Par Christophe Raffaillac, le 24 Août 2018 dans INTERVIEW DE NOTAIRES - Le notaire et l'immobilier

Expertise, diagnostics, acte authentique… autant de matières où votre notaire excelle et vous donne l'assurance de réussir votre projet de vente ou d'acquisition. Il va devenir votre Maître préféré en immobilier !

Septembre marque traditionnellement l'arrivée de nouveaux projets dans la vie de beaucoup de Français. Rien d'étonnant si l'immobilier arrive au premier rang de leurs investissements préférés. Eh oui, non seulement le contexte reste favorable aux acheteurs, mais en plus les bonnes adresses ne manquent pas pour trouver des biens de qualité. Les notaires du Sud-Ouest proposent de nombreuses offres immobilières, qui sont mises en commun entre les études négociatrices. Compétences, expérience, bienveillance… autant d'atouts qui caractérisent l'intervention du service « transaction » du notaire, et lui permettent de décrocher la mention « très bien » aux yeux des clients. Dans une interview exclusive, Maître Stéphane Coste, notaire à Bordeaux (Gironde), nous explique comment leurs services transactions offrent des prestations sur mesure aux acquéreurs et vendeurs, et comment ils peuvent conclure des ventes en quelques heures grâce au dispositif 36h immo. Découvrons le programme car l'heure de la rentrée a sonné !

Parole à STÉPHANE COSTE, notaire à BORDEAUX
Pourquoi les acquéreurs ont-ils intérêt à consulter votre service immobilier ?

Stéphane Coste : le notaire conclut des ventes avec rapidité, en toute sécurité et au juste prix. Car il s'agit de biens proposés à la vente suite à des successions, des divorces… Ce qui nous amène à évaluer le produit au juste prix pour qu'il puisse se négocier dans les meilleurs délais. Les acheteurs sont ainsi assurés de signer à la valeur de marché. Et si le vendeur se montre trop exigeant, nous l'alertons sur le risque de ne pas trouver de client. Notre service immobilier se fixe pour objectif d'offrir des prestations de qualité, à l'inverse de certains professionnels désireux de prendre un mandat de vente coûte que coûte, notre intervention confère toute une dimension juridique, largement appréciée des acheteurs et vendeurs. Par exemple, le dossier constitutif du bien mis en vente fait l'objet d'une étude poussée au niveau des titres de propriété, des servitudes, du droit à construire…

Comment les acheteurs peuvent-ils retrouver vos offres immobilières ?

Stéphane Coste : les notaires travaillent en réseau et proposent donc un large choix de biens à la vente. Les annonces immobilières sont accessibles sur le site immonot.com, relayées sur les réseaux sociaux et publiées sur le magazine IMMO Notaires. Ce qui permet au grand public d'accéder aisément à l'information et d'être prévenu des nouvelles offres en temps réel. Les annonces immobilières des notaires sont, en plus, diffusées sur d'autres sites internet tels que Seloger, Leboncoin, Belles demeures…

Et les vendeurs, en quoi sont-ils gagnants à utiliser vos services ?

" Nous accompagnons les acquéreurs dans leur prise de décision "

Stéphane Coste : les acquéreurs peuvent créer des alertes sur immonot en fonction de leurs critères de recherche, type de bien, prix… Dès qu'un nouveau mandat est signé, le site fait le rapprochement et en informe automatiquement les acheteurs enregistrés. Ce qui leur permet parfois de signer très vite, sous 8 jours pour les transactions les plus rapides.

Donnez-nous une bonne raison de consulter votre service transaction ?

Stéphane Coste : dès qu'un acquéreur fait connaître son intention, il est inscrit sur le site immonot et il reçoit un mail de confirmation qui l'invite à visiter le bien, même s'il est proposé à la vente par un autre notaire.

Comment faites-vous pour estimer les biens dans ce contexte plutôt tendu ?

Stéphane Coste : nous sommes bien placés pour observer les prix de l'immobilier bordelais, et je confirme qu'ils évoluent au quotidien. Mais je constate une stabilisation depuis quelques semaines. En effet, même si la demande reste très soutenue, les acquéreurs n'acceptent plus de payer des prix déraisonnables ! Ce qui ne va pas empêcher que le marché continue d'être assez tendu dans les mois qui viennent…

Constatez-vous une baisse de stocks de biens à vendre ?

Stéphane Coste : il faut que les acquéreurs se décident rapidement dès lors qu'ils ont repéré le bien qui les intéresse, ils ne doivent pas tergiverser. Après avoir rencontré le notaire qui les informe par rapport au type de bien, au plan de financement, aux incidences patrimoniales… ils sont davantage en situation de prendre une décision mûrement réfléchie.



Peut-on aisément trouver un bien à louer à Bordeaux ?

Stéphane Coste : les offres se raréfient car de nombreux propriétaires optent pour la location de courte durée au détriment des contrats classiques. Face à cette pénurie de logements, les étudiants préfèrent la colocation en maison où ils disposent, en plus de leur chambre, de pièces communes.

Pouvez-vous nous confier une anecdote qui vous est récemment arrivée ?

Stéphane Coste : il nous arrive d'effectuer des avis de valeur pour des clients et nous n'entendons plus parler de leur projet de vente pendant plusieurs mois. Et puis ils décident de vendre et nous sommes amenés à réactualiser le prix. Une fois le mandat signé, le bien peut être négocié en
2 ou 3 jours. Ce qui montre bien l'efficacité de notre système d'alertes et les signes de tensions qui caractérisent le marché bordelais.

Propos recueillis par C. Raffaillac 07/18
  •  Imprimer