Loger Son Enfant Étudiant À L'étranger - Faut-il Acheter ? - Immonot.com
Immonot, l'immobilier des notaires
Je réalise un placement - 8 Juin 2018

Loger son enfant étudiant à l'étranger
Faut-il acheter ?


Votre enfant souhaite faire ses études en dehors de nos frontières. Quelles sont les solutions pour le loger ? Investir dans un bien immobilier serait peut-être aussi à envisager…

Les solutions classiques : louer

Il est bien évident qu'il faut s'organiser à l'avance, quand votre enfant "quitte le nid" pour aller faire ses études à l'étranger. Pour votre tranquillité comme pour la sienne, il est toujours plus simple de choisir un logement meublé. Parfois, l'établissement d'accueil propose aux étudiants étrangers des logements universitaires. Mais, si ce n'est pas le cas, il faudra trouver un logement personnel.
L'option "famille d'accueil" est sans doute la moins onéreuse et votre enfant bénéficiera, en plus, d'une immersion linguistique à 100 %. Les étudiants peuvent aussi choisir de vivre en résidence universitaire située sur le campus. Dans ce cas, c'est une expérience internationale garantie pour la vie étudiante. Cependant, le prix de la location d'une chambre est variable et cela peut chiffrer assez vite, quand il est inclus dans les repas, le ménage et le service blanchisserie.
La solution la plus prisée reste la colocation. Tout le monde a vu le film "L'auberge espagnole"... Un appartement à partager est souvent l'alternative la plus économique (entre 100 et 400 € en fonction de la ville). Pour trouver à se loger, il existe des sites d'annonces qui proposent aux étudiants de réserver un logement en ligne. Il est aussi possible de s'abonner aux groupes Facebook de l'Université de la ville qui vous intéresse, afin de trouver non seulement des propositions d'appartements à louer, mais aussi des annonces d'étudiants cherchant de nouveaux colocataires.
 

La solution audacieuse : investir

Compte tenu du fait que le logement pèse lourd dans le budget, pourquoi ne pas investir dans un appartement ? Des prix attractifs, une rentabilité élevée sont autant de raisons qui peuvent motiver pour investir à l'étranger dans l'immobilier. Votre enfant pourra ainsi être logé le temps de ses études et, ensuite, vous pourrez mettre le bien en location. Depuis quelques années, investir à l'étranger séduit de plus en plus de Français, et pas seulement nos séniors qui voudraient profiter du soleil. La lourdeur de notre fiscalité peut évidemment donner envie de s'intéresser au pays dans lequel votre enfant souhaite faire ses études. Attention, ce type d'investissement mérite certaines précautions !
L'Espagne reste très convoitée par nos étudiants, mais est-ce intéressant d'acheter un appartement ? Les biens immobiliers espagnols restent assez peu chers, en raison de la chute des prix qu'a connu le pays en 2008 et 2013 (ils se sont effondrés de 30 % environ). L'attractivité de l'Espagne reste indéniable et l'investissement locatif peut être très intéressant. Toutes les villes ne se valent pas et il est préférable d'acheter à Barcelone ou Madrid.
Le Portugal a aussi le vent en poupe pour les investisseurs français (surtout Lisbonne), en raison de sa proximité, de son climat mais aussi de sa fiscalité avantageuse. En effet, les retraités qui viennent y vivre bénéficient d'une exonération d'impôt sur les revenus venant de l'étranger. De plus, s'il existe une convention fiscale avec la France, les revenus fonciers sont imposés dans le pays où est situé le bien. En résumé, les états de l'Union Européenne, Portugal, Italie... disposent de nombreux atouts comme la monnaie unique et le cadre juridique communautaire qui peuvent vraiment rassurer.
Le dynamisme économique des États-Unis et sa diversité peuvent aussi faire rêver nos étudiants et leurs parents. Les rendements locatifs sont alors très intéressants et vous avez la quasi-certitude de réaliser une super plus-value.
Investir dans un bien à l'étranger est donc une solution dans un premier temps pour loger son enfant étudiant. Ensuite, vous conservez votre bien immobilier pour le louer et avoir un complément de revenus. Il faut juste se lancer...

Revenus imposables en France ? Si vous résidez en France et que vous percevez des revenus de sources étrangères, il faut se référer à la convention fiscale conclue entre la France et le pays dans lequel vous percevez des revenus (loyers par exemple) pour savoir si les revenus sont imposables ou pas en France et s'ils doivent être déclarés en France ou pas. Le but est d'éviter la double imposition.


La rédaction vous recommande :