Publié le 26 novembre 2018  par Marie-christine Ménoire dans Actualités

Ça y est ! Le compte à rebours avant Noël a commencé. Vous allez vous lancer dans la décoration intérieure et extérieure de votre maison. Si vous pouvez faire ce que vous voulez dans votre salon, ce n'est peut-être pas la même chose pour l'extérieur.

Cette année, c'est décidé, vous allez offrir à votre maison pour Noël une décoration féérique. Elle va briller de mille feux ! En dehors de toute considération sur le bon ou mauvais goût de certaines de ces illuminations, il est important de savoir jusqu'où on peut aller sans enfreindre la loi.
À vrai dire, il n'y a pas vraiment de réglementation en la matière (sauf si vous êtes en lotissement ou en copropriété et que le règlement interdit ou limite ce genre de pratique). Mais un minimum de savoir-vivre s'impose quand même. Décorer oui mais pas trop. Évitez d'imposer à vos voisins jour et nuit les chants tonitruants du Père Noël qui trône au milieu de votre pelouse ou les lumières qui scintillent et clignotent comme sur une façade de casino. Par précaution, parlez-en à vos voisins avant et éteignez vos décorations la nuit pour ne pas perturber leur sommeil et éviter les ennuis. En plus, vous ferez des économies d'énergie !
Enfin, n'oubliez pas le côté sécurité. En plus du compteur qui risque de disjoncter de façon intempestive car il n'est pas prévu pour supporter une telle profusion de lumière, il y a aussi les risques d'incendie. Sans vouloir vous faire peur, cela n'arrive pas qu'aux autres et pour éviter les courts-circuits, mieux vaut opter pour des installations répondant aux normes NF ou CE. Et pensez à tout débrancher avant d'aller vous coucher. Un dernier conseil, pour l'intérieur cette fois, pas de bougie dans votre sapin ni de sapin artificiel à proximité d'une source de chaleur ou d'une cheminée (il risque de prendre feu), ne surchargez pas vos prises électriques et installez (ou vérifiez) un détecteur de fumée. Bons préparatifs de Noël !
 
  •  Imprimer