Publié le 12 June 2019  par Christophe Raffaillac dans Actualités

Bienvenue pour ce flash info dédié à l'actualité de l'immobilier. Découvrons toutes les nouveautés qui vont ensoleiller vos projets immobiliers.
 

Acheteurs, souriez, vous êtes fichés !

Les prix de vente des transactions enregistrées chez les notaires depuis 5 ans sont désormais consultables sur internet. Trois lettres pourraient satisfaire la curiosité de pas mal de voisins et de propriétaires : DVF pour « demandes de valeurs foncières »
  • Il s'agit d'une base de données qui recense l'ensemble des transactions immobilières réalisées en Métropole
  • Plus question de rester évasif sur la vente puisque le prix, la date, la surface et le nombre de pièces apparaissent sur le site https://app.dvf.etalab.gouv.fr.
 Ce nouvel outil vient ajouter sa pierre à l'édifice dans la détermination des prix de l'immobilier. Il va conforter les estimations du notaire dès lors que le bien passe entre ses mains pour être négocié.

Crédit immobilier : nouvel épisode de renégociation

Vous avez aimé la période de renégociation de crédit qui remonte à octobre 2016 ! Vous allez adorer celle de juin 2019 qui permet de profiter de taux tout aussi agressifs.
Avec la nouvelle baisse des taux d'intérêt, de nombreux emprunteurs devraient se presser pour renégocier leur crédit immobilier. Le taux d'intérêt moyen de 1,26 % sur 15 an en mai 2019 (source Crédit Logement CSA) permet aux emprunteurs de retrouver des conditions encore meilleures que celles de novembre 2016 où les crédits se négociaient à 1,33 %.
 Mais avant de se précipiter chez son banquier pour discuter, il faut vérifier quelques paramètres :
  • ne pas avoir dépassé le premier tiers de la durée de vie de son crédit ;
  • disposer d'un capital restant dû d'au moins 100 000 euros ;
  • constater un écart de taux de 0,7 à 1 %.

Avez-vous de bons voisins ?

À l'occasion de la fête des voisins, immonot a sondé plus d'un millier d'internautes. Eh oui, on se croise dans un ascenseur, on échange quelques mots devant une clôture. Mais jusqu'où vont les relations de voisinage ?
Résultat du sondage immonot :
  • 51 % des Français sont des voisins discrets. Ils sont polis mais ne souhaitent pas que la relation évolue de façon plus intime.
  • 32 % sont sociables. Ils aiment créer des liens avec leurs voisins et leur rendre service.
  • 8 % sont solitaires. Ils ne veulent pas connaître leurs voisins, leur parler.
  • 7 % sont sans-gêne. Écouter la musique à fond, laisser traîner une poubelle ne leur pose aucun problème.

Le chiffre du mois
21 %

C'est la part des notaires qui pensent que les prix de l'immobilier vont augmenter.
Chiffre obtenu à partir de la tendance immonot du marché où 5 % seulement pronostiquaient une hausse en début d'année !
  •  Imprimer