Publié le 21 septembre 2017  par Stéphanie Swiklinski dans Actualités

Mercredi 20 septembre, le plan logement du gouvernement a été dévoilé. Son objectif est de construire "plus, mieux et moins cher". Des mesures sont donc annoncées pour encourager l'investissement et aider les nouveaux acquéreurs.

Des prolongations...

- POUR LES INVESTISSEURS
Normalement, le dispositif PINEL devait s'arrêter à la fin de l'année. Il est désormais prorogé pour 4 ans. Vous pouvez donc continuer à investir dans le neuf à but locatif, tout en réduisant vos impôts.

- POUR LES PRIMO-ACCÉDANTS
Le prêt à taux zéro est lui aussi prolongé pour 4 années et est recentré sur les zones dites tendues (zones A, A bis et B1).

Des incitations...

- POUR LES PROPRIÉTAIRES
On incite tout d'abord les propriétaires de terrains à bâtir. Lors de la vente de ces terrains, ils seront en effet exonérés de plus-value jusqu'en 2020, à condition de construire des logements sociaux sur lesdites parcelles.
Avec la création du bail mobilité, on encourage également les propriétaires de logements à signer des baux d'une durée allant de 1 à 10 mois, non renouvelables avec le même locataire.

- POUR LES COMMUNES
Elles sont, elles aussi, incitées financièrement à construire, en les associant aux résultats des opérations immobilières faites par leurs communes.

- POUR LES ENTREPRISES
Les entreprises propriétaires de terrains verront leur taux de plus-value diminuer, en cas de transformations de bureaux en logements.

Des diminutions...

Il est prévu une baisse des loyers de la part des organismes HLM, pour les locataires bénéficiant de l'APL (allocation personnalisée logement).
Baisse également de 5 euros, du montant de l'APL pour les ménages en bénéficiant ; et ce, à compter du 1er octobre.
  •  Imprimer