Taux De Crédit : L'étau Se Resserre ? - Immonot.com
Immonot, l'immobilier des notaires
Actualités - 24 September 2015

Taux de crédit : l'étau se resserre ?

CR
Christophe Raffaillac

Taux de crédit : l'étau se resserre ?

Après des valeurs planchers, les taux de crédit immobilier remontent légèrement de niveau. Certes, l’ascension donne quelques sensations aux emprunteurs, mais pas de quoi paniquer, car la progression reste très limitée !

Tout au long du 1er semestre 2015, les taux de crédit immobilier n’ont cessé de battre des records, au point de laisser tous les observateurs et analystes sans voix ! Les scores enregistrés pour un emprunt sur 15 ans ont frôlé le seuil symbolique de 2 %, ce qui reste une performance hors norme. Et même si depuis le début du 2nd semestre la tendance s’est inversée, la hausse reste modérée et les taux n’ont nullement flambé. Selon le baromètre Crédit Logement/CSA, le taux moyen des crédits aux particuliers est passé de 2,03 % à 2,19 % entre juin et août 2015 (hors assurance et coût des sûretés), sur le marché de l’ancien. Quant au financement dans le neuf, le taux a évolué dans des proportions comparables, avec une progression de 2,07 % à 2,19 % sur la même période. Ce qui doit rassurer tous les emprunteurs immobiliers, qui bénéficient toujours de conditions d’exception pour financer leur projet.

Légère remontée des taux depuis juillet…
Si bon nombre de banques viennent de relever légèrement le tarif de leurs prêts immobiliers, c’est parce qu’elles se basent sur le taux auquel l’État s’endette à 10 ans (OAT - Obligations Assimilables du Trésor). Ces emprunts viennent de connaître une hausse non négligeable, car leur taux a sensiblement progressé, en passant de 0,47 % début avril à 1 % fin juillet.

Pour autant, cette tendance ne devrait pas mettre un terme à l’ère des taux bas, puisque la hausse devrait rester “lente et modérée” au cours des prochains mois, estime l’observatoire de Crédit Logement/CSA. Et comme dans le même temps, la durée des prêts accordés s’est allongée, l’amélioration de la solvabilité des emprunteurs n’a pas été remise en question, précise l’organisme. Cela équivaut à un recul des prix de 10 %, tant sur le marché du neuf que sur celui de l’ancien, depuis 2013. Le coût total du crédit ne se trouve donc pas altéré par la légère remontée des taux.

Des conditions toujours clémentes pour emprunter !
Mais après la légère hausse du début d’été, septembre renoue avec la baisse des taux. Au plan national, le comparateur de crédits Empruntis.com observe avec satisfaction un léger recul du taux de crédit à 15 ans, avec une honorable valeur de 2,3 %. Même au niveau des emprunts longue durée - sur 25 ans - le taux reste sous la barre des 3 % et recule légèrement au mois de septembre.

Taux des prêts immobiliers au 15/09/15 - empruntis.com
  Taux fixes de crédit Tendance sur 1 mois
15 ans 2,30 % En baisse
20 ans 2,55 % En baisse
25 ans 2,90 % En baisse


Quelles perspectives d’évolution au niveau des taux ?
Si nous sommes bien dans un contexte légèrement haussier au niveau des taux de crédit, la progression reste particulièrement modérée, de l’ordre de 0,05 à 0,10 point en moyenne. Et dans les mois qui viennent, les taux devraient rester à des niveaux historiquement bas. Sur un plan économique, la croissance reste trop timide et le niveau d’inflation trop faible (0,3 % l’an) pour que la Banque Centrale Européenne (BCE) revoie son taux directeur. Car cela se traduirait par un durcissement des conditions d’accès au crédit et ralentirait l’investissement.

Une position récemment partagée par la Réserve fédérale américaine (FED), qui a décidé de maintenir le niveau de ses taux directeurs, alors que beaucoup pronostiquaient une hausse ! En effet, l’environnement global et financier plaide pour la prudence et cette situation risque de durer… Dans ce contexte, les emprunteurs gagnent à faire le tour des banques pour négocier les meilleures conditions de financement immobilier !

CR