Immonot, l'immobilier des notaires
Actualités - 20 January 2021
Copropriétés
MaPrimeRénov'Copro finance les travaux
SS
Stéphanie Swiklinski

Copropriétés - MaPrimeRénov'Copro finance les travaux

Grande nouveauté 2021 pour les copropriétés depuis le 1er janvier, les syndicats de copropriété ainsi que les propriétaires bailleurs sont éligibles au dispositif MaPrimeRénov'.

Rénover l'ensemble de la copropriété, les parties communes, permet de valoriser les appartements se trouvant dans la résidence.

Si les biens prennent de la valeur, alors pourquoi s'en priver ? Depuis début janvier, deux possibilités s'offrent aux propriétaires : soit le syndicat de copropriété demande la prime, soit les propriétaires bailleurs louant 3 logements au maximum peuvent bénéficier de cette aide financière. En résumé, avec l'extension de MaPrimeRénov' aux propriétaires bailleurs et au syndicat, tous les membres et gestionnaires de l'immeuble ont maintenant intérêt à rénover leur bâtiment collectif.

Quel montant peut-on obtenir ?

Contrairement aux logements individuels, les montants de MaPrimeRénov' en copropriété ne dépendent pas d'un barème adapté à chaque opération d'économies d'énergie. Le calcul est simplifié : 25 % du prix des travaux, et ce quels que soient les revenus des copropriétaires. La somme versée pour chaque logement est plafonnée à 3 750 euros. La copropriété peut également bénéficier d'aides complémentaires afin de lutter contre les "passoires thermiques".

Comment être éligible au dispositif ?

Les demandes de subvention et le dépôt des dossiers sont possibles à compter du mois de janvier. Cependant, les pouvoirs publics ont autorisé les propriétaires à commencer les travaux depuis le 1er octobre 2020. Avant de se lancer, il est donc primordial de savoir si vous êtes éligible au dispositif ou pas. Par ailleurs, la décision d'effectuer des travaux dans la copropriété doit faire l'objet d'un vote en assemblée générale à la majorité absolue. Les conditions pour bénéficier de MaPrimeRénov' sont les suivantes :

  1. Les travaux entraînent un gain énergétique d'au moins 35 % ;
  2. La copropriété est immatriculée au registre national ;
  3. Au moins 75 % de lots d'habitation principale la composent.
(Source : https://www.advalidem.com)


La rédaction vous recommande :