Immonot, l'immobilier des notaires
Expert - 17 Mai 2022

Parole de l'experte : Catherine Guerniou
Belle ouverture de la fenêtre sur mesure !


Parole de l'experte : Catherine Guerniou - Belle ouverture de la fenêtre sur mesure !

Les menuiseries assemblées avec soin donnent un réel cachet à votre bien. De quoi assurer de belles récompenses au plan esthétique, énergétique et écologique, comme en témoigne Catherine Guerniou. Interview de la dirigeante de La Fenêtrière, atelier de production de menuiseries basé à Champigny-sur-Marne (94).

En quoi les menuiseries extérieures constituent-elles un élément de valorisation d'un logement ?

Catherine GUERNIOU : Les menuiseries remplissent plusieurs fonctions : elles participent au confort thermique, acoustique et constituent un rempart en termes de sécurité. Elles contribuent également à l'embellissement du bien. Enfin, elles jouent un rôle essentiel en matière d'économies d'énergie dès lors que la pose a bien été mise en œuvre. Ne perdons pas de vue l'échéance de 2050 avec l'objectif de disposer d'un parc de logements passifs qui produisent autant qu'ils ne consomment.

Quel niveau de personnalisation une fenêtre peut-elle comporter ?

Catherine GUERNIOU : Nous nous inscrivons en effet dans une logique de production durable, utile et esthétique. Raison pour laquelle nous personnalisons nos menuiseries en intégrant des paumelles avec turlupets, crémones traditionnelles, poignées contemporaines… Autant d'éléments de finition qui donnent une vraie personnalité à cet ouvrant. J'ajoute que le choix de la couleur permet de souligner le style d'une construction. Le gris anthracite donne une touche très contemporaine. Par ailleurs, les règles d'urbanisme de certaines communes imposent de respecter un coloris particulier. D'où l'importance de pouvoir configurer ses menuiseries selon différents paramètres.

Pour quel matériau vaut-il mieux opter ?

Catherine GUERNIOU : Il ne faut pas prôner un matériau plutôt qu'un autre ! Tous se valent et le choix repose plus sur une question de budget au moment du remplacement, de compatibilité de l'ouvrant, d'esthétique avec le bâtiment… Un immeuble haussmannien se verra largement rehaussé par l'emploi d'une fenêtre bois par exemple. Un parti pris esthétique qui exigera un surcoût puisque le bois revient deux fois plus cher que le PVC par exemple. De son côté, l'aluminium se prête idéalement à la réalisation de châssis de grande dimension, tels des coulissants. Un matériau qui se situe au même niveau de prix que le bois. Il faut privilégier le bon matériau au bon endroit. Dans tous les cas, il importe de connaître les labels qui attestent de la provenance des produits et valorisent le recyclage.

Quel type de vitrage faut-il privilégier ?

Catherine GUERNIOU : Je préconise le double vitrage pour des performances acoustiques optimales. Je précise toutefois que le triple vitrage n'améliore en rien les qualités de la fenêtre eu égard au bruit extérieur. Par exemple, inutile que les habitants d'une maison à proximité d'un aéroport optent pour cette solution afin de se préserver des nuisances sonores. Le triple vitrage doit être privilégié pour se protéger des grands froids. S'il s'agit de se préserver du soleil, le vitrage à isolation thermique renforcée avec gaz argon procure un grand confort d'été. Encore mieux s'il bénéficie d'un Certificat Cekal. Pour la sécurité des personnes, je conseille le vitrage feuilleté.
D'où la possibilité de faire évoluer sa fenêtre au fil du temps pour qu'elle assure de nouvelles prestations en remplaçant seulement le vitrage. Des configurations qui nécessitent toutefois d'avoir une bonne traçabilité au niveau des différents composants de la fenêtre. Si nous ne pouvons identifier l'origine des matériaux, une menuiserie peut difficilement être reconditionnée pour être plus efficiente ! Une approche totalement opposée de celle que nous privilégions au sein de mon entreprise " La Fenêtrière ".

Que conseillez-vous au moment de remplacer ses menuiseries ?

Catherine GUERNIOU : Il importe de faire appel à un professionnel et de vérifier ses qualifications métiers. Il faut ensuite demander un devis détaillé indiquant la provenance des menuiseries. Sans oublier de vérifier les attestations d'assurance et le recours à la sous-traitance. Les cartes de la CIBTP permettent de savoir si la personne qui intervient dans votre logement est bien déclarée. À défaut et en cas d'accident, cela entraîne la responsabilité du maître d'ouvrage. Au moment de la pose, il faut s'assurer de la bonne ventilation de la pièce pour éviter les éventuels problèmes de moisissures. Tout cela montre que le remplacement de la fenêtre s'inscrit dans une logique de rénovation globale du bâti. D'où l'intérêt de réaliser un bouquet de travaux pour que la chaudière ou l'isolation soit aussi remis à niveau pour optimiser les performances énergétiques de la maison. Attention à la fixation de la fenêtre sur le cadre existant. Il faut un support sain et ménager une circulation d'air entre le cadre et la fenêtre pour éviter des points de maturation à terme.

Qu'est-ce qui caractérise la marque de fabrique de La Fenêtrière ?

Catherine GUERNIOU : Nous adaptons notre production à la demande de notre clientèle. Nous nous inscrivons dans la logique du " dernier kilomètre " afin de réduire l'impact Carbonne et produire à proximité du chantier. De même, la mise en œuvre doit répondre à un maximum de réactivité. Ainsi, nous sommes en mesure de fournir des pièces détachées ou des vitrages dans les meilleurs délais. Grâce à la traçabilité, nous pouvons restaurer la fenêtre à tout moment car nous disposons de toutes les références. Cette approche personnalisée autorise un travail artisanal. C'est d'autant plus important que 80 % de notre production se destine à des chantiers de rénovation. Nous fabriquons à l'aide de barres extrudées ou de billots de bois que nous usinons pour façonner une menuiserie. Produites sur le sol français, nos matières premières proviennent du département du Doubs pour le PVC et de la Côte-d'Or pour l'aluminium. Même démarche pour nos vitrages qui proviennent du département de l'Orne à Alençon. Avantage de notre production en circuit-court, nos déchets peuvent être réutilisés pour produire d'autres fenêtres ! Des choix qui nous permettent de nous inscrire dans la démarche de labellisation " Origine France Garantie " dans les prochains mois. D'où l'idée de valoriser tous les acteurs du bâtiment franciliens autour de l'association
" Les Ateliers du Grand-Paris ". Une logique de production circulaire qui interpelle de plus en plus de clients depuis la crise sanitaire. Lors du premier confinement, bien des consommateurs ont manifesté leur satisfaction à l'idée de savoir que " La Fenêtrière " dispose d'un atelier de production en Île-de-France.

Propos recueillis en avril 2022

Que pensez-vous de cet article ?


La rédaction vous recommande :

Lire la suite