Par Christophe Raffaillac, le 9 Septembre 2019 dans J'ACHETE - J'achète dans le neuf

Pas nécessaire de parcourir le monde pour voir des sites d'exception, il suffit de faire construire. Avec les nombreuses satisfactions que va procurer sa maison, c'est le dépaysement assuré à la clé !

Grâce à ses nombreuses configurations, le neuf permet souvent de dominer la situation. Du point de vue de la construction, de l'isolation ou de la décoration, c'est l'émerveillement assuré ! Pas étonnant que les maisons ravissent leurs occupants. Découvrons les 7 facettes de l'immobilier neuf.

1er atout
Un emplacement de choix

Les notaires le répètent régulièrement : le critère numéro 1 dans le choix d'un bien immobilier concerne l'emplacement. Cela vaut bien sûr dans le neuf où le terrain participe largement à la qualité du projet. L'acquisition de la parcelle doit focaliser toutes les attentions, car elle participe largement au cadre de vie. S'il s'agit d'un terrain en secteur diffus - généralement non loti - les futurs habitants vont plutôt profiter d'une belle superficie, de 800 à 1 500 m2 en général. À un bémol près, puisque la loi Alur ne fixe plus de surface minimale pour construire dans les PLU (plan local d'urbanisme).
En lotissement, les terrains offrent de plus petites surfaces d'environ 250 à 500 m2. La construction se voit soumise à un règlement qui définit l'utilisation des sols et l'implantation des bâtiments. Quant au cahier des charges, il vise à organiser les règles de vie collective.
Deux philosophies bien différentes selon que l'on apprécie de vivre dans un environnement en privilégiant ou non les relations de voisinage.
 

2e atout
Une implantation idéale

Optimiser la conception de sa maison en fonction de l'ensoleillement, du point de vue du voisinage… autant de possibilités qu'offre un projet de construction individuelle. Bien sûr, les règles d'urbanisme fixent quelques limites mais la loi Alur s'est accompagnée d'un net assouplissement.
Avec la suppression du COS au profit d'autres règles, telles que l'emprise au sol, la hauteur des bâtiments ou bien encore l'implantation, même les petits terrains en lotissement autorisent des maisons d'une surface tout à fait honorable. En effet, l'article R420-1 du Code de l'urbanisme définit l'emprise au sol comme une projection verticale du volume de la construction. Associée à la surface de plancher, la notion d'emprise au sol donne des informations précieuses sur la façon de constituer son permis de construire. En appliquant le coefficient d'emprise au sol par rapport au terrain, cela donne la surface de la construction (voir exemple ci-dessous).

Quelle surface constructible ?

Pour un coefficient d'emprise au sol (CES) de 0,30 sur un terrain de 1 000 m², la construction peut s'étendre sur 300 m² au sol (sauf éventuelle surface d'espaces verts que le PLU imposerait de prévoir sur la parcelle).

3e atout
Le plan sur-mesure

Avec le neuf, libre cours à son imagination puisque la maison peut se prêter à une multitude de configurations. De plain-pied ou sur sous-sol, avec étage ou sans, disposant de combles aménageables ou non… toutes les options restent possibles dans le respect de la réglementation et des contraintes du terrain.
Constructeurs et architectes se tiennent à l'entière écoute de leur client pour proposer un plan ou concevoir une maison sur mesure. Pour mieux se projeter, il est conseillé de faire réaliser un plan de maison en 3D. Il s'agit d'un logiciel d'architecture extérieure pour tracer les plans 2D et cotés de la maison. Avec des fonctionnalités qui servent aussi pour étudier l'agencement, choisir la décoration ou concevoir l'architecture d'intérieur en 3D. Un précieux outil pour se décider sans regret car le neuf oblige de se représenter au mieux son futur logement.

4e atout
Des matériaux performants

Bois, brique, béton, quel matériau faut-il privilégier ?
Très robuste, le béton présente une excellente résistance au feu comme au gel. Sa fabrication ne nécessite que peu d'énergie et le vaste réseau de production et de distribution réduit les émissions de CO2 engendrées par son transport. Cependant, la construction en béton nécessite la mise en place d'un système de ventilation efficace. Incapable de réguler l'hygrométrie, les faibles performances thermiques nécessitent également la pose d'un isolant efficace.
Matériau naturel à base d'argile, la brique offre une bonne régulation de l'hygrométrie intérieure, empêchant le développement de moisissures. Mais compte tenu de ses faibles performances thermiques et phoniques, la pose d'un isolant intérieur ou extérieur s'avère nécessaire pour atteindre les niveaux exigés par la règlementation en vigueur.
Quant au bois, il reste un matériau naturellement solide et chaleureux, affichant des performances environnementales élevées. Mais il est sensible à l'humidité comme aux rayonnements UV, un traitement adapté reste impératif pour assurer sa pérennité !
 

5e atout
De bonnes performances énergétiques

Avec la RT 2012 (ou Réglementation thermique 2012)  les consommations énergétiques des bâtiments neufs n'excèdent pas 50 kHh/m2/an. Pour y parvenir, la RT 2012 fixe un certain nombre de critères à prendre en considération tout au long de la construction (du dépôt du permis de construire à la fin du chantier), en matière d'orientation du bâtiment, d'exposition, de surface vitrée, d'isolation, d'utilisation d'énergies renouvelables et de matériaux performants…
La future RT 2020 fixera une consommation de chauffage égale à 0 kWhep par m2. Ce qui nécessitera une bonne exposition du terrain, une idéale orientation du bâtiment et une optimisation des surfaces vitrées… À la clé, une maison Bepos qui produit plus d'énergie qu'il n'en faut pour fonctionner.

6e atout
Une déco personnalisée

En cette rentrée 2019, il convient de privilégier des murs blancs procurant une belle luminosité et un pan coloré provoquant un brin de gaieté. Au sol, c'est l'avènement du bois massif qui se généralise ainsi que dans les éléments de décoration et le mobilier. Quant à la cuisine, pièce préférée des Français, l'imitation bois fait aussi fureur agrémentée d'un plan de travail en quartz naturel !

7e atout
De bonnes garanties

Place à la sérénité avec le contrat de construction, puisqu'il offre de nombreuses garanties assurant la bonne qualité de réalisation de la maison. Parmi tous les avantages, il faut distinguer :
  •  La garantie de parfait achèvement, à laquelle l'entrepreneur est tenu pendant un délai d'un an à compter de la réception des travaux, s'étend à la réparation de tous les désordres constatés ;
  • La garantie biennale ou de bon fonctionnement couvre pendant deux ans (à compter de la réception) les dommages qui affectent le fonctionnement des éléments d'équipement dissociables de la construction. Exemple : plaques de cuisson, chauffe-eau, appareils de ventilation, etc.
  • La garantie décennale couvre les dommages, même résultant d'un vice du sol, qui compromettent la solidité de l'ouvrage ou affectent des éléments constitutifs et le rendent impropre à sa destination. Le professionnel engage sa responsabilité pendant 10 ans (à compter de la réception de l'ouvrage), mais aussi à l'égard des acquéreurs successifs en cas de revente de l'ouvrage ;
  • La garantie de livraison à prix et délai convenus doit être souscrite par le constructeur. Elle couvre contre les risques de mauvaise exécution des travaux prévus au contrat, en assurant que le projet de construction sera bien réalisé conformément aux délais indiqués, tout en respectant le prix initialement fixé.
  •  Imprimer