Immonot, l'immobilier des notaires
Actualités - 13 December 2021

Stéphane Bern nous invite à retrouver nos racines

SS
Stéphanie Swiklinski

Stéphane Bern nous invite à retrouver nos racines

Comme bon nombre de citoyens, Stéphane Bern a décidé de quitter Paris pour se mettre au vert, à Thiron-Gardais dans l'Eure-et-Loir.

Les français se sont lassés des grandes villes et de leur effervescence. L'animateur de télévision fait partie des personnes qui ont pris conscience avec les différents confinements et cette pandémie qui n'en finit pas, que "l'essentiel n'est pas là". Quitter la capitale, son appartement de Pigalle dans le 9e arrondissement et poser ses valises en Province est pour Stéphane Bern, un "soulagement".
Grand défenseur de notre patrimoine, il a eu l'opportunité d'acheter en 2013 l'ancien collège royal et militaire de Thiron-Gardais qui tombait en ruine. En concurrence avec deux autres candidats, le dossier de Stéphane Bern a été retenu par le département parce qu'il s'était engagé à créer un musée dans les anciennes salles de classe et à mettre à disposition du public cette propriété. Il a donc entrepris la restauration du site en déboursant pas loin de 4 millions d'euros. Les travaux ont duré 3 ans et depuis l'été 2016, le musée accueille tous les ans entre 10 et 12 000 visiteurs. Belle restauration pour cet ancien collège situé dans ce village percheron de 1 000 habitants. C'est même une véritable aubaine d'un point de vue économique pour ce petit village.
Aujourd'hui, Stéphane Bern a décidé d'en faire aussi sa demeure, en quittant Paris mi-décembre et en venant habiter dans l'ancienne maison du prieur de l'abbaye du 17ème siècle, qui fait partie de l'ancien collège. L'idée, pour l'animateur de "Secrets d'histoire" est de transmettre aux jeunes générations ce goût non seulement de l'histoire mais aussi des belles pierres et de "retrouver ses racines" loin du tumulte parisien. Le village revit et Stéphane Bern aussi !

Que pensez-vous de cet article ?


La rédaction vous recommande :