce placement est donc à privilégier à la fois en termes de diversification patrimoniale, mais aussi pour une préparation à la retraite.

Qules sont les avantages de ce type d'investissement ?

Ce placement est avant tout attrayant, car il permet une diversification. Il ne faut jamais "mettre tous ses oeufs dans le même panier" ! Il s'agit également du seul produit financier que l'on peut financer à crédit. Pour les bourses les plus modestes : c'est un investissement accessible à tous car le prix des parts est souvent inférieur à 1 000 euros (mais il peut exister un nombre de parts minimum à la souscription). Avec la SCPI : plus de souci de gestion ! Le gérant de la société achète des bureaux, des logements ou des commerces qu'il loue et vous reverse, chaque trimestre, votre quote-part de loyers, nette de charges. Fini les tracas avec les locataires qui vous appellent le dimanche pour venir réparer la douche qui fuit ou qui oublient de payer leur loyer un mois sur deux. Enfin, de manière générale, cette solution permet de mutualiser les revenus entre les différents porteurs des parts de la SCPI, mais aussi les risques liés à la location d'un immeuble. En effet, ces sociétés possèdent plusieurs types de biens immobiliers ; cela permet de compenser les mauvais résultats d'un bien par les bons résultats d'un autre.

Comment puis-je vérifier la santé de la SCPI ?

La SCPI joue la carte de la transparence. Que l'on soit déjà souscripteur ou futur acquéreur, ces sociétés mettent à disposition de nombreux documents comme les statuts de la SCPI, le rapport annuel et le bulletin trimestriel d'information. Ces documents vous sont envoyés régulièrement et vous permettent de suivre l'évolution du patrimoine de la société en temps réel, concernant sa gestion ou ses performances financières.

Comment fonctionne une SCPI ?
Allons-nous devenir associés de la société ?

Les sociétés civiles de placement immobilier (SCPI) sont également appelées placements en "pierre papier" (pierre pour l'immobilier et papier pour la monnaie). Ce sont des sociétés financières qui gèrent des portefeuilles immobiliers pour le compte de leurs clients. Il en existe plusieurs types : les SCPI de rendement, fiscales (Malraux, Pinel...) ou de plus-value. Pratiquement, elles détiennent un patrimoine immobilier composé de bureaux, logements ou commerces, qui est mis en location. En achetant des parts de SCPI, vous devenez associé de la société. Vous investissez donc des capitaux qui seront ensuite investis dans des actifs immobiliers divers. En contrepartie, la société vous versera une quote-part des loyers (en fonction de votre quote-part dans le capital), après déduction des travaux éventuels et des frais de gestion.

Est-ce un support fiable en période de crise ?

Les SCPI restent, à ce jour, un support offrant le meilleur couple rendement/ risques du marché, avec un taux de distribution de 4,85 % en moyenne. Ce rendement élevé est rendu possible par le fait que les SCPI de rendement, par exemple, investissent dans le secteur de l'immobilier professionnel ; secteur très rentable. Ce placement est donc à privilégier à la fois en termes de diversification patrimoniale, mais aussi pour une préparation à la retraite.

Qules sont les avantages de ce type d'investissement ?

Ce placement est avant tout attrayant, car il permet une diversification. Il ne faut jamais "mettre tous ses oeufs dans le même panier" ! Il s'agit également du seul produit financier que l'on peut financer à crédit. Pour les bourses les plus modestes : c'est un investissement accessible à tous car le prix des parts est souvent inférieur à 1 000 euros (mais il peut exister un nombre de parts minimum à la souscription). Avec la SCPI : plus de souci de gestion ! Le gérant de la société achète des bureaux, des logements ou des commerces qu'il loue et vous reverse, chaque trimestre, votre quote-part de loyers, nette de charges. Fini les tracas avec les locataires qui vous appellent le dimanche pour venir réparer la douche qui fuit ou qui oublient de payer leur loyer un mois sur deux. Enfin, de manière générale, cette solution permet de mutualiser les revenus entre les différents porteurs des parts de la SCPI, mais aussi les risques liés à la location d'un immeuble. En effet, ces sociétés possèdent plusieurs types de biens immobiliers ; cela permet de compenser les mauvais résultats d'un bien par les bons résultats d'un autre.

Comment puis-je vérifier la santé de la SCPI ?

La SCPI joue la carte de la transparence. Que l'on soit déjà souscripteur ou futur acquéreur, ces sociétés mettent à disposition de nombreux documents comme les statuts de la SCPI, le rapport annuel et le bulletin trimestriel d'information. Ces documents vous sont envoyés régulièrement et vous permettent de suivre l'évolution du patrimoine de la société en temps réel, concernant sa gestion ou ses performances financières.
  •  Imprimer