Par Stéphanie Swiklinski, le 4 Février 2019 dans INTERVIEW DE PERSONNALITES - People

Claude Sérillon était encore une fois au rendez-vous à la Foire du Livre de Brive-La-Gaillarde, pour nous présenter son nouveau livre. Cette fois-ci, il s'intéresse à De Gaulle et à cette histoire méconnue de sa visite à Franco. Le voile sera-t-il levé sur le mystère de cette rencontre ?

Comment vous est venue l'idée de ce livre qui retrace une rencontre secrète ?

Claude SÉRILLON : J'avais lu par hasard cette histoire, il y a très longtemps, et je l'avais gardée dans ma tête car entre-temps j'ai écrit d'autres livres, j'ai eu d'autres fonctions. Et, il y a trois, quatre ans, je me suis mis à chercher des documents, à vérifier… Je me dis toujours que les grands héros, les grands personnages de l'histoire ont forcément des failles. Là, je me disais pourquoi est-ce que De Gaulle est allé voir Franco ? Certes, il n'est plus au pouvoir qu'il a quitté depuis un an, mais pourquoi va-t-il voir celui qui était dans le camp ennemi ?
 

Que nous apprend cette rencontre entre De Gaulle et Franco ?

Claude SÉRILLON : J'ai alors retracé le récit du voyage de De Gaulle qui est assez hallucinant ! Il est parti avec deux DS, sans service de sécurité, pas de journaliste pour le suivre, rien. Puis, il va avoir un entretien avec Franco et un déjeuner avec la famille. Et puis surtout, à la fin du livre, je raconte qu'il lui envoie un mot de remerciement. Mais ce n'est pas réellement un mot pour le remercier, car il fait carrément l'éloge du franquisme. Donc, ce que j'essaie de raconter c'est cette interrogation : pourquoi De Gaulle est allé le voir ? J'essaie de donner quelques pistes de réponses mais même De Gaulle n'a jamais dit quoi que ce soit.

Cette passion pour l'histoire vient-elle de votre métier de journaliste ?

Claude SÉRILLON : Oui, sans doute car je suis de formation littéraire, journaliste et maintenant je suis écrivain. J'ai d'ailleurs voulu que ce soit un livre un peu romancé, écrit un peu comme une histoire. Effectivement, dans l'enquête que j'ai faite, j'ai utilisé mes compétences journalistiques.

Quel est le prochain livre que vous nous préparez ?

Claude SÉRILLON : En 18 mois, j'ai sorti un livre de nouvelles, de conversations, un livre de poèmes et j'ai terminé une pièce de théâtre qui va être jouée. Il y a aussi d'autres choses mais on verra après… Je préfère parler de ce livre-là pour l'instant.

Au-delà de l'écriture, quelles sont vos passions dans la vie ?

Claude SÉRILLON : La vie tout court ! Rencontrer des gens. C'est pour cela que j'aime bien venir sur ce salon de Brive qui fait figure d'exception sur ce plan. On entend souvent dire : "les gens lisent moins, ne s'intéressent pas à la lecture !" Ce n'est pas vrai ! À Brive, chaque année, c'est la démonstration du contraire. Je suis justement venu l'année dernière pour le livre de nouvelles. Il y avait plein de monde, c'est très réconfortant et ça permet de croiser de nombreuses personnes. Cela fait partie de ma vie.

Est-ce que ça vous donne envie de venir en vacances en Corrèze ?

Claude SÉRILLON : Je viens beaucoup en Corrèze car j'ai des amis. J'aime beaucoup ce lieu, notamment Le Lonzac que j'affectionne comme beaucoup d'autres endroits du département.

Auriez-vous un projet immobilier ?

Claude SÉRILLON : C'est à vous de me donner des pistes. N'y aurait-il pas une bonne occasion immobilière dans votre journal ? Dans les annonces des notaires du Limousin ?
  •  Imprimer