VENDRE Ou ACHETER - La Sécurité Sanitaire Au Service De La Sérénité Immobilière - Immonot.com
Immonot, l'immobilier des notaires

VENDRE ou ACHETER
La sécurité sanitaire au service de la sérénité immobilière


VENDRE ou ACHETER - La sécurité sanitaire au service de la sérénité immobilière

Les transactions immobilières profitent aussi de tous les gestes barrières nécessaires. Acheteurs et vendeurs reprennent de bons contacts sous l'œil attentif du notaire, comme en témoigne Stéphanie Demagny, coordinatrice  du Groupement des notaires négociateurs du Sud-Ouest.

Ultra protecteur durant cette crise du coronavirus, l'immobilier vient conforter de nombreux Français dans l'idée d'acheter. Des projets qui peuvent à nouveau se concrétiser dans le Sud-Ouest. Les études accompagnent les acquéreurs et vendeurs en déployant un protocole sanitaire. Des mesures qui viennent s'ajouter à toute la sécurité déjà offerte par la négociation notariale.

Comment les études s'organisent-elles pour accueillir les acquéreurs et vendeurs ?

Depuis le 11 mai, l'ensemble des Services d'expertise et de négociation immobilière des études notariales applique un protocole strict pour effectuer les visites des biens immobiliers, que ce soit dans le cadre des expertises ou de leur mise en vente. Ces règles visent à préserver la santé de tous, clients vendeurs et acquéreurs, locataires et occupants de biens à visiter et les collaborateurs des études notariales également. Le port du masque est obligatoire pour tous et le respect des gestes barrières est impératif :  

  • distance physique d'au moins 1 m 50 lors de la visite des lieux,
  • désinfection systématique des mains,
  • aération des biens avant et après chaque visite,
  • transmission des documents par voie dématérialisée dès que possible,
  • restriction du nombre de personnes présentes sur le lieux lors de la visite…
Évidemment, toutes ces mesures sont adaptées selon que le bien à expertiser ou à vendre est libre de toute occupation ou non. Les notaires et leurs collaborateurs sont extrêmement vigilants et à l'écoute de leurs clients pour apporter la meilleure solution en cas de besoin, notamment quand les personnes qui occupent les lieux sont particulièrement vulnérables au virus.

Que préconisez-vous pour acheter dans cette période post-confinement ?

Je conseille aux clients qui recherchent un bien à acheter de définir précisément avec leur banquier ou courtier leur plan de financement. Les taux d'emprunt ont légèrement augmenté et les conditions d'octroi des prêts se sont un peu durcies. Le plan de financement effectué avant la pandémie doit être mis à jour avec ces nouvelles données et la fluctuation des revenus qui a pu exister ces derniers mois.
Le but est d'éviter qu'un projet d'achat ne puisse finalement aboutir, faute de financement possible. D'autre part, les clients peuvent demander au négociateur une visite virtuelle ou une pré-visite vidéo pour s'assurer de l'intérêt qu'ils portent à tel ou tel bien.

Comment les visites de maisons ou appartement doivent-elles être programmées ?

Il suffit de contacter directement le négociateur chargé de la mise en vente du bien pour convenir d'un rendez-vous de visite. Il vous sera demandé de porter un masque durant toute la visite et de bien respecter les gestes barrières. Le nombre de personnes pouvant visiter en même temps est limité à 2 (et sans enfant si possible). Il convient de bien respecter les horaires des visites afin d'éviter des chassés-croisés, sachant que le négociateur prévoit suffisamment de temps entre chaque visite pour aérer à nouveau le bien. Toutes les portes intérieures, volets, placards ou trappes seront laissés ouverts afin de limiter au maximum tout contact avec les poignées ou interrupteurs. Tout est mis en œuvre pour tranquilliser chacun. Depuis la reprise des visites, les clients sont très rassurés par ces mesures. Des visites sereines qui sont indispensables pour se projeter dans une nouvelle maison ou appartement !

En quoi les ventes interactives constituent-elles une bonne alternative ?

Les notaires négociateurs du Sud-Ouest proposent toujours des ventes dites interactives. Les visites sont alors regroupées par demi-journée mais les rendez-vous sont individualisés pour respecter la distanciation physique.
Une fois le bien visité, l'acquéreur s'inscrira sur le site immobilier www.36h-immo.com ou www.immobilier.notaires.fr pour faire sa demande d'agrément.
Le jour J, il aura toute latitude pour faire son offre et, si besoin, surenchérir sur celles d'autres acquéreurs. Toutes les propositions s'effectuent en direct sur le site, en temps réel et chaque acquéreur intéressé peut ajuster celle-ci jusqu'à la fin du temps défini.
Ce système permet de déterminer un vrai prix de marché. Au cours du mois de mai et juin, de très nombreuses ventes sont ainsi programmées. Il suffit de consulter les offres immobilières des notaires sur les sites dédiés.

Que conseillez-vous dans le contexte actuel ?

Il est également nécessaire d'informer nos clients qui auraient fait réaliser une estimation de leur bien immobilier avant la mi-mars 2020 de reprendre contact avec le Service de négociation et d'expertise de leur notaire pour faire un point de situation. Ces avis de valeur ont été réalisés sur la base de valeurs de marché antérieures à l'épidémie de COVID 19.
Si les conséquences de cette crise sur l'activité économique du pays et sur les marchés immobiliers ne peuvent pas être à l'heure actuelle évaluées, les valeurs retenues dans ces avis de valeur sont susceptibles d'avoir varié. Il est donc recommandé d'être vigilant et de les actualiser dans la mesure du possible.

Propos recueillis le 18/05/20


La rédaction vous recommande :