Par Stéphanie Swiklinski, le 11 Juin 2019 dans JE RÉNOVE - Je réalise des travaux

Pour garantir le succès de vos travaux, les artisans demeurent les acteurs incontournables de votre projet. Encore faut-il les choisir avec soin ! Découvrons la check-list des questions à se poser avant d'arrêter son choix.

Comment vérifier ses compétences ?

Essayez de vous renseigner sur son sérieux et ses compétences, en naviguant sur son site internet ou sur ses pages de réseaux sociaux. Faites en priorité confiance au "bouche à oreille" : on choisit souvent un artisan pour sa réputation. Sinon, vous pouvez aller sur internet pour lire les avis. Mais attention ! Il est plus facile de laisser un commentaire négatif sur un artisan que de faire l'éloge du bon travail effectué ! Vous pourrez ainsi voir ses réalisations et vous en faire une idée. Regardez les photos de ses chantiers et n'hésitez pas à vous rendre sur place. Si possible contactez d'anciens clients, ils pourront vous aiguiller sur des questions plus précises relatives à sa qualité de prestations : est-il relativement disponible ? Respecte-t-il les délais de réalisation du chantier ?

À méditer...

82 % des consommateurs insatisfaits en parlent autour d'eux dans l'année qui suit le chantier et 23 % des personnes insatisfaites font un commentaire négatif sur internet.

Comment s'assurer de son sérieux ?

Un vrai professionnel gère une entreprise qui a pignon sur rue et se voit immatriculé au répertoire des métiers. Vous trouverez généralement son numéro SIRET sur ses devis, factures ou cartes de visite... sinon fuyez ! Même chose si la personne est en auto-entreprise : elle dispose d'un numéro SIRET et d'un numéro au répertoire des métiers si son activité n'est pas complémentaire mais assure l'essentiel de ses revenus. Consultez les sites comme Infogreffe.fr par exemple pour vérifier que l'entreprise existe vraiment. Attention, la qualité d'artisan n'est atttribuée qu'aux professionnels avec un diplôme (Brevet professionnel ou CAP ou un titre équivalent) ou ayant exercé l'activité durant 3 ans minimum.

Est-il assuré ?

Un artisan doit pouvoir présenter certaines assurances qui sont obligatoires :
  • L'assurance responsabilité civile professionnelle couvre les dommages causés par une erreur de l'artisan, les fautes commises durant le temps de travail et tout manquement vis-à-vis du client.
  • La garantie décennale, souscrite uniquement pour les travaux de gros-œuvre, couvre quant à elle les dommages observés après la réception des travaux et ce, pendant une durée de 10 ans.
  • La garantie de parfait achèvement couvre les désordres et défauts de conformité durant la première année suivant la réception des travaux.
  • La garantie du délai de livraison permet un remboursement au cas où les dates de début et de fin des travaux ne seraient pas respectées.

Devez-vous choisir un artisan avec un label ?

Depuis le 1er juillet 2014, si vous voulez bénéficier de crédits d'impôts pour vos travaux d'économies d'énergie, vous devez impérativement choisir un artisan RGE (reconnu garant de l'environnement). Il existe d'autres qualifications qui permettent aux artisans de se distinguer dans des domaines précis comme Qualisol (pour le solaire thermique) ou Qualipac (pour les pompes à chaleur). Ces labels et certifications constituent de véritables gages de qualité et de professionnalisme.

Faut-il demander plusieurs devis avant de se décider ?

Exiger un devis reste la plus grande des précautions. Il s'agit d'un document qui permet de connaître exactement le coût de la prestation. Si vous en demandez plusieurs, auprès de 3 artisans idéalement, vous serez en mesure de comparer les prix. Une fois les devis en main, ne regardez pas que le total car le document contient de précieux renseignements. Attention, le devis doit comporter la mention manuscrite « devis reçu avant l'exécution des travaux » et être daté et signé de la main du client. En principe gratuit en raison de son caractère commercial, le devis ne vous engage qu'à partir du moment où vous l'aurez signé avec la mention "Bon pour travaux."

 
  •  Imprimer