Par Stéphanie Swiklinski, le 3 Juin 2019 dans JE RÉNOVE - J'aménage mon logement

Vous avez envie d'une piscine mais vous souhaitez en profiter rapidement et sans trop de travaux. La piscine hors sol est faite pour vous, alors laissez-vous séduire !

Atouts d'une piscine hors sol

Son prix : La piscine hors sol est une alternative à une piscine enterrée ou semi-enterrée car elle présente des atouts indéniables. Son principal avantage est son prix. En effet, ce type de piscine est à la portée de toutes les bourses. Vous achetez ainsi la piscine et les équipements qui vont avec. Ce sera à vous de réaliser son montage. Vous ferez à cette occasion de belles économies sur les frais de main d'oeuvre qui sont relativement importants pour une piscine enterrée par exemple.
Son installation : Normalement, les piscines hors sol sont faciles et rapides à monter. Tout dépendra de votre dextérité et de la compréhension de la notice de montage ! Si vos enfants sont déjà en maillots de bains dans le jardin... et s'ils demandent toutes les 5 minutes : "t'as bientôt fini ?" ça peut mettre la pression ! Pour les piscines les plus simples, un peu de souffle suffira car vous n'aurez que les boudins à gonfler. Pour les piscines plus sophistiquées, ce sera un kit de panneaux en bois ou en métal à assembler.
Une mise en oeuvre qui bat tous les records : Le temps sera en effet très court entre le moment où vous allez vous décider à investir dans une piscine hors sol et votre première baignade. Ce genre de produit étant généralement en stock dans les magasins, soit vous repartirez directement avec, soit on vous le livrera en kit dans les jours qui suivront.
Une préparation allégée : contrairement à une piscine classique qui nécessite d'importants travaux, pour installer une piscine hors sol vous n'aurez qu'à aplanir votre terrain. Prévoyez éventuellement un lit de sable et le tour est joué ! Pour les terrains plus en pente, il vous faudra réaliser une plateforme avant d'installer votre bassin. Vérifiez aussi que votre terrain est en mesure de supporter le poids de l'eau sinon vous pourriez avoir quelques déconvenues.
Pas de démarches administratives : Une demande de permis de construire n'est pas nécessaire avant de vous lancer dans l'installation de votre piscine hors sol. En revanche, vous aurez besoin d'une déclaration préalable de travaux uniquement dans les cas suivants :
  • si votre piscine n'est pas démontée au bout de 3 mois et si son volume d'eau dépasse 10 m3,
  • si la surface fait plus de 20 m2 avec des parois supérieures à un mètre de haut.
Si vous avez un doute, renseignez-vous auprès de votre mairie.

Bien choisir sa piscine

Se poser les bonnes questions :
Avant d'arrêter votre choix sur un type de piscine, il faut se poser préalablement les bonnes questions.
  • Votre future piscine hors sol sera-t-elle utilisée exclusivement par vos enfants ? Si c'est le cas, votre choix devra plutôt se porter sur un modèle gonflable. En revanche, pour des adultes, une piscine à armatures ou en bois serait plus indiquée.
  • Avez-vous l'intention de démonter votre piscine chaque hiver ? Dans cette hypothèse, il vaut mieux privilégier une piscine gonflable ou souple. Le démontage sera plus aisé !
  • Avez-vous envie d'une grande piscine ? Si vous répondez par l'affirmative, orientez-vous sur une piscine hors sol en bois.
Choisir entre différents modèles :
La piscine hors sol gonflable ou auto-portée reste de loin la plus facile à installer et la plus économique. Elle se compose simplement de boudins remplis d'air ou d'eau. Elle ne comporte aucune structure rigide, sa tenue est le résultat de l'équilibre entre la pression de l'élément contenu dans les boudins et la pression de l'eau du bassin. Généralement peu profonde, elle est destinée plutôt aux familles avec des enfants. Quand la saison est finie, on la vide, on la dégonfle et on la range : facile !
Avec une piscine hors sol à structure tubulaire, vous pourrez avoir une piscine avec de belles dimensions pour un prix raisonnable. Le bassin est composé de différents tubes en aciers emboités les uns dans les autres. Ils serviront ensuite de support pour fixer une membrane en toile PVC renforcée. Ce type de piscine hors sol est déjà plus sophistiqué. Cela reste une bonne alternative à la piscine fixe. Plus profonde qu'une piscine gonflable, elle pourra vous permettre de nager un peu.
La piscine hors sol rigide est destinée, quant à elle, à rester en place toute l'année. C'est pour les plus bricoleurs car vous l'achetez en kit. Vous trouverez principalement trois types de bassins :
  • le bassin hors sol en métal, acier ou aluminium, utilisés pour leur solidité,
  • le bassin hors sol en bois polymère ou résine de synthèse,
  • le bassin hors sol en bois, qui a un côté beaucoup plus esthétique.
Ces piscines hors sol sont certes plus onéreuses, mais elles sont indéniablement plus durables et surtout plus belles ! Les piscines rigides peuvent mesurer jusqu'à 15 mètres de long et 1,55 mètre de profondeur. Alors on se jette à l'eau ?

Pour quel budget ?

Vous en avez à tous les prix ! Quelques centaines d'euros pour les plus petites qui sont souvent gonflables et plus de 10 000 € pour les plus grandes rigides. Même avec les modèles les moins chers, sont fournis tous les équipements pour la faire fonctionner.
  •  Imprimer