Ce Qui A Changé Le 1er Mai - Immonot.com
Immonot, l'immobilier des notaires
Actualités - 02 May 2017

Ce qui a changé le 1er mai

MM
Marie-christine Ménoire

Ce qui a changé le 1er mai

À chaque mois ses nouveautés ! Le mois de mai n'y déroge pas. Hausse ou baisse de certains tarifs, déclaration de revenus... rapide tour d'horizon des principales mesures qui vont changer votre quotidien à compter du 1er mai.

Baisse des tarifs du gaz

Bonne nouvelle pour près de 6 millions de consommateurs ! Les tarifs réglementés du gaz, appliqués par Engie, à certains de ses clients vont baisser en moyenne de 3,3 %. D'après un communiqué de la Commission de régulation de l'énergie (CRES), selon les usages, le montant de la facture annuelle moyenne hors taxes et contribution tarifaire d'acheminement (CTA) baisse de :

  • 1,2 % pour la cuisson ;
  • 2,1 % pour la cuisson et l'eau chaude ;
  • 3,4 % pour le chauffage ;
  • 4 % pour la petite chaufferie.

Hausse du tarif des consultations médicales chez le généraliste

Le montant de la consultation de base chez les généralistes conventionnés du secteur 1 passe de 23 à 25 euros, comme le prévoit la convention conclut en août 2016 entre trois syndicats représentatifs de médecins libéraux et l'Assurance-maladie. Par ailleurs, la majoration pour les enfants de moins de 6 ans est uniformisée à 5 euros. La majoration pratiquée en fonction de l'âge de l'enfant prend fin (5 euros de 0 à 2 ans, 3 euros de 2 à 6 ans).

C'est le moment de déclarer vos revenus

Si vous préférez faire votre déclaration de revenus de façon "traditionnelle", c'est-à-dire sur papier, vous avez jusqu'au 17 mai minuit pour vous acquitter de cette formalité et déposer votre déclaration à votre centre des impôts. Et cela quel que soit le département où vous résidez.
Si vous optez pour la déclaration en ligne sur le site impôts.gouv.fr, les dates seront différentes selon votre lieu de résidence. La date limite de dépôt s'échelonnera entre le 23 mai minuit et le 6 juin minuit de la façon suivante :

  • le 23 mai pour les départements de 01 (Ain) à 19 (Corrèze),
  • le 30 mai pour les départements du 20 (Corse) à 49 (Maine-et-Loire),
  • le 6 juin pour les départements du 50 (Manche) à 976 (Mayotte).

  • Rappel • Les contribuables non mensualisés doivent s'acquitter du deuxième tiers de l'impôt entre le 15 et le 20 mai. Le 15 mai est aussi la date du prélèvement pour tous les impôts mensualisés.
    La déclaration de revenus est à effectuer obligatoirement via internet pour les foyers percevant plus de 28 000 euros, sauf s'ils ne "disposent pas d'un accès à Internet ou s'ils sont domiciliés dans un territoire avec une desserte numérique insuffisante".

Déclaration obligatoire pour les loueurs Airbnb

Un décret paru fin avril donne la possibilité aux villes de plus de 200 000 habitants, ainsi qu'à celles de la petite couronne parisienne, de contraindre les loueurs de logements utilisant des plateformes de type Airbnb à se déclarer en mairie. Les villes concernées pourront créer un numéro d'enregistrement pour les meublés faisant l'objet d'une location de courte durée, afin de pouvoir vérifier qu'ils n'excèdent pas la durée limite légale de location de 120 jours par an, lorsqu'il s'agit de résidences principales.

Changement de règles pour le RSI

Certaines règles relatives aux délais de carence et aux prestations en espèces versées en cas de maladie et de maternité ont changé depuis le 1er mai pour les assurés affiliés au Régime social des indépendants (RSI) .Le nouveau texte vise à préciser les "modalités de calcul des indemnités journalières lorsque l'arrêt de travail est prolongé ou qu'intervient un arrêt de travail pour une nouvelle affection ou un nouvel accident sans reprise du travail depuis le premier arrêt".