Immonot, l'immobilier des notaires

Séniors
La vie du bon côté pour se loger


Séniors - La vie du bon côté pour se loger

Passer du côté des séniors n'est pas une fatalité. Il existe aujourd'hui de nombreuses solutions pour rompre avec l'isolement, se faire aider et créer de nouveaux liens. Votre nouvelle vie commence maintenant !

Rester chez soi avec des aménagements

En avançant en âge, il peut devenir compliqué de vivre dans sa maison ou dans son appartement. Psychologiquement, aller à l'EHPAD est la solution à envisager en dernier lieu. Malgré la perte d'autonomie, il est possible de favoriser le maintien à domicile en faisant des aménagements spécifiques, rendant le logement à la fois plus adapté et plus sécurisé. Que du bonus pour le sénior ! Continuer à vivre chez soi avec tous ses repères et pour un coût financier moindre. Tout ceci n'est évidemment réalisable que si la personne n'a pas de "grosses pathologies". Tout projet d'aménagement va donc commencer par une étude des besoins de la personne, ses habitudes et ses envies. Il faut bien entendu faire du sur-mesure : une solution pour chaque individu ! Il faut commencer par réorganiser l'espace de vie pour en faciliter l'accès et éviter les risques de chutes. Ranger les objets du quotidien dans des meubles bas et non pas en hauteur par exemple. Enlever tout le superflu pour circuler plus facilement. L'installation d'un sol anti-dérapant est une astuce peu onéreuse qui évite de se retrouver "le nez par terre". En vieillissant, un escalier représente potentiellement une autre source de danger. L'installation d'un monte-escalier peut changer la vie. Côté cuisine, la cuisinière à gaz est à proscrire car en cas d'oubli... c'est la catastrophe ! Privilégiez donc des appareils électriques pour votre sécurité et celle de vos voisins. La salle de bains avec la mise en place de l'incontournable douche à l'italienne rendra la toilette beaucoup plus facile qu'avec une baignoire. Pour rester chez soi le plus longtemps possible, la téléassistance fait partie des services d'aide à la personne qui peuvent aller jusqu'à sauver une vie. En effet, pour les personnes âgées qui vivent seules, c'est un moyen rapide et efficace pour prévenir les proches ou dans les cas les plus graves les secours, comme une chute par exemple. La téléassistance suppose l'installation d'un petit appareillage comme une montre connectée qui permettra de déclencher l'alarme. Il existe par ailleurs, aujourd'hui, un panel de services d'aide à la personne. On peut envisager de demander les services d'une aide-ménagère qui effectuera des tâches quotidiennes fixées en fonction des besoins (ménage, courses...). Des organismes existent également pour amener les repas à domicile. En cas de pathologie plus importante, sera mise en place la visite d'un ou d'une infirmière pour des soins à domicile. Pour avoir accès à ces services, il faut se renseigner auprès de la commune, du conseil départemental ou des associations de proximité. Il y a toujours des solutions pour vous aider.

L'APA C'est l'allocation personnalisée d'autonomie destinée à couvrir les dépenses liées à la perte d'autonomie des personnes de plus de 60 ans vivant chez elles ou dans une structure d'accueil. Elle est calculée en fonction du degré de perte d'autonomie et des ressources.

La résidence séniors pour prendre un nouveau départ

Pour les séniors toujours "bon pied bon oeil", aimant leur indépendance mais aussi la convivialité, la résidence séniors est pour eux ! Ce n'est pas un type d'hébergement classique. Il s'agit d'un ensemble immobilier qui peut se décliner, soit en petites maisons soit en appartements privés dans lesquels des investisseurs achètent des biens qu'ils mettent ensuite en location.  Vous avez ainsi à la fois un hébergement indépendant et l'accès à des espaces collectifs. La particularité est que ces appartements, par exemple, ne s'adressent qu'à une certaine tranche de la population : les plus de 60 ans. On est ici dans le cadre d'une location, mais qui offre des services à la carte et des espaces collectifs pour se retrouver. Ce type de structure s'adresse aux personnes en bonne forme (en plus 60 ans c'est jeune !) car elle n'est pas médicalisée. En revanche, au fil du temps, une perte d'autonomie se faisant sentir, certaines aides particulières pour la vie quotidienne peuvent être proposées. La résidence séniors donne aussi accès, pour le plus grand bonheur de ses habitants, à des services collectifs. Un jardin, une salle de sport ou une bibliothèque représentent autant de lieux de rencontres et d'échanges qui rendent la vie plus facile. Les deux grands principes de la résidence séniors sont la convivialité et des services à la carte. Vous l'aurez compris, c'est peut-être l'opportunité de prendre un nouveau départ, seul ou à deux.
C'est également l'occasion de tisser des liens et de s'enrichir des expériences des autres résidents. Venant d'horizons différents, tous les occupants profitent de ce nouvel environnement qui favorise les échanges. Ce maintien de la vie sociale se trouve également facilité de par l'emplacement géographique des résidences seniors : elles se situent généralement dans les centres-villes, par conséquent près des commerces, des services de soins, des transports, des animations culturelles et sportives… En plus d'être spacieuses et fonctionnelles, les résidences séniors proposent non seulement des loisirs mais aussi des services comme une conciergerie, un service de restauration en demi-pension ou pension complète, une blanchisserie, un salon de coiffure, un espace bien-être, une bibliothèque… Chacun choisit selon ses besoins et ses envies : c'est à la carte !

La domotique pour vous servir La domotique permet d'améliorer les conditions de vie des séniors, veille à leur sécurité et surveille la maison. Reconnaissance vocale pour allumer la lumière, fermer les volets, monter la température du chauffage... tout est possible !

La colocation pour ne plus jamais être seul

Si la solitude vous pèse, la colocation est faite pour vous. Pourquoi ne pas réécrire le film "l'auberge espagnole" mais version séniors ? Aujourd'hui, la colocation a évolué et concerne également les plus de 60 ans. En effet, avec le prix de l'immobilier qui augmente dans beaucoup de villes, les retraités et seniors cherchent des solutions en matière d'immobilier pour se loger et pour rompre également avec la solitude. La colocation entre séniors peut être une solution pratique qui présente de nombreux avantages. Comme pour toute colocation, la première motivation est le côté financier. Quand on a de petits revenus, en se mettant à plusieurs, on peut louer une maison ou un appartement plus grand, plus "sympa" et avec plus de commodités. Partager les frais c'est bien, mais partager le quotidien c'est encore mieux, surtout en avançant en âge. Le fait de vivre en colocation permet de briser la solitude et de s'entraider pour les tâches ménagères par exemple. Le côté relationnel est aussi primordial : on partage les repas en discutant, on peut se balader ensemble... Mais la colocation n'enlève rien au respect de l'intimité de chacun. Quand on en ressent le besoin, on peut rester évidemment dans sa chambre car chacun est libre. Avec une colocation séniors, on garde surtout le moral !
La cohabitation intergénérationnelle est aussi une option. Ce n'est pas vraiment une colocation car il s'agit bel et bien d'un échange entre un sénior et un étudiant. Cette formule permet à un sénior de proposer à la location ou sous-location une chambre à un jeune de moins de 30 ans qui chercherait à se loger. Pour trouver un cohabitant, il est possible soit de mettre une annonce en ligne, soit de contacter une association. Passer par un intermédiaire reste la solution la plus rassurante pour chacun. Ce système permet à la fois de lutter contre l'isolement des personnes âgées et de rassurer les parents quand leur enfant part faire ses études dans une autre ville. Pour le quotidien, c'est "donnant donnant" : une chambre est mise à disposition de l'étudiant moyennant un loyer modique et celui-ci doit partager les tâches ménagères. Au-delà de l'aspect financier, c'est le côté humain qui fait toute la différence !

Que pensez-vous de cet article ?


La rédaction vous recommande :

Lire la suite