Publié le 15 December 2014  par Christophe Raffaillac dans Actualités

Faut-il placer son épargne sur un livret A dont la rémunération se réduit comme peau de chagrin ? Ou rembourser son crédit immobilier par anticipation ? Ce qu’il faut savoir avant de se lancer !

Terminé les placements sans risque à fort rendement. Face à la baisse du rendement du livret A à 1 %, on peut se poser la question de l’intérêt de conserver ce placement. Si vous avez un crédit immobilier en cours, c’est peut-être le moment d’utiliser votre épargne pour le rembourser.

Rembourser son crédit avant la date prévue est un droit
Vous avez 2 possibilités : vous soldez la totalité du capital restant dû de votre crédit ou alors, vous remboursez partiellement votre crédit.
Si par exemple vous venez de percevoir un héritage, vous pouvez affecter cette somme pour réduire la durée du prêt ou alléger vos mensualités. À vous de choisir. Attention cependant aux conditions : le contrat de prêt peut imposer que le montant du remboursement soit supérieur à 10 % du montant initial du prêt. Car cela représente un manque à gagner conséquent pour l’établissement prêteur.

Vérifiez les frais
Car si vous n’avez pas négocié ces frais lors de la souscription de votre emprunt, l’opération peut s’avérer coûteuse. Mais les pénalités de remboursement sont limitées par la loi. Elles ne peuvent pas excéder six mois d’intérêts sur le montant du capital que vous souhaitez rembourser par anticipation, et cela sans pouvoir dépasser 3 % du capital restant dû.
À savoir : cette indemnité doit être précisée dans le contrat. Et vous pouvez la négocier, surtout si vous souscrivez un nouveau crédit immobilier dans la même banque.

Qu’est-ce que je vais gagner ?
En remboursant par anticipation une partie de votre crédit immobilier, vous allez réduire le montant restant dû. La banque prélèvera moins d’intérêts sur vos prochaines mensualités et la fin de votre prêt arrivera plus tôt. Le nombre de cotisations d’assurances que vous allez régler va lui aussi se réduire ! Mieux vaut agir en début de crédit. Car c’est durant les 1res années que vous payez les intérêts. Ensuite, vers la fin du prêt, vous remboursez le capital emprunté. À vos calculettes !

Faites le point sur votre budget avant de vous lancer
Évaluez les frais liés aux enfants, aux futures vacances, à l’achat éventuel d’une voiture… Et réservez-vous une marge de manœuvre pour les imprévus ou les coups durs.

ND

 

  •  Imprimer