Par Christophe Raffaillac, le 5 Juillet 2018 dans INTERVIEW DE NOTAIRES - Le notaire et l'immobilier

Découvrons toutes les cartes que le notaire peut abattre pour faire de vous un acquéreur comblé ! Cap sur Léognan, à côté de Bordeaux, où notaires et négociateurs reçoivent au quotidien vendeurs… et acquéreurs. Parole à Patrick Fabre, notaire à léognan et Anaïs Fabre, Clerc négociatrice qui s'occupent du service transactions.

Aujourd'hui, Patrick Fabre, notaire, et sa fille Anaïs Fabre, clerc négociatrice, nous ouvrent les portes de leur office. L'occasion de découvrir leur nouveau service négociation qui se fixe de grandes ambitions, grâce à la volonté conjuguée des associés. Leur témoignage montre combien les clients sont au centre de leur attention qu'ils soient vendeurs ou acquéreurs.

Quels sont les avantages d'acheter avec une étude notariale ?

Patrick Fabre : nous assurons un accom­pagnement et un suivi minutieux des dossiers afin d'en avoir une parfaite maîtrise. Une qualité de service à laquelle s'ajoutent des biens inédits sur le marché, qui proviennent de clients qui nous font confiance. Tout cela nous démarque. Tout comme la sécurité juridique que nous of­frons et qui rassure la clientèle. Et puis, les acquéreurs sont gagnants financièrement, car les honoraires de négociation sont compris en moyenne entre 3 et 6 % TTC du prix du bien chez les notaires, ce qui nous rend extrêmement compétitifs. Enfin, notre fonctionnement en réseau, avec l'ensemble des services de transaction des notaires du Sud-Ouest, permet de proposer un vaste choix de biens immobiliers et un large vivier d'acquéreurs.

Quelles sont les principales attentes des clients ?

Anaïs Fabre : la sécurité, la confiance et des pres­tations de qualité. Nous offrons un service sur mesure et cherchons à privilégier le côté humain. Nous intervenons tout au long du processus de commercialisation du premier contact à la signature de l'acte authentique, moment auquel le notaire reprend la main pour parler prévention et protection future. Les vendeurs nous sollicitent pour un avis de valeur en vue d'une commercialisation, transmission ou d'un point de vue fiscal. Nous offrons donc un SAV sans comparaison tout au long de la rela­tion avec le client.

En quoi le notaire sécurise-t-il une transaction immobilière ?

Patrick Fabre : le premier contact montre bien la relation de confiance que les clients attendent de leur notaire en matière d'immobilier. Et tout laisse à penser que nous nous démarquons puisqu'ils apprécient de bénéficier de conseils, de notre exper­tise immobilière et d'être bien accompagnés tout au long de leur projet. Le notaire connaît bien le dossier et toute l'antériorité sur la propriété avec ses caractéristiques : construction, servitude, etc. Autant de pièces qui per­mettent de signer en toute sécurité.

Comment se porte le marché à Léognan ?

" Nous offrons  à nos clients un SAV sans comparaison tout au long du dossier "

Anaïs Fabre : on ressent une légère baisse des prix au niveau de Léognan et ses environs. Les acquéreurs ne semblent plus prêts à payer les biens à des prix excessifs. Cela contraste avec l'année 2017 qui s'est caractérisée par un nombre record de transactions, avec des acheteurs très pressés. Le marché de la location présente quant à lui des signes de tension, ce qui attire de plus en plus d'inves­tisseurs. Avec un rapport locatif de 4,5 % net pour un bien de type T4-T5.

Et côté vendeur, de quels services profite-t-il ?

Patrick Fabre : nous faisons preuve de vigilance dans la maturité et le sérieux du projet immobilier de nos acquéreurs afin de réaliser des visites utiles. Halte aux visites des "promeneurs du dimanche" pour nos vendeurs ! Nous assurons un suivi des dossiers et en informons les vendeurs. Le service négociation définit un cadre précis pour la vente, ce qui évite les mauvaises surprises au moment de signer le compromis : absence de documents, de dépôt de garantie ou découverte de servitude.

Que diriez-vous de votre binôme pour inciter les clients vendeurs ou acquéreurs à vous consulter ?

Patrick et Anaïs Fabre : tout d'abord, c'est un travail d'équipe entre les notaires, leurs collaborateurs et la négociatrice. Nous pratiquons la négociation depuis 30 ans dans le Sud-Ouest, ce qui prouve notre expérience au service des vendeurs et des acquéreurs. De plus, notre savoir-faire ras­sure nos clients lorsqu'ils s'engagent dans des projets immobiliers. Nous nous mobilisons donc au quoti­dien pour offrir un service personnalisé et assurer des prestations de qualité.

Donnez-nous une anecdote qui vous est récemment arrivée ?

Anaïs Fabre : je suis fière de représenter l'étude lors de mes visites diverses et variées, un jour, j'ai reçu dans mon bureau des clients qui ont acquis leur premier bien avec mon grand-père, ce qui me touche particulièrement, et qui, par la suite, ont réalisé une donation avec mon père. Aujourd'hui, ils ont fait appel à l'office pour vendre et racheter en sollicitant mes services !
  •  Imprimer