Faire Construire Sa Maison - Les 7 Atouts Capitaux - Immonot.com
Immonot, l'immobilier des notaires
J'achète dans le neuf - 27 Juillet 2020

Faire construire sa maison
Les 7 atouts capitaux


Faire construire sa maison - Les 7 atouts capitaux

Votre décision est prise, vous allez faire construire. Confort, garanties, respect de l'environnement… nous vous invitons à découvrir tous les atouts de ce beau chantier.

L'atout géographique

En construisant, vous avez plus de latitude pour choisir le lieu où vous voulez vivre. En fonction de votre mode de vie, de vos goûts et habitudes… vous serez plus attiré par une parcelle isolée à la campagne ou un terrain dans une zone plus urbaine. Mais ne perdez pas de vue la proximité avec votre travail, les commerces, les transports… Lors du choix de votre terrain, le cadre et le charme de l'endroit ne doivent pas être vos seuls critères de sélection. Renseignez-vous auprès de la mairie pour savoir s'il est constructible. C'est la base. Consultez aussi les documents d'urbanisme pour faire le point sur les projets qui risquent de voir le jour aux alentours (grande surface, route, usine…). Prenez connaissance des règles qui s'imposeront à votre future construction (hauteur maximum de la construction, style architectural, couleurs des toitures et façades…). Assurez-vous que le terrain est viabilisé, c'est-à-dire qu'il est pourvu de la totalité des réseaux classiques (eau, électricité, gaz, assainissement…). Si ce n'est pas le cas, sachez que la viabilisation implique de nombreuses formalités administratives et de gros travaux qui représentent un coût. Il faudra compter entre 3 000 à 5 000 euros si le terrain est situé près des réseaux publics. Ce montant peut cependant atteindre 10 000 à 15 000 euros s'il en est plus éloigné. Ce sera aussi l'occasion de demander si le terrain est visé par un Plan de Prévention des Risques naturels (inondations, avalanches…) ou technologiques (proximité d'une installation industrielle à haut risque).
Prenez également le temps d'examiner le terrain sous toutes les coutures. Son orientation et celle de votre future maison sont des éléments essentiels car vous pourrez réduire de façon conséquente votre facture énergétique en utilisant au mieux la lumière naturelle et la chaleur solaire. La forme du terrain peut aussi avoir des conséquences sur les possibilités de construction. Le permis de construire peut être refusé si le terrain est trop petit ou si la longueur de la façade est insuffisante, par exemple. Selon la configuration, vous pourrez aussi être contraint de construire en limite de la propriété voisine, ce qui n'est pas forcément à votre goût... Un terrain pentu, outre son aspect peu "pratique", peut provoquer des ruissellements et nécessitera des travaux de terrassement ou de remblai coûteux. Un terrain trop arboré exigera des travaux de déboisement...

Lotissement ou terrain isolé En achetant dans un lotissement vous serez assuré que votre futur terrain est constructible, viabilisé et borné. Par contre, en contrepartie, vous devrez respecter un cahier des charges et le règlement du lotissement qui encadrera la construction. Si vous optez pour un terrain isolé, vous serez un peu plus libre de construire à votre goût (dans les limites des règles d'urbanisme locales) mais vous n'aurez pas tous les avantages du lotissement. C'est vous qui devrez mener toutes les démarches (bornage, vérification de la constructibilité du terrain…).

L'atout confort

Avant de sortir de terre, la maison de vos rêves doit être pensée, imaginée, réfléchie… pour assurer votre plus grand confort. Pour cela elle va se construire d'abord sur le papier. Soit le constructeur vous présentera un "catalogue" regroupant les différentes réalisations faites par ses soins, soit il concevra de toutes pièces avec vous un plan plus conforme à vos attentes et à votre image. Pour l'établir, il tiendra compte de plusieurs paramètres. Votre budget bien sûr, mais aussi la surface de la maison. Celle-ci dépendra de la superficie du terrain mais également de vos besoins actuels et futurs ainsi que de votre mode de vie. Il vous demandera aussi quel style de construction vous souhaitez : sa forme (en L, en U…), contemporaine, classique, à étage ou de plain-pied, à combles perdus ou aménageables, avec garage… Il calculera ensuite le volume des pièces et positionnera les ouvertures en fonction de l'orientation de la maison. Avec à la clé de belles économies sur votre facture énergétique. Côté intérieur, la répartition des pièces associera à la fois confort et fonctionnalité. Vos déplacements doivent être fluides, logiques…
Pour visualiser le rendu final, une maquette en 3D ou une visite virtuelle vous permettra de comprendre facilement la volumétrie, l'espace et les proportions de la maison. Cela vous permettra de vous projeter plus facilement et de voir votre projet de construction sous son meilleur angle.

L'utilité d'un plan Un plan permet de :
- mieux visualiser les contours et le rendu du projet
- faire un prévisionnel des quantités de matériaux nécessaires et de les budgéter
- mieux communiquer entre les intervenants sur le chantier
- régler les éventuels litiges. Le plan est une pièce contractuelle. Il suffit de comparer la construction et le plan en cas de doute.

L'atout environnemental

On ne construit plus aujourd'hui comme il y a 20 ou 30 ans. Le respect de l'environnement et les économies d'énergie sont désormais les maîtres-mots en la matière. De nouvelles normes et habitudes de construction sont apparues pour le plus grand bien de notre planète, de notre santé et de notre budget. Les maisons d'aujourd'hui utilisent des matériaux moins polluants et respectent la Réglementation thermique 2012 (RT 2012). Cette norme vise à réduire les besoins en énergie primaire d'un bâtiment (c'est-à-dire la consommation nécessaire pour en assurer le bon fonctionnement) à un plafond fixé à 50 kWhep/m²an. Dès 2021, avec la Réglementation environnementale 2020 (RE 2020), la consommation d'énergie primaire pourrait être limitée à 12 kWhEP/m²/an. Les bâtiments devront faire appel aux énergies renouvelables et globalement produire autant, voire plus d'énergie qu'ils n'en consomment. C'est le principe de la maison passive et de la maison à énergie positive. Cette évolution de la réglementation vise à renforcer la performance environnementale des constructions. Pour y parvenir, plusieurs dispositifs vont faire leur apparition dans les maisons, tels que le renforcement de l'isolation en recourant à des murs en briques ou des planchers hourdis isolés qui améliorent la performance thermique du logement. L'utilisation des énergies renouvelables sera étendue à la production d'électricité avec les panneaux solaires ou au chauffage avec pompe à chaleur, géothermie ou chauffage au bois… Votre maison sera écolo et économe.

L'atout sécurité

En signant un contrat de construction auprès d'un constructeur de maisons individuelles, vous serez assuré d'avoir une maison sous garanties pour au moins 10 ans. D'une durée variable selon les éléments de la construction concernés et les défauts constatés, ces garanties sont autant de possibilités de recours si, au fil du temps, vous constatez des malfaçons. 
Pendant un an à compter de la date de réception des travaux, la garantie de parfait achèvement couvre les malfaçons et les désordres apparents relevés lors de la réception des travaux, et ceux qui sont apparus durant l'année qui suit celle-ci. Peu importe leur nature et leur importance. Elle peut s'appliquer aussi bien aux revêtements de sol qu'aux portes et fenêtres ou encore aux canalisations... Par contre, la garantie ne pourra pas être mise en oeuvre s'il s'agit de dommages dus à un mauvais entretien de votre part, d'une usure normale ou liée à l'usage. L'entrepreneur est obligé de réparer les dommages constatés et signalés par lettre recommandée avec avis de réception.
Durant deux ans, toujours à compter de la réception des travaux, vous pourrez déclencher la garantie biennale de bon fonctionnement des éléments d'équipements. Comme son nom l'indique, cette assurance concerne les désordres affectant par exemple le ballon d'eau chaude, les radiateurs, les volets, les portes et fenêtres
Enfin, vous aurez dix ans pour faire jouer la garantie décennale. Elle couvre les vices ou dommages de construction qui peuvent affecter la solidité de l'ouvrage (affaissement d'une charpente…), ses équipements indissociables (ne pouvant être enlevés, démontés ou remplacés sans détériorer l'ouvrage) ou qui le rendent inhabitable ou impropre à l'usage auquel il est destiné.

L'atout bien-être

Dans un projet de construction, les extérieurs tiennent aussi une place importante. Ce sera la touche finale qui mettra en valeur votre maison. Mais lors des travaux de construction, le terrain va subir de nombreuses modifications du fait des passages d'engins de chantier (monticules de terre, gravas, ornières… ). Difficile alors d'imaginer "l'après".  Pour que cela ne dure pas dans le temps ou ne pas être obligé de subir à nouveaux ces inconvénients, anticipez les aménagements extérieurs et parlez-en avec votre constructeur dès le début du projet. Anticiper vous permettra de gagner du temps et de profiter plus vite de votre jardin. Les chemins d'accès, pour que les voitures puissent accéder au garage, ou les allées pour rentrer dans la maison, pourront être dessinés par le constructeur sur le plan d'implantation. Pour la piscine et la terrasse, leur installation nécessitera une réflexion en amont pour optimiser leur situation par rapport à la maison. Si vous savez que vous allez avoir besoin d'un abri de jardin, mieux vaut l'inclure aussi à votre projet, pour ne pas faire deux fois une demande de permis de construire. Étaler les terres déplacées pendant les travaux, faire pousser de la pelouse, imaginer les éclairages, délimiter les zones réservées aux plantations, tenir compte des distances avec vos voisins pour planter un arbre, définir le style de végétation et l'ambiance voulue sont aussi autant de choses à prévoir pour aménager votre futur jardin et ses différents espaces. Si vous ne savez pas trop par où commencer ni comment procéder, faites appel à un paysagiste. Il aura une vision globale du jardin fini. Il imaginera un décor sur mesure qui vous ressemblera et s'adaptera parfaitement au style de votre maison.
 

 

L'étude de sol La loi Elan rend l'étude de sol obligatoire lors de la vente d'un terrain situé dans une zone exposée au phénomène de mouvement de terrain consécutif à la sécheresse et à la réhydratation des sols (essentiellement les sols dits argileux). Cette obligation est effective depuis le 1er janvier 2020.

L'atout patrimonial

L'immobilier est un placement sûr et durable. Et c'est encore plus vrai si vous misez sur le neuf. L'avantage principal d'une maison neuve c'est évidemment qu'elle vous ressemble. Elle a été conçue sur-mesure en tout point, en fonction de vos besoins et de vos goûts. Mais ce n'est pas tout. Comme vous êtes accompagné par un constructeur, vous pouvez tout envisager et tout anticiper avant même le début des travaux. Vous pouvez prévoir l'orientation de la maison, la disposition des pièces, les équipements, et même les évolutions futures (surélévation, agrandissement…). Une maison neuve est obligatoirement conçue selon les dernières normes en vigueur. Matériaux de qualité, doubles vitrages, VMC, une isolation efficace, fibre, alarme, domotique… vous assurent d'avoir une maison qui ne sera pas obsolète dans quelques années. Elle satisfait aux diagnostics obligatoires, et sa qualité ainsi que son confort apportent une réelle valeur ajoutée. Peu de travaux de rénovation à envisager, des performances énergétiques optimales, des espaces de vie bien pensés… vous pouvez envisager de louer votre bien dans de bonnes conditions (et compléter votre retraite) ou le vendre les yeux fermés. Une maison récente se négocie, en général, facilement. À long terme, vous avez de bonnes chances de réaliser une plus-value.

L'atout pro

Construire une maison est un métier. En confiant votre projet à des professionnels, il sera entre de bonnes mains. Deux options s'offrent à vous :

  • Le constructeur de maisons individuelles. Vous souhaitez faire construire sans multiplier les interlocuteurs. Vous avez en horreur tout ce qui est administratif. Vous voulez avoir toutes les garanties pour un projet sans souci. Recourir à un constructeur est la solution idéale. Il s'occupera de tout pour vous : dépôt de la demande de permis de construire, choix des entreprises et artisans, échelonnement et suivi des étapes de construction… Il vous livrera une maison clés en main, pour un prix fixé au départ. Cela évitera les erreurs, les oublis et les délais qui s'allongent. Vous y gagnerez aussi en visibilité. Ce sera plus simple de suivre l'organisation et l'avancée du chantier. Avec un constructeur, vous signez un contrat de construction de maison individuelle (CCMI), qui est très encadré et plus protecteur vis-à-vis de l'acheteur puisqu'il apporte de nombreuses garanties (respect du prix et des délais, garantie décennale, garantie de bon fonctionnement, garantie de parfait achèvement.…) ;
  • Le maître d'oeuvre. Il ne se charge pas de la construction proprement dite, mais assure la direction des travaux et veille au bon déroulement de ceux-ci. Il est force de propositions et de conseils, notamment dans le choix des entreprises et artisans. Le maître d'oeuvre doit éclairer son client sur les différents aspects de l'opération envisagée. Il doit analyser le projet, visiter les lieux, prendre connaissance des impacts juridiques et financiers du projet de construction. Qu'il travaille de façon indépendante ou au sein d'un bureau d'études, ses missions sont diverses et variées. La première est de vous aider à concevoir le plan de votre maison. Il pourra aussi, par exemple, s'occuper des formalités liées au dépôt du dossier du permis de construire, établir le planning des travaux, préparer le chantier, suivre le déroulement des travaux et vérifier l'intervention de chaque intervenant dans les délais, organiser les réunions de chantier, vous assister lors de la réception des travaux…

L'architecte Passage obligé dès que la surface de construction dépasse 150 m2, l'architecte  pourra travailler en étroite collaboration avec le constructeur ou le maître d'oeuvre. Son travail l'amène à suivre de très près tout ce qui touche aux nouvelles normes et méthodes de construction, aux tendances du moment en matière de matériaux, au respect de l'environnement.


La rédaction vous recommande :