Immonot, l'immobilier des notaires
Actualités - 27 June 2024

Un héritage royal en vente à Mayfair

SS
Stéphanie Swiklinski

Un héritage royal en vente à Mayfair

Au cœur de Mayfair, l'un des quartiers les plus huppés de Londres, une demeure d'exception vient de refaire surface sur le marché immobilier, après plus de deux décennies d'absence. Il s'agit de la résidence de la comtesse Raine Spencer, belle-mère de Lady Diana et seconde épouse de son père. On vous laisse faire le tour du propriétaire !

Cette élégante demeure de 430 mètres carrés, située dans l'aristocratique quartier de Mayfair à Londres, n'avait pas été proposée sur le marché depuis longtemps. Sa récente mise en vente a capté l'attention du public, notamment en raison de sa dernière illustre résidente : la comtesse Raine Spencer. La renommée de ses occupants précédents valorise considérablement cette propriété érigée en 1980, désormais affichée au prix de 10,95 millions de livres sterling (environ 13 millions d'euros).
La résidence, qui comprend cinq chambres et cinq salles de bain, a accueilli une liste impressionnante d'invités de renom, y compris Lady Diana, Mohamed Al-Fayed, père de Dodi Al-Fayed, amant notoire de la princesse, ainsi que le coiffeur de célébrités Peter Constandinos. Selon le site Chestertons qui gère la vente, cette demeure est décrite comme une "maison trophée dotée d'une histoire illustre."
Danish Arif, en charge des ventes à Mayfair chez Chestertons, a souligné auprès du média Cityam que les liens de la propriété avec l'aristocratie et la royauté devraient attirer des acheteurs exigeants du monde entier.
La maison offre également un attrayant potentiel avec des caractéristiques uniques telles qu'une terrasse sur le toit orientée sud, un patio au rez-de-chaussée, un ascenseur desservant tous les étages et un garage privé dans un parking souterrain sécurisé. Elle bénéficie également de plusieurs cuisines, un grand hall d'accueil, une bibliothèque et même un appartement séparé pour le personnel. Son diagnostic de performance énergétique (DPE) n'est toutefois pas des plus performants, elle affiche un DPE E, selon l'agence immobilière Wetherell, qui propose également le bien à la vente.
Pour la petite histoire, la demeure a été offerte à Raine Spencer par le père de Diana en 1990. La bibliothèque, pièce préférée d'Edward Spencer, est un des joyaux de la propriété. Bien que les relations entre Diana et sa belle-mère aient été tumultueuses, culminant avec une dispute où Diana aurait poussé Raine Spencer dans les escaliers, elles se sont rapprochées après le divorce de Diana avec Charles, Raine offrant soutien et réconfort à sa belle-fille.

Que pensez-vous de cet article ?


La rédaction vous recommande :

Newsletter immonot