Immonot, l'immobilier des notaires
Actualités - 23 December 2021

Vacances de Noël : le gîte plébiscité par les Français

SS
Stéphanie Swiklinski

Vacances de Noël : le gîte plébiscité par les Français

Conséquence directe de la crise sanitaire : les réservations pour les gîtes et hébergements individuels sont toujours plus nombreuses pour les fêtes de fin d'année.

Que ce soit à la campagne, mer ou montagne, les Français ont définitivement opté pour ce type d'hébergement qui leur permet d'une part d'éviter le brassage avec des personnes extérieures et, d'autre part, de ne pas avoir les contraintes horaires des hôtels (pour les repas par exemple).
La formule est rassurante pour les familles qui peuvent tranquillement préparer leur repas de Noël, en ayant tout le confort sur place. Par ailleurs, depuis les confinements, les personnes ont plus de flexibilité pour partir grâce au télétravail, quitte à télétravailler sur place en s'isolant.
Notons que les réservations grimpent en flèche (environ 7 à 8 % de plus par rapport à 2019) et du coup, les prix augmentent d'environ 13 % pour la période de Noël, selon une analyse de la plateforme de gestion des locations Smily.
Selon PAP Vacances, la plateforme dédiée aux locations de vacances du site d'annonces immobilières entre particuliers, "les réservations à la mer sont en hausse de 26,5 % par rapport à 2020 et de 84,5 % par rapport à 2019. Celles à la campagne, elles, augmentent de 101,8 % par rapport à 2020 et de 119,3 % par rapport à 2019, tandis que celles à la montagne gagnent 107,2 % par rapport à 2020 et 50 % par rapport à 2019."
Si vous souhaitez changer de vie et ouvrir un gîte, cela ne s'improvise pas. Louer un gîte est une location, un peu particulière certes, mais une location quand même, avec certaines obligations à respecter :

  • un contrat de location écrit devra obligatoirement être signé avec chaque client, décrivant les locaux loués, la situation géographique du gîte et les conditions de location ;
  • si des prestations annexes sont prévues (location de vélo…) et qu'elles sont payantes, leur prix devra être affiché ;
  • une déclaration en mairie doit être effectuée (il y a juste un formulaire Cerfa à remplir). Ce formulaire ne concerne pas le propriétaire qui loue occasionnellement sa résidence principale (c'est-à-dire le logement qu'il occupe lui-même au moins 8 mois par an) ;
  • le respect des normes handicapés n'est pas obligatoire, sauf si plus de 15 personnes sont hébergées.
Depuis 2020, c'est plus simple car on a supprimé l'obligation de s'inscrire au Registre du commerce et des sociétés (RCS) pour obtenir la qualité de loueur en meublé professionnel.
Joyeuses Fêtes !

Que pensez-vous de cet article ?


La rédaction vous recommande :