Par Marie-christine Ménoire, le 9 Mai 2019 dans JE RÉNOVE - J'aménage mon logement

Une allée. Quoi de plus basique qu'une allée. Eh bien non, pas tant que ça. Cet aménagement, au-delà de son côté pratique, peut vite devenir aussi un élément esthétique qui ajoutera une touche finale à vos extérieurs. D'où l'importance de bien choisir son tracé et les matériaux utilisés. Alors suivez le guide pour cheminer entre les options qui vous sont offertes.

Un tracé étudié

Vous pensez que toutes les allées sont identiques et ont pour simple utilité de permettre d'accéder d'un point A à un point B. Eh bien non. En fait, il y a allée et allée. Toutes n'ont pas la même vocation et leurs tracés peuvent être différents. Le tracé dépendra beaucoup de vos habitudes, des accès à votre maison et un peu aussi de ce que vous voulez faire de cette allée. Il y a l'allée principale qui va de la route à votre maison, les allées pratiques (pour accéder à votre garage par exemple), les allées bucoliques (pour cheminer paisiblement entre les plates-bandes et massifs fleuris), les allées qui traversent votre pelouse ou délimitent votre potager. Après vous aurez le choix entre :
  • l'allée droite si vous privilégiez le côté pratique. Le parcours sera plus rapide pour aller d'un point à un autre mais cela peut aussi avoir un certain esthétisme si vos aménagements extérieurs privilégient la symétrie, les perspectives et les parterres bien ordonnés
  • l'allée sinueuse, avec des courbes plus ou moins prononcées, est très prisée des amateurs de jardins à l'anglaise. Elle invite à la promenade et permet de ménager l'effet de surprise au détour d'une haie ou d'un bosquet. Encore faut-il que la configuration et surtout la superficie de votre jardin le permettent.

Conseil

N'oubliez pas qu'une allée doit être fonctionnelle. Pour un maximum de confort, elle doit permettre à deux personnes de se croiser ou de marcher côte à côte sans se gêner. Cela est particulièrement vrai pour l'allée principale. Si vous avez un doute ou voulez visualiser le rendu avant de prendre votre décision, dessinez un plan et surtout faites appel à un professionnel qui a plus "l'oeil" que vous et vous évitera de faire des erreurs.

Des matériaux adaptés

Tout comme pour le tracé, le choix des matériaux est très large et dépendra de l'usage réservé à l'allée, la nature du sol, du style de la maison et du jardin, de l'usure et de l'entretien du matériau et bien sûr du budget que vous voulez y consacrer. En fonction de ces critères, l'allée peut être en :
  • graviers. Très faciles à installer, les graviers sont la solution idéale pour créer une allée à prix abordable. Graviers roulés ou concassés,  graviers de schiste, graviers en grès, ardoise concassée, concassé calcaire beige, blanc, gris ou rouge… à vous de choisir. Par contre un minimum de préparation du terrain est nécessaire (décaissement, pose d'un feutre géotextile et d'une sous-couche de drainage…). Seul défaut des graviers : ils ont tendance à ne pas rester en place. La solution : la stabilisation du gravier par la pose de dalles ajourées dans lesquelles on vient déverser les cailloux ;
  • pavés autobloquants. Ce matériau est d'une facilité d'utilisation étonnante grâce à l'emboîtement. Ils s'adaptent partout et à tous les usages : un parking, une allée carrossable, une terrasse, une cour, un contour de piscine… et le coût est peu onéreux pour ce genre de matériau ;
  • bois pour des allées chaleureuses. Différentes gammes de bois sont employées tels le robinier faux acacia, le mélèze de Sibérie… Tout dépend du rendu que vous désirez ;
  • béton désactivé pour une touche de modernité. Ce matériau qui permet une grande créativité, avec le choix des couleurs, le diamètre des granulats, la possibilité de créer des dessins avec différentes couleurs de graviers. Toujours dans le "rayon" béton, vous avez aussi la dalle pour un rapport qualité/prix plus que correct. Et son entretien n'exige pas beaucoup ou peu de votre temps. Ce matériau a un avantage supplémentaire du point de vue esthétique. Car vos possibilités sont grandes, vous pouvez l'avoir lisse ou « caillouteux » (apparence granuleuse), mais également en divers coloris et en différents formats ;
  • pierre naturelle qui est surtout utilisée pour les maisons anciennes ;
  • enrobé, facile d'entretien, esthétique et en plus il empêche la pousse des mauvaises herbes. Il a aussi l'avantage de ne pas être salissant et s'adapte aussi bien aux terrains plats qu'aux terrains pentus.

Une déco soignée

Les abords de l'allée seront aussi importants et devront être soignés. Si vous les végétalisez, avant la plantation  :
  • choisissez des plantes adaptées au type de sol, au climat, à l'exposition de votre jardin mais aussi au style que vous voulez donner à votre allée ;
  • évitez les plantes trop envahissantes pour qu'elles ne gênent pas le passage ;
  • optez pour des plantes faciles d'entretien, qui repoussent tous les ans et vous offriront un décor tout au long des saisons.
Pensez aussi à éclairer votre allée. D'abord pour un aspect pratique et éviter de trébucher dès que la nuit tombe ou tatonner dans le noir pour retrouver son chemin. Pour certains, cela peut aussi avoir un aspect sécurisant. Ensuite, un éclairage judicieusement choisi ajoutera une touche de charme à vos extérieurs. Grâce aux nouveaux types d'éclairage extérieur, il est facile d'allier l'utile à l'esthétique. Entre les spots, les appliques, les guirlandes, les chemins lumineux… équipés ou non de détecteurs de présence… vous aurez le choix. Autant de solutions lumineuses pour votre allée de jardin en fonction de vos goûts et de l'effet recherché.
  •  Imprimer