New-Yorkais Privilégiés - Sauve Qui Peut Vers Les Hamptons ! - Immonot.com
Immonot, l'immobilier des notaires
Actualités - 26 November 2020

New-Yorkais privilégiés
Sauve qui peut vers les Hamptons !

SS
Stéphanie Swiklinski

New-Yorkais privilégiés - Sauve qui peut vers les Hamptons !

Depuis le début de l'épidémie de coronavirus, les New-Yorkais fortunés fuient New York, non seulement à cause de la COVID, mais aussi à cause de l'insécurité qui ne fait qu'augmenter. On pensait que l'exode des grandes villes vers les campagnes ou les bords de mer était un phénomène seulement hexagonal, mais il n'en est rien !

En effet, ceux qui ont la chance de posséder une résidence secondaire dans les Hamptons, région située sur Long Island, au nord-est des États-Unis, quittent la "grosse pomme" pour s'installer temporairement, voire de manière définitive, dans ce repaire balnéaire. Quarante-cinq kilomètres de côtes avec l'océan à perte de vue, à 2 heures de New York, moi je signe tout de suite pour un confinement !
Il y a ceux qui possédaient déjà des villas et pour lesquels la COVID a tout accéléré. Ils sont désormais installés à l'année et leurs enfants sont d'ailleurs scolarisés sur place. D'autres ont voulu suivre le mouvement, ce qui a fait littéralement exploser le marché de la location. Selon l'agent immobilier James Mac Lauchen "des gens proposaient 80 000 dollars des maisons de vacances affichées à 50 000 dollars."
Que ce soit des retraités, des familles ou de jeunes actifs, tout le monde essaie de trouver une place dans les Hamptons, à condition d'avoir les moyens de vivre dans cette "bulle immobilière dorée". C'est le prix à payer pour la tranquillité.
Cerise sur le gâteau, vous pourrez ainsi avoir comme voisin Calvin Klein ou Jennifer Lopez !
Rien ne sera plus jamais comme avant pour ces New-Yorkais qui ont goûté à un autre mode de vie. Pas certaine qu'ils reviennent un jour vivre à New York...

New-Yorkais privilégiés