Immonot, l'immobilier des notaires
Actualités - 21 October 2019

Rénovation énergétique
Chantier pour tous les Français en 2020

CR
Christophe Raffaillac

Rénovation énergétique - Chantier pour tous les Français en 2020

Tous les Français isolés à la même enseigne en 2020 ! C'est la volonté des députés qui souhaitent que les 20 % de ménages les plus aisés bénéficient toujours du CITE, et que les 80 % restants perçoivent des aides financières pour la rénovation énergétique.

Le projet de loi de finances pour 2020 profite déjà d'un petit chantier de rénovation. Il concerne le CITE (crédit d'impôt pour la transition énergétique) qui se généralise à l'ensemble des ménages, y compris les 20 % de ménages les plus aisés. Et sous la pression de représentants du bâtiment, le CITE s'offre lui aussi un petit ravalement de façade en se transformant en aide financière. Voilà deux mesures qui devraient rendre le dispositif encore plus performant à compter du 1er janvier selon le journal Les Echos.

Isolation
Crédit d'impôt pour 20 % de plus aisés

Ce sont les ménages qui perçoivent des revenus supérieurs à 27 000 € par an et 43 000 € pour un couple qui devraient profiter de ce premier amendement. Sans cela, ils n'auraient plus bénéficié du CITE à compter de l'an prochain, avant même sa transformation complète en prime en 2021. Or, ce sont justement ces mêmes ménages qui réalisent le plus de travaux de rénovation énergétique. Le gouvernement vient donc de décider de le réintégrer partiellement dans le dispositif CITE. Le texte accorde le droit au crédit d'impôt « pour les travaux d'isolation des parois opaques » (les murs, le toit, les combles et le plancher).
"Des travaux lourds, coûteux et souvent complexes… alors même qu'ils ont un impact environnemental important », justifie l'exécutif.

Rénovation
Prime pour 80 % des Français

Le second changement du projet de loi de finances pour 2020 concerne 80 % des Francais. S'ils réalisent des travaux de rénovation, ils vont percevoir une aide à condition de réaliser une suite de travaux, mais rien n'était prévu pour les chantiers globaux. Avec ce second amendement, ils vont bénéficier d'une aide de 150 € par m2 habitable pour les rénovations intégrales de maisons s'apparentant à des passoires thermiques (classées F ou G). Il faudra cependant que les améliorations procurent « un gain d'efficacité énergétique de 55 % en énergie primaire » (soit une classification C pour la maison).