Publié le 08 août 2017  par Marie-christine Ménoire dans Actualités

89 millions de visiteurs étrangers sont attendus sur notre territoire en 2017. Ce qui place la France en première destination touristique mondiale. Afin de conforter cette première place et améliorer encore notre attractivité touristique, le gouvernement vient de présenter un ensemble de mesures concrètes.       

Lors du conseil interministériel du tourisme du 26 juillet dernier, le gouvernement a clairement annoncé son intention d'atteindre, d'ici 2020, les 100 millions de touristes accueillis en France (métropole et Outre-Mer confondus) et d'inciter ceux-ci à rester plus longtemps sur notre territoire.
Pour atteindre cet objectif, le gouvernement va travailler sur six thèmes jugés prioritaires :
  • la qualité de l'accueil et sécurisation des sites : facteurs essentiels de satisfaction et de fidélisation des touristes ;
  • la structuration de l'offre touristique : pour attirer un nombre croissant de touristes internationaux ;
  • le soutien étatique en matière d'investissements : volet fondamental de la stratégie du gouvernement ;
  • la formation et l'emploi : domaines clés de la qualité de l'offre de services ;
  • le soutien à la numérisation et au partage d'information : pour renforcer la compétitivité de la filière ;
  • l'accès aux vacances pour le plus grand nombre.
Les premières mesures annoncées par le gouvernement pour atteindre ces objectifs sont :
  • limiter à 48 h le délai de délivrance des visas dans 10 nouveaux pays d'ici juin 2018 ;
  • réduire le temps d'attente aux frontières, dans les aéroports, à 30 minutes pour les ressortissants européens et 45 minutes pour les autres à compter du 1er janvier 2018 ;
  • établir un plan d'entretien des autoroutes entre les aéroports franciliens et Paris ;
  • préparer un plan d'investissement dans les stations balnéaires et de montagne, pour maintenir la qualité d'offre de services et du patrimoine de logements d'accueil ;
  • augmenter le nombre de contrats d'apprentissage dans le secteur, en concertation avec les professionnels ;
  • signer un accord d'engagement de développement de l'emploi et des compétences (EDEC) en 2018 pour répondre aux besoins en termes d'emplois et compétences du secteur ;
  • mobiliser l'expertise publique au profit des territoires pour accompagner les projets touristiques des collectivités territoriales ;
  • fluidifier les opérations de détaxe, notamment dans les aéroports, pour limiter les files d'attente ;
  • lancer la plateforme « DATAtourisme » à l'automne 2017 pour collecter, uniformiser et diffuser en open data les données d'information produites par les acteurs touristiques territoriaux ;
  • mettre en place une convention-cadre interministérielle visant à soutenir et promouvoir la filière du tourisme culturel en France au dernier trimestre 2017 ;
  • organiser les deuxièmes Rencontres Nationales du Tourisme Outre-Mer le 25 septembre 2017 pour mettre en place un Conseil du Tourisme en Outre-mer.
 
  •  Imprimer