Immonot, l'immobilier des notaires
Actualités - 07 June 2022

Assurance-emprunteur
La loi Lemoine pour faire son marché

CR
Christophe Raffaillac

Assurance-emprunteur - La loi Lemoine pour faire son marché

Depuis le 1er juin, les clients peuvent davantage flâner sur le marché de l'assurance-emprunteur… Avec de nouvelles offres fraîchement arrivées, ils économisent sur le montant de leur mensualité et accèdent plus aisément au crédit. La "loi Lemoine" permet bien des facilités pour négocier son contrat ou emprunter en oubliant les problèmes de santé. Découvrons les 3 offres clés !

Avantage n°1
Changer d'assurance emprunteur à tout moment

Avec la hausse des prix, il importe plus que jamais de traquer les économies ! Une opportunité que les acquéreurs immobiliers doivent saisir puisqu'ils peuvent désormais changer d'assurance-emprunteur à tout moment. Applicable depuis le 1er juin pour les nouveaux contrats, cette règle issue de la loi Lemoine entrera en vigueur à partir du 1er septembre pour ceux qui sont déjà en cours.
Officiellement promulguée le 28 février 2022, cette loi vient assouplir les conditions de résiliation de l'assurance qui ne pouvaient intervenir qu'à la date anniversaire du contrat auparavant.

Avantage n°2
Éviter le questionnaire médical sous conditions

Plus besoin de compléter un questionnaire de santé pour les emprunteurs dont le crédit arrive à échéance avant le 60e anniversaire. À la condition toutefois qu'ils contractent un crédit inférieur à 200 000 € seul ou 400 000 € en couple.
Rappelons que ce document servait à déterminer le tarif de l'assurance-emprunteur selon l'état de santé du client.

Avantage n°3
Emprunter 5 ans après un problème de santé

Si les personnes atteintes d'un cancer ou de l'hépatite C bénéficiaient du "droit à l'oubli", elles devaient attendre 10 ans pour emprunter sans déclarer leur maladie. Désormais, elles voient ce délai réduit de moitié et porté à 5 ans seulement.
Une grande avancée, saluée par nombre d'associations, qui permet à bien des acquéreurs de mener à bien un projet immobilier.

Que pensez-vous de cet article ?


La rédaction vous recommande :

Newsletter immonot