Publié le 01 décembre 2017  par Christophe Raffaillac dans Actualités

Fidèle à ses ambitions en matière de logements, le gouvernement a récemment présenté son plan rénovation énergétique avec les propositions des ministres de la Transition écologique, Nicolas Hulot, et de la Cohésion des territoires, Jacques Mézard. Découvrons 5 mesures clés.

Quelles nouveautés pour rénover en 2018 ?

  1. Réformer le Diagnostic de performance énergétique (DPE) : pour améliorer la fiabilité de ce contrôle, ses critères devraient être revus avant la fin 2018.
  2. Généraliser le label RGE :  l'Anah va faire appel à des entreprises labellisées dans le cadre du programme « Habiter mieux », tandis que le contrôle des travaux sera renforcé.
  3. Créer un guichet unique : d'ici à l'été 2018, l'État va organiser le déploiement de services d'information pour accompagner les ménages dans leur projet de rénovation.
  4. Réformer le CITE : le crédit d'impôt pour la transition énergétique sera versé sous forme de prime forfaitaire qui tiendra compte de l'efficacité énergétique de la rénovation.
  5. Étudier un bonus/malus pour les logements : cette piste se traduirait par l'application d'une prime ou d'une taxe, à la revente du bien, en fonction de sa performance énergétique.

Chiffres-clés de la rénovation énergétique

  • 7 millions de logements mal isolés
  • 3,8 millions de passoires thermiques occupées par des ménages en situation de précarité énergétique
  • 14 % des Français ont froid dans leur logement
  • Le secteur du bâtiment représente 45 % de la consommation d'énergie finale
  • Le secteur du bâtiment représente 27 % des émissions de gaz à effet de serre
  •  Imprimer