Quand Les Parents Divorcent, Les Enfants Trinquent ! - Immonot.com
Immonot, l'immobilier des notaires
Actualités - 16 February 2015

Quand les parents divorcent, les enfants trinquent !

CR
Christophe Raffaillac

Quand les parents divorcent, les enfants trinquent !

Le divorce entraîne des modifications importantes dans le quotidien des enfants notamment en matière de logement. C’est ce que démontre une étude de l’Insee* qui vient d’être publiée. Éclairage !

Un enfant sur deux déménage lors du divorce de ses parents.

Selon l’INSEE*, dans 7 cas sur 10, c’est la mère qui obtient la garde exclusive. En général, c’est la mère qui déménage  pour un logement plus petit. Dans la majorité des cas, le père, lui, conserve l’ancien logement conjugal, qu’il ait la garde alternée ou exclusive. Le logement du père est souvent plus spacieux.

Pourquoi c’est plus grand chez papa ?

Simplement parce que dans la plupart des cas, les pères disposent de revenus plus aisés. En moyenne, le logement possède 10 m² de plus par rapport à celui de la mère.

Les enfants perdent 15 m² après un divorce

Quand ils déménagent (1 fois sur 2), les enfants habitent des logements plus petits en termes de surface et de nombre de pièces. Ils perdent, en moyenne, 15 m2 par rapport à l’habitat initial, en cas de garde exclusive.

En moyenne, les enfants ont 9 ans lors de la séparation de leurs parents

Garde alternée : toujours minoritaire

Pourtant le recours à ce type de garde progresse. Il a quasiment doublé depuis 2003 et concerne essentiellement des enfants scolarisés en école maternelle ou primaire. Mais concrètement, une semaine chez papa, une semaine chez maman, c’est plutôt pour les couples aisés. Car ce choix implique des ressources financières conséquentes.

Selon l’étude de l'Insee, 15 % des enfants de parents séparés résidaient en garde alternée en 2009. Le rythme de l'alternance est, dans plus de 80 % des cas, basé sur un rythme hebdomadaire.

Pourquoi c’est compliqué ?

D’abord parce qu’il faut avoir deux logements assez vastes pour accueillir ces chères petites têtes blondes. Autre contrainte : les logements ne doivent pas être très éloignés l'un de l'autre. Sans compter qu’il faut presque tout acheter en double : de la brosse à dent à la garde-robe ! Pas avantageux pour le porte-monnaie !

La pension alimentaire ? 1 fois sur 2 !

150 euros, c'est le montant mensuel médian d'une pension alimentaire versée par enfant après un divorce. Cette pension est versée dans la moitié des cas. En général, elle est accordée à la mère, lorsque celle-ci a la garde exclusive.

*L’Insee a publié une étude en s’appuyant sur les déclarations fiscales des parents, un an après la séparation.