Le Maître D'oeuvre : Il Maîtrise Votre Projet De A À Z - Immonot.com
Immonot, l'immobilier des notaires
J'achète dans le neuf - 12 Avril 2017

Le maître d'oeuvre : il maîtrise votre projet de A à Z


Le maître d'oeuvre : il maîtrise votre projet de A à Z

Le maître d'œuvre est la pierre angulaire indispensable au bon déroulement de votre projet immobilier, qu'il s'agisse d'une construction ou d'une rénovation. Il suivra celui-ci, de sa conception à la réception des travaux.

Seul ou en équipe

Le maître d'œuvre travaille de façon indépendante (architecte, agréé en architecture, ingénieur conseil…) ou bien au sein d'un bureau d'études. Mais dans les deux cas, il s'agira d'un professionnel qui vous accompagnera tout au long de votre projet.
Ce métier réclame de nombreuses compétences et connaissances : la réglementation liée aux spécificités locales en matière de construction et d'urbanisme, la maîtrise des différents corps de métiers opérant sur le chantier de rénovation ou de construction, le sens du relationnel avec le client. À cela s'ajoute la gestion des interventions des différents artisans et entreprises du bâtiment.
Pour être sûr de bien choisir son maître d'oeuvre et mener à bien le chantier dans les meilleures conditions, il faudra :

  • connaître ou avoir déjà entendu parler du maître d'oeuvre
  • bien définir son projet avec le maître d'oeuvre
  • se renseigner sur les entreprises avec lesquelles le maître d'oeuvre a l'habitude de travailler
  • participer aux réunions de chantiers

Des missions diverses… et variées

Vous pouvez recourir aux services d'un maître d'oeuvre pour concevoir le plan de votre maison, mais sa mission ne se limite pas à cet aspect de votre projet. Elle est beaucoup plus étendue. Il pourra notamment :

  • s'occuper des formalités liées au dépôt du dossier du permis de construire, déclarations de travaux, subventions…  
  • vous aider à choisir les entreprises après les avoir mises en concurrence ;
  • rédiger les documents techniques ;
  • établir le planning des travaux ;
  • préparer le chantier ;
  • suivre le déroulement des travaux et vérifier l'intervention de chaque intervenant dans les délais ;
  • organiser les réunions de chantier ;
  • assurer une assistance technique jusqu'à la réception des travaux ;
  • vérifier et régler les factures auprès de chaque artisan ;
  • vous assister lors de la réception des travaux.

  • À savoir • Le maître d'oeuvre ne se charge pas de la construction proprement dite ou des travaux. Il assure la direction des travaux et veille au bon déroulement de ceux-ci. Il est force de propositions et de conseils, notamment dans le choix des entreprises et artisans, avec lesquels il ne doit avoir aucun lien juridique. Il doit éclairer son client sur les différents aspects de l'opération envisagée, en particulier les risques, les inconvénients et les avantages qu'elle représente. Il doit analyser le programme, visiter les lieux, prendre connaissance des impacts juridiques et financiers de l'opération.

Un contrat de confiance

Les professionnels de la maîtrise d'œuvre en bâtiment sont à votre écoute pour concevoir votre projet de rénovation.

Contrairement au contrat de construction, le contrat de maîtrise d'œuvre n'est pas réglementé. C'est un contrat dit "de service" ou de "louage d'ouvrage".  Il est donc indispensable que cet écrit soit très détaillé et n'omette aucune caractéristique concernant les conditions, les obligations, les assurances ou encore les garanties liées au chantier. À ce titre, le contrat liant le maître d'œuvre et le maître d'ouvrage devra notamment préciser :

  • l'étendue de la mission du maître d'œuvre ;
  • la définition et le descriptif du chantier (nombre de pièces, type de chauffage, choix des matériaux...) ;
  • les responsabilités respectives des parties signant le contrat ;
  • le montant TTC de ses honoraires ;
  • les plans et les devis descriptifs des travaux ;
  • les conditions suspensives prévues. C'est-à-dire les conditions permettant de renoncer à l'exécution du contrat si celles-ci ne sont pas réalisées à l'ouverture du chantier et avec remboursement des sommes préalablement versées (impossibilité d'acquérir le terrain, non obtention du prêt ou du permis de construire...) ;
  • les attestations d'assurances professionnelles du maître d'oeuvre et de chacun des entrepreneurs ou artisans, ainsi que l'attestation de responsabilité décennale. Le maître d'oeuvre doit s'assurer pour les dommages éventuels qui pourraient mettre en cause sa responsabilité (un défaut de conception, une mauvaise surveillance de la réalisation des travaux...) et contre les désordres qui pourraient intervenir après la réception des travaux. Il est important de vérifier que ces assurances sont valides à la date de l'ouverture du chantier ;
  • le planning des travaux, visé par les entreprises.
Il est également possible de demander au maître d'œuvre de prévoir dans le contrat un délai de rétractation qui permettra au maître d'ouvrage de revenir sur son engagement pendant le délai prévu et de récupérer les sommes préalablement versées.

 


La rédaction vous recommande :