PEL : Vers Une Taxation En 2018 - Immonot.com
Immonot, l'immobilier des notaires
Actualités - 18 September 2017

PEL : vers une taxation en 2018

MM
Marie-christine Ménoire

PEL : vers une taxation en 2018

Le PEL fait encore partie des placements non taxés. Mais peut-être plus pour longtemps. Le ministre de l'Économie envisage, en effet, de taxer les PEL ouverts à compter du 1er janvier prochain.

Si vous ne l'avez pas encore fait, il devient urgent d'ouvrir un PEL (Plan d'épargne logement). Dans les mois à venir, le PEL risque de perdre de son attrait. Le ministre de l'Économie, Bruno Le Maire, a annoncé ce lundi que les intérêts touchés grâce aux PEL ouverts à partir de janvier 2018 seront soumis à un impôt forfaitaire de 30 % dès la première année. Alors que jusqu'à présent, les détenteurs d'un PEL n'étaient imposables qu'au titre des prélèvements sociaux à hauteur de 15 % sur leurs intérêts.
Les plans ouverts avant cette date conserveront l'ancien régime fiscal. Les intérêts produits jusqu'à la veille du 12e anniversaire du PEL resteront exonérés d'impôts sur le revenu.
Cette imposition de 30 % s'appliquera également à l'assurance-vie, mais uniquement au-delà de "150 000 euros d'encours nets, tous contrats confondus, pour une personne seule et 300 000 euros pour un couple".
Ces mesures sont prises dans le cadre de la mise en place du projet d'un Prélèvement forfaitaire unique (PFU) s'appliquant aux revenus du capital.