Par Christophe Raffaillac, le 24 Avril 2017 dans INTERVIEW DE NOTAIRES - Le notaire et l'immobilier

La résidence secondaire retrouve une place principale sur le marché breton. Elle représente 60 % des transactions au niveau du littoral. En Ille-et-Vilaine, la Côte d'Émeraude séduit les acquéreurs, comme en témoigne Fabrice Janvier, notaire à Saint-Méloir-des-Ondes (35).

Comment se porte le marché de la résidence secondaire sur la Côte d'Émeraude ?

" Le marché des résidences secondaires se porte plutôt bien "

Fabrice Janvier : dans notre ville de Saint-Méloir-des-Ondes, à 5 kilomètres de Saint-Malo (35), le littoral offre un paysage assez varié qui séduit les acquéreurs de résidences secondaires. C'est un marché qui avait beaucoup pâti de la crise, mais les investisseurs s'intéressent à nouveau à ce type de produit depuis 2 ou 3 ans. Cet attrait résulte aussi des taux d'intérêt particulièrement attractifs et des prix stabilisés. C'est avec une grande satisfaction que nous pouvons accompagner ces clients pour concrétiser leur projet d'acquisition de résidences secondaires.

Que conseillez-vous dans le contexte actuel ?

Fabrice Janvier : même si le marché est favorable aux acquéreurs, il faut privilégier les bons emplacements bien desservis, proches de centres d'intérêts, plage, commerce… Il convient aussi de s'orienter vers des produits qui pourront aisément se renégocier. De plus, s'ils peuvent être mis en location sur de courtes périodes cela n'est pas négligeable, puisque les candidats acquéreurs cherchent le moyen d'amortir certains frais. D'ou l'importance de trouver un bien profitant d'une belle situation, qui propose des loisirs à proximité et offre un cadre de vie agréable.

Pourquoi cela constitue un bon investissement ?

Fabrice Janvier : contrairement aux prévisions de certains observateurs annonçant la fin des résidences secondaires, le marché se porte plutôt bien. Car l'investissement dans la pierre, d'autant plus dans une période d'incertitudes, apparaît comme une bonne décision. Cet engouement s'explique aussi par le retour à des destinations de courte distance, puisque les Français voyagent moins loin. Tout cela fait de la résidence secondaire un très bon investissement patrimonial. Cela peut correspondre aussi à une forme d'investissement multigénérationnel. Les parents peuvent opter pour un achat en SCI (société civile immobilière) et profiter ainsi d'une capacité d'acquisition plus importante.
  •  Imprimer