Publié le 17 septembre 2018  par Marie-christine Ménoire dans Actualités

Alors qu'il devait prendre fin en 2019, le Crédit d'impôt pour la rénovation énergétique sera prorogé pour une année de plus. La prime qui devait le remplacer étant jugée trop complexe et coûteuse par le ministère de la Transition écologique.

Revirement de dernière heure pour cette mesure emblématique qu'est le Crédit d'impôt transition énergétique (CITE). Alors que depuis plusieurs mois on annonçait son interruption et son remplacement par une prime, le CITE est prolongé en 2019. La mise en place de la subvention est de ce fait repoussée en 2020.
François de Rugy, le successeur de Nicolas Hulot au ministère de la Transition écologique, après s'être penché sur les modalités de mise en place de la prime, a estimé que ce serait trop coûteux et complexe. Complexité renforcée par la mise en place du prélèvement à la source et du versement d'une avance sur les crédits d'impôts en début d'année.
Le CITE sera donc toujours en vigueur l'an prochain dans les mêmes conditions qu'actuellement. C'est-à-dire un crédit d'impôt de 30 % pour les opérations éligibles. Par contre, le changement de fenêtres et l'installation d'une chaudière à fioul devraient toujours être exclus du dispositif.

 
  •  Imprimer